Médias – Barbouze par ici, prédateur par là – Philippe Palat – Les victimes effacées, oubliées.

Philippe Palat, l’escroc est un bourreau

Depuis septembre 2019 est une plainte pour viols et violences contre Philippe Palat dans cet intitulé minimisé. Des années à alerter, en vain .

Barbouze faisant scandale en 1993, 1997 pour le faux et l’usage de faux d’un faux document qu’il a fabriqué contre Hervé Bourges, personnalité médiatique de l’époque.

Philippe Palat déjà connu du milieu de la presse fin des années 80 pour ses multiples escroqueries à Toulouse et jouant déjà le personnage du journaliste.

40 ans que la justice le connaît et il a détruit une vie par toute sa violence. Une violence que tous savaient et pourtant ils l’ont laissé faire .

Les journalistes dénonçant dans leurs articles les barbouzeries de Philippe Palat. Certains journalistes le connaissent très bien pour avoir côtoyé ce  « voyou », comme l’a écrit Jacques Chancel, et avoir pris les infos qu’il tenait de ses manipulations, de sa grave malhonnêteté et violence.

Aucun  d’ eux , ni les politiques, policiers, avocats qui l’ont fréquenté n’ont  levé le petit doigt pour secourir les victimes de ce prédateur, sa conjointe et ses enfants. Ni même d’ailleurs pour prendre des nouvelles.  Par contre, ils savaient le trouver dans ses bars , où il s’alcoolise tranquillement, et riant avec lui de leurs blagues et soirées.

Les alertes ont été dès 1991, où Philippe Palat était déjà très violent à l’égard de sa compagne . Elle avait 24 ans, seule face à un prédateur expérimenté. Il a détruit sciemment, méthodiquement sa vie, tellement sûr et certain de son impunité.

Sulfureux, il traînait depuis déjà plusieurs années dans ces milieux glauques de pouvoirs,  et qui pourrait de ces milieux ignorer qui est celui qui a détruit la carrière d’un commissariat de police à Toulouse, selon des journalistes.

Christine Goguet , journaliste dont au Figaro, ne peut ignorer qui est Philippe Palat, faisant le faux déposer au Figaro.

Philippe Palat en lien avec une autre journaliste  du Figaro et qui en 1991 , 1992 était en contact très régulier avec Philippe Palat.

Sans compter deux autres pseudos journalistes qui comme par enchantement en lien comme Philippe Palat avec l’ Idiot International seront au Figaro .

Au-delà de ces milieux absurdes de pouvoirs, de politique, d’argent, Philippe Palat a  détruit une vie en maltraitant, violant sa compagne enceinte. Le pire qu’il a commis sur elle , comme l’alcool qu’il lui a lancé dans les yeux et devant les enfants. 

La justice à son indifférence se fiche bien de cela, d’une plainte aux faits minimisés  quand Philippe palat  a commis des viols aggravés, des agressions  sur sa conjointe et en tenant un couteau et devant les enfants. Il se balade de bars en bars comme depuis plus de 30 ans en barbouze. Il parade sur Facebook, s’amuse niant jusqu’à l’existence de ses enfants et la souffrance qu’il a infligée à des êtres humains.

En France, cela n’a aucune importance de maltraiter une femme et des enfants, de violer une femme enceinte .

L’indifférence sera l’autre violence comme celle de Christine Goguet qui flatte, complimente publiquement sur son Facebook, cet homme cruel.  La victime vit l’autre violence, celle de l’injustice, de l’effacement de sa vie et de sa mémoire et vois son boureau être qualifié  d’  « âme pure » par Christine Goguet.

À quel moment a-t-elle secouru une femme enceinte et des enfants fuyant en pleine nuit et plein hiver en pleine campagne, la terrifiante violence de son  » Cher Philippe » ?

