Justice – Philippe Palat, un prédateur en vadrouille et faux diplômes – Les victimes demandent reconnaissance – Espoir perdu ?

Plus jamais ça

On pourrait croire l’histoire sortie d’un roman mais c’est l’histoire vraie d’un homme ayant martyrisé sa famille durant plus de 20 ans en toute impunité.

Il a commis tant de violences qu’il est difficile d’écrire ces faits issus de sa cruauté, sa froideur, son calcul du mal qu’il fait, sans avoir cette souffrance qui saisit, sans être bouleversée par les témoignages des enfants, de son père, de son ex-épouse, et les témoignages de gens qu’il a escroqués, manipulés sans aucun scrupule.

Froid, autoritaire, se croyant tout permis, sans aucune limite, méprisant, cynique, il blesse , traumatise gravement des êtres humains.

Actuellement est à son encontre une plainte pour viols au pluriel, pour des violences notamment sur une femme enceinte. Des plaintes pour escroqueries, et autres tels que abus de confiance, harcèlement, envoie de messages obscènes et dégradants, faux et usage de faux.

Un témoignage de douleur

Il est ce bourreau qui rentre en dominateur à n’importe quelle heure de la nuit en étant le plus souvent très alcoolisé. Une fois rentré sous les coups de 2 heures du matin, il erre dans la cuisine où il se met à chanter à tue-tête, à claquer les portes, à hurler, à casser des objets, puis il va dans la chambre. Là dort, une femme qu’il maltraite, martyrise et qu’il met régulièrement en état de choc. Une femme qu’il a « l’habitude » comme il lui dira de violer. Ces viols conjugaux abjects qui tuent lentement un être humain. Du haut de sa violence, de la peur, de la terreur qu’il fait règner, soit il s’endort les écouteurs dans ses oreilles, le son à fond, en écoutant sa radio, soit il se couche sur cette femme, qui n’est plus qu’une poupée de chiffon.

Les SMS de Philippe Palat
Une plainte a été encore déposée

Puis, le lendemain matin, il partira de nouveau dans sa criminalité, ses manipulations et barbouzeries. À cette époque, il se dit proche de politiques comme il s’en revendique toujours. Mais il ment, reste opaque et si sa femme a le malheur de lui demander ce qu’il fait, de vouloir comprendre, avec cette voix douce faisant toujours attention de ne pas provoquer sa colère, il se met immédiatement à lui hurler dessus, à l’insulter et à jeter des objets en sa direction. Puis, selon son humeur, ces cris, insultes, logorrhées pourront durée pendant plus de deux heures. Il hurle en pleine nuit, renverse les meubles, tire les cheveux, pousse, insulte, menace de mort et ne s’arrête pas avant de longues heures de sa terrible violence.

Il assomme, brise un être humain.

Ce sera ces longs témoignages fait au commissariat pour témoigner de toute la cruauté de cet homme alors qu’il est poursuivi pour avoir menacé de mort l’école de ses enfants à Bordeaux.

La victime témoigne des menaces de mort multiples qui lui a faites dont avec un couteau. Elle témoigne de violences subies comme l’alcool qui lui jettera dans les yeux, les cigarettes incandescentes qu’il lancent sur elle quand elle est enceinte. La liste des violences est longue, terrifiante . La victime pense que la justice va enfin la protéger mais en vain.

Pour avoir menacé l’école de ses enfants, en sachant que les élèves sont restés confinés dans les classes, il aura une simple amende, manipulant à merveille et jouant les dépressifs. Le long témoignage inclus à la procédure est oublié.

Oubliés des faits de menaces de mort avec un couteau, des faits de barbaries sur une femme enceinte, des menaces de mort avec le gaz qui lui vaudront dix jours d’internement en service fermé à Périgueux.

Oubliés, les victimes, les enfants confinés dans leur classe et le respect du personnel enseignant.

Philippe Palat qui avait déjà agressé sa femme, suite au divorce, devant ses enfants à l’intérieur de leur école maternelle à Périgueux. La directrice a appelé la police, a alerté l’académie, a temoigné de l’agression de Philippe Palat au sein de l’établissement et le fait qu’il rodait chaque jour autour de l’école. Philippe Palat ne sera poursuivi en rien. Une plainte ne sera même pas ni une simple main courante.

Il vole, s’en vante fier et reste impuni
Il peut se permettre d’être cynique !

Il a le droit d’agresser, de martyriser, de violer, d’escroquer, de fabriquer de faux diplômes sans que la justice le pense coupable de quoique ce soit et d’ailleurs elle ne demande pas à l’entendre et quand c’est le cas , elle sera à traumatiser d’autant plus les victimes en écoutant ses manipulations plus ignobles les unes que les autres.

Cet homme a pillé le compte familial, pris l’argent de la tirelire de ses enfants, il escroque , vole, triche et la justice le connait très bien puisqu’il est un escroc multiricidiviste. Un jean-Claude Roman qui manipulera sa famille en se disant diplômé de Sciences Po Toulouse, de la falculté de droit de Toulouse et cachant cet article parût dans la Dépêche du midi et révélant l’ampleur de ses escroqueries qu’il n’a jamais cessées. Il manipule ses « expériences professionnelles » , amène là où il veut ses proies.