Il n’y a même pas le respect des enfants que Philippe Palat dans son atroce lâcheté a blessé.  Lui fuyant en emportant l’argent du compte bancaire, les papiers importants et oubliant ses proies, dont une femme enceinte.  Il est parti recommencer ailleurs son mode opératoire en se la coulant  douce souvent à l’hôtel et sans payer, et hébergé à droite et à gauche.

Lourdes, Bordeaux, Périgueux, Avranches, et partout où  il passe, il recommence sa criminalité et rebondit auprès de gens cupides, orgueils et qui lui donneront de l’argent pour services rendus.

Levallois et Philippe Palat se montrant aux luxueuses réceptions organisées à la mairie de Levallois par Balkany ! Comme il le faisait à Toulouse.  L’important pour lui est de jouer son personnage dans des milieux d’influences, mondains , de briller parmi ceux importants dans ces milieux d’argent. Il se moque complètement d’avoir détruit une vie , d’avoir été d’une violence terrifiante à l’égard des enfants et de leur mère.

Lui manipulant depuis des années avec la religion catholique en récitant l’épître de Paul pour jouer son personnage !  Parlant de  « rédemption »,  » d’engagements »  pour manipuler odieusement sa propre famille qu’il a mise en grande vulnérabilité, détresse !

Oubliant les pardons et la bienveillance qui lui ont été donnés lui jouant les « malades », pleurnichant sans aucune dignité et accusant les autres de ses saloperies, ne se pensant jamais responsable de ses actes, poussant son sordide à faire comme s’il ne savait pas toute la violence qu’il a commise durant plus de 20 ans !

Tous les scandales publics qu’il a fait, agressant sa conjointe en pleine rue devant les enfants et les passants qui tournaient la tête !  Sauf une fois ! Une fois sur des dizaines  d’agressions , des violences et des violences qu’il a commises. Philippe Palat a injurié de manière très obscène sa conjointe et ex conjointe en pleine rue. Il crache, fait des doigts d’honneur et devant les enfants, devant les passants, devant les écoles et agressant à l’intérieur des écoles.

Philippe Palat crachant tôt le matin depuis l’extérieur sur la fenêtre de la cuisine chez ses parents et en donnant des coups de poings sur la vitre alors que ses enfants étaient présents, et après avoir passé la nuit à harcéler par des appels téléphoniques malveillants. Cela après le décès de sa mère qu’il a abandonné en fin de vie et très malade. Il ne s’est jamais occupé d’elle, ni n’est venu lui dire au revoir, ni à son enterrement ! L’ âme pure, selon Christine Goguet, pseudo journaliste et litteratrice ne brillant pas par sa sensibilité !

Sans oublier, la violence récurrente de Philippe Palat devant et à l’intérieur des écoles de ses enfants. Une directrice d’une école maternelle a appelé la police car en plus Philippe Palat rodait tous les jours autour de l’école, comme il a menacé une école par un appel anonyme et condamné à une simple amende pour ce fait. La justice a oublié le long témoignage de la victime décrivant des violences, dont celles avec un couteau. Philippe Palat adore les couteaux !

Culture du viol – culture de la cruauté

Il est des personnes merveilleuses en France et de l’ autre côté une redoutable méchanceté, perversité à l’égard de femmes et d’enfants victimes de prédateurs. 

La victime  garde tout son calme, sa paix , cette souffrance  incommensurable et là on se fiche d’ autant plus de la victime .

Mais Philippe Palat a détruit une vie ! Ce mot, vie, a-t-il une valeur en France ? 

©️ LiberTerra

Philippe Palat en 1993 dans le salon de Pierre Botton en compagnie de patrons de presse. Philippe Palat avide de parler pour expliquer qu’il connaît le dossier, qu’il est bien informé alors qu’il était pigiste à VSD , puis disait être viré alors qu’il faisait sa démonstration de manipulations dans le riche appartement parisien de l’affaire médiatique, politique du moment .

Philippe Palat qui quelque temps auparavant s’était auto- proclamé Rédacteur en chef à l’ Idiot International tout en courtisant le Front National. Comment est- il rentré en contact avec Jean Edern Hallier, alors que Philippe Palat était à Toulouse et finissait en 1991 une peine de prison pour avoir escroqué plus de 60 personnes et fait notamment de faux comptes bancaires.

Connu à Toulouse dès les années fin 80 comme étant un faux journaliste se servant dans les boîtes aux lettres de journalistes , entre autres et vrai escroc.

Au-delà de son plaisir à escroquer, manipuler, flatter le monde politique et des pseudos journalistes au pouvoir des réseaux et argent, Philippe Palat a détruit une vie.

Sa violence gratuite et il hurlait dans son cinéma « Je porterai ma robe de bure toute ma vie » ! Hurlant sur sa compagne, hurlant toujours plus fort, de toutes ses forces des injures très obscènes, des menaces de mort au visage d’une jeune femme et jeune mère de 25 ans. Lui, le prédateur qui était déjà expérimenté.

Philippe Palat et toutes les maltraitances, viols qu’il a commis sur sa proie . Il a toujours su sa très grave dangerosité, criminalité et dès le départ, il a été violent, manipulateur, menteur, tricheur et voleur !

Ce minable voleur, tricheur, Philippe Palat

À 24 ans, une jeune femme enceinte de plus de 7 mois , arrivant aux urgences et en ambulance, en pleine nuit avec plus de 39 de fièvre, la froideur de Philippe Palat. Elle sera perfusée durant 10 jours .

Quelques jours auparavant, il avait été la violence de Philippe Palat, ses hurlements, crises, son indifférence glaciale et tout le mal qu’il porte tant occupé à mentir avec violence. Il était en lien à ce moment là avec entre autres, une journaliste du Figaro. Elle téléphonait en permanence au domicile et demandait son « chéri », Philippe Palat, comme elle l’appelait.

Philippe Palat rentrant ivre de ses amitiés avec cette pseudo journaliste, ce titre cachant bien des violences, mensonges destructeurs. Comme il était en lien avec Brigitte T, sa compagne le suivant à la trace depuis les années 80 et présente lors de toutes ses escroqueries à Toulouse et venant le chercher à sa sortie de prison. Où il recommença d’ailleurs ses frasques et manipulations, selon une personne de sa famille qui témoigne de la violence de Philippe Palat et de cette Brigitte, surnommée « le diable » par la mère de Philippe Palat, également victime des violences de son fils unique.

Brigitte T faisant du chantage et du harcèlement sexuel à un homme marié que Philippe Palat lui avait présenté ! Brigitte T téléphonant aux enfants pour insulter leur mère. Ce pervers de Philippe Palat lui ayant donné le numéro de portable des enfants. Brigitte T qui injuria par téléphone la conjointe de Philippe Palat, de  » conne » , de  » chienne » et lui disant « Tu as eu tes enfants comme une chienne« . Brigitte T âgée de plus de 10 ans que son « Chat » , Philippe Palat comme elle l’appelle en parlant fort et en faisant de grands gestes.

Voleur, tricheur – Philippe Palat

Il vole tout et jusqu’aux cigarettes de clients au comptoir des bars où il réside jour et nuit. Il a volé dans la caisse de ses bars ! Comme il a vidé les économies de sa conjointe et fuyant, notamment à Lourdes, à Bordeaux. À Bordeaux, Philippe Palat continue ses petites tentatives d’ escroqueries, vols, agressions et menaces sur une école pour lesquelles, il sera condamné à une simple amende.

Un syndicat hôtelier à Bordeaux lance une alerte avec sa photo tant il a abusé, manipulé des hôteliers et part sans payer. Il est aussi en open bar, fréquente un autre prédateur, contacte des politiques, avocats et flatte une coqueluche LR de sa génération qui n’en finit pas de narcissisme avec Philippe Palat qu’elle trouve « charmant » et « politologue » et on la retrouve sur le profil Facebook de Christine Goguet.