Un escroc qui joue avec la pauvreté, qui se déclare SDF, se rend insolvable, et qui n’assume pas toutes les escroqueries qu’il a commises. Un escroc qui se joue de gens qui comme au temps de la collaboration se servent de ces pervers narcissiques extrêmes pour se nourrir de leur haine mutuelle, alcools et pensant gagner de leurs frasques quelque argent suite à leur faillite.

C’est le cas d’une ancienne restauratrice du Calvados qui en toute connaissance de cause est avec cet escroc et prédateur à exécuter tout ce qu’il lui dit de faire. Philippe Palat se faisant passer pour une personne importante auprès de personnalités. Il se dit officielement proche d’une préfète qui en a été informée.

Philippe Palat se sert de ces gens prêt à tout pour arriver à leur fins et qui lui permettent de continuer à nuire en l’hébergeant, lui donnant de l’argent, donnant une valeur à ses manipulations et le félicitant d’être un violeur, un prédateur qui a martyrisé toute une famille et ses propres parents. Ces gens odieux avec qui il est actuellement, sont comme le dit Adèle Haenel à cracher sur les victimes.

Philippe palat, qui n’hésite pas à manipuler la souffrance des victimes, la tourner en ridicule, diffamant, manipulant, mentant et traitant sa proie de « folle » comme tout bon prédateur. Et, fier, il envoie des messages obscènes, dégradants à la femme qu’il a violée et violée enceinte.

Nous avons décidé de masquer la suite du message tant il est obscène

Le sordide, comme quand Philippe Palat étalait publiquement les photos de cette femme enceinte sur Facebook pour se venger du fait qu’elle avait réussi à divorcer. Il avait violer le corps de cette femme enceinte et lui avait voler des photos qu’elle avait fait de ses grossesses pour garder en sa mémoire le beau et précieux souvenir en dehors de la barbarie cruelle de Philippe Palat.

Une publication que verra la police et qui comme à chaque fois laissera Philippe Palat dans une totale impunité.

Ce prédateur sans limite, insulte sa femme dans la rue devant des passants, devant l’école des enfants, sa violence est quotidienne .

Il prend les papiers d’indentité, les papiers essentiels comme la mutuelle, les impôts, le livret de famille. Il prend les clés de la maison, de la voiture . Il prend les courriers, interdit toutes questions , toutes manifestations de la liberté, de la vie.

Ce grand manipulateur qui se sert de toute sa cruauté pour sembler exister et s’accroche durant des années à des gens malintentionnés comme l’est une ancienne hôtelière , qui depuis 10 ans lui confie les affaires de son hôtel en faillite et copie sous la dictée de cet escroc les courriers qu’elle envoie à tous les organismes, concernant la faillite de son hôtel, qui finira par être vendu aux enchères.

Il serait à voir la complicité de cette personne qui s’alcoolisait en compagnie de ce prédateur et qui l’introduit auprès d’hôteliers et restaurateurs lui permettant ainsi de faire perdurer ses escroqueries.

Plusieurs plaintes d’hôteliers et de restaurateurs sont pour des faits d’escroqueries et divers et aucun d’eux n’a reçu la moindre réparation ni nouvelle de la justice.

Philippe Palat demeure impuni et a fait en sorte de se déclarer insolvable.

Cette ex hôtelière de la Manche qui continuait avec cet escroc en toute impunité et avec un mépris odieux pour les victimes.

Non seulement, elle lui servait de l’alcool, de l’argent, des nuits d’hôtels, mais en plus, il figure de cette hôtelière des envois de messages insultants, menaçants sous fond de chantage au père de Philippe Palat pour que celui-ci donne de l’argent à ce fils qui a toujours violenté ses parents, qui a abandonné sa propre mère en fin de vie sans jamais venir la voir, sans jamais lui porter la moindre attention et qui sera absent le jour de l’enterrement mais pas lors du rendez-vous chez le notaire .

Pire, il est venu au domicile de ses parents, selon le témoignage de son père âgé de plus de 80 ans . Il aurait alors saisi un couteau qu’il aurait planté de rage dans la table de la cuisine et aurait saisi son père à la gorge en le plaquant contre le mur et cela devant sa mère très malade et souffrant de la maladie d’ Alzheimer.

Puis, il serait à déterminer si l’ex hôtelière conduisait bien avec sa voiture Philippe Palat, un matin où il agressait encore son ex épouse devant l’école des enfants, selon des témoignages.

Un article dans Ouest France et la réalité est tout autre

https://liberterrajournal.com/2020/06/03/faux-quand-la-verite-est-ecrasee-les-victimes-niees-oubliees-comme-mortes/

Puis, il est le témoignage du père qui explique que son fils l’a agressé Gare Matabiau à Toulouse en lui crachant dessus publiquement comme il avait l’habitude de le faire sur sa femme et devant les enfants.

Philippe Palat crache, insulte, fait des doigts d’honneur publiquement, humiliant ses victimes. Sa violence qu’il aura devant la police sans que celle-ci l’arrête.

Quand cela se passait au domicile, on répondait aux victimes qu’il était « chez lui ».

Tant de souffrances, de douleurs, de force de témoigner qui resteront certainement lettres mortes .

Phillippe Palat qui côtoyait les cercles politiques, principalement du RPR et du FN, les cercles journalistiques, les RG et qui était un temps à National Hebdo. Ces liens de Philippe Palat, et il est à comprendre ses relations avec le bandistisme , l’extrème droite.

Ce mythomane de Philippe Palat manipulant des personnalités politiques, se servant de leur nom pour faire croire qu’il était important et en lien direct. Ce sont les témoignages de plusieurs maires ayant été approché par Philippe Palat.

Un prédateur expérimenté et face à lui, une femme isolée qu’il plongeait dans la pauvreté, qu’il violait, insultait, menaçait de mort .

Un enfant opéré à cœur ouvert en urgence dont sa mère devait prendre soin et cet homme l’agressant devant l’enfant sans aucun respect pour sa fragilité.

Philippe Palat se prélasse en Normandie, sur la côte du Calvados où il s’alcoolise avec notamment une autre ex hôtelière en faillite qui pense qu’un criminel saura lui faire gagner de l’argent et fera que son affaire de restaurant-hôtel en faillite fera la une de la presse.

En sachant qui il est, ces gens ne pensent qu’à récupérer de l’argent en se servent des manipulations d’un professionnel en la matière.

Philippe Palat se balade tranquillement à Bordeaux et ailleurs entre ses alcools et gens malveillants pour alimenter sa cruauté jour après jour en toute impunité.

Des victimes épuisées, traumatisées, choquées qui ont compris qu’elles doivent faire le deuil de toute justice, de toute reconnaissance, de toute réparation, droit à la résilience .

Philippe Palat peut continuer à envoyer des messages obscènes rappelant à la victime toute la violence qu’elle a subi et niant son humanité. Il peut fabriqué de faux diplômes, s’inventer juriste, conseiller juridique, journaliste , avocat, les prédateurs sont à leur époque .

À la prochaine agression de Philippe Palat qui sans aucun affect, ne ressentant aucune souffrance, aucun regret des actes qu’il a commis et renouvellés année après année, est certain dans son cynisme psychopathe qu’il restra impuni.

Il disait sans cesse « la justice, c’est une chambre d’enrigistrement »

Marlène Schiappa a été alerté, le préfet est informé et Philippe Palat se porte comme un charme pensant qu’il portera le coup de grâce à sa proie qu’il s’amusait à violer .

Depuis Septembre est une plainte qui prend la poussière.

Les victimes vivent chaque jour dans l’attente depuis des mois. C’est inhumain. Puis, elles devront témoigner comme des mécaniques et revivre des traumatismes graves tout ça pour qu’il est une obligation de soins comme par le passé et qui ne donne rien car il n’y a aucun moyen et qu’un psychopathe ne se soigne jamais. Il ne souffre pas .

Comme dit son père depuis des années, la justice l’arrêtera quand il aura tuer .

Un viol est un crime alors des viols ?

Des viols, la victime est morte plusieurs fois.

Adieu injustice française qui n’a aucun respect de l’être humain . Elle a Philippe Palat, son prédateur roi.

Un prédateur qui fait du chantage, des menaces permanentes.

Il se plaît à faire souffrir, à humilier et à apporter sans cesse de la souffrance. Usant de la vie des autres, les diffamant, leur faisant constamment son chantage persvers, vicieux , se croyant tellement puissant par toute sa cruauté.

Plus jamais ça

Le pire a été sa violence, sa haine a l’égard d’une femme enceinte. S’acharner comme il l’a fait à faire souffrir une femme portant la vie et devant plus que tout protéger son enfant, la grossesse étant à risque. Agresser une femme enceinte alitée telle est la cruauté de Philippe Palat.

https://liberterrajournal.com/2020/05/16/la-haine/

© Fédora Hélène

Faux diplôme où il s’attribue la mention « très bien ».

Son nom ne figure pas sur la liste des Admis ni son inscription en troisième année, selon les déclarations de Sciences Po Toulouse. Il était en réalité à tripler sa deuxième année selon le témoignage de son père.

Faux diplôme de Philippe Palat
©LiberTerra 2020
L’UMIH 33 (Gironde) lance cette alerte en 2016, depuis 2010 selon des témoignages il était déjà à escroquer sur Bordeaux
Des articles paraissent dans la presse mentionnant son nom et sa photo paraît au journal télévisé lors de l’affaire du faux que Philippe Palat a fait et pour lequel, il a été condamné

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

9 réflexions sur “Justice – Philippe Palat, un prédateur en vadrouille et faux diplômes – Les victimes demandent reconnaissance – Espoir perdu ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s