La culture du viol au triomphe de toute une bourgeoisie pédante, d’une hypocrisie malsaine, se gavant de suffisance , de fausse bienveillance et en réalité encourageant un prédateur comme Philippe Palat. Il y a une culture de la méchanceté, du mensonge, du paraître en France et des femmes soutenant des violeurs. Elles se pensent les reines du bal d’un prédateur comme si c’était chic, valorisant. Le dégoût, un narcissisme jusqu’à l’ignoble pour bilan de leur près de 60 ans d’expérience de la vie !

Lui se pensant le maître ayant droit de vie ou de mort sur sa conjointe, traumatisant ses propres enfants, faisant ses redoutables et très traumatisants chantages au suicide.

Cette nuit où très alcoolisé, il rentre de force au domicile de sa conjointe séparée, et commet de nouveau des violences, et menace de se suicider .

Il a grimpé sur le rebord de la fenêtre du 1er étage, menaçant, injuriant, accusant , mettant en état de choc sa proie. Tous les traits de son visage exprimait la haine et son regard violent, fixant sa proie avec une méchanceté épouvantable. Son père connaît son regard et des soignants ont pu le voir. Il est terrifiant et terrorise ses proies, ses propres enfants et leur mère.

Puis, dans sa rage et alcoolisé, il a glissé et il est tombé. Les secours ont été immédiatement appelés. Philippe Palat au sol a continué sa violence en insultant les témoins et sa conjointe. Puis, disant en colère « s’il n’y avait pas eu de témoins « . Il voulait par ses atroces manipulations accuser sa conjointe.

Ne cessant jamais sa violence, Philippe Palat a agressé les soignants du centre de rééducation et les accusant de mauvais soins ! Philippe Palat hurlait, y compris des injures en allemand, comme il le faisait sur sa conjointe et devant les enfants.

Philippe Palat hurlait sur les soignants, les menaçait et fit son habituel cinéma, scandale, s’amusant à choquer, à faire du mal. Puis, il agressa violemment un des directeurs du centre de rééducation en le prenant à la gorge et devant des témoins.

La gendarmerie et les pompiers ont été appelés et le médecin du centre a déclaré « En 20 ans de carrière, je n’ai jamais vu ça« . De plus, Philippe Palat simulait ne pas pouvoir marcher et refusait toute rééducation, restant à manipuler assis dans un fauteuil roulant.

Deux heures après avoir été emmené à l’ hôpital psychiatrique, Philippe Palat est sorti et il est revenu harceler son ex-conjointe à son domicile. Cela a été de nouveau des violences quotidiennes en tout lieu. Il ne laisse aucun refuge . Le commissariat a été alerté maintes fois , y compris par l’école. Et, rien ! Les voisins ont vu la violence de Philippe Palat en pleine nuit , dans la rue !

Puis, Philippe Palat hurlait durant des heures des injures très obscènes sur sa conjointe. Il renversait les meubles, cassait, agressait et le tout en pleine nuit , empêchant ses victimes de dormir .

Philippe Palat est conscient et responsable de ses actes et revient toujours anéantir ses proies. Puis, il diffame, salit, accuse, se victimise, pleurniche sans aucune dignité.

Et, c’est ce prédateur, que la justice et tous ceux qui savaient, ont laissé seul avec une femme et des enfants qu’il a isolé, traumatisé, terrorisé, agressé, volé, torturé psychologiquement , martyrisé et sa grave violence sur sa conjointe enceinte ! Dont les viols aggravés qu’il a commis ! Philippe Palat attaque, viole une femme enceinte et alitée . C’est ce prédateur que Christine Goguet flatte et qualifie d’ « âme pure « . Elle oublie les saloperies de Philippe Palat détruisant encore et le jeune journaliste piégé qui sera renvoyé de son travail.

TW – Message violent de Philippe Palat

SMS de Philippe Palat envoyé à la femme qu’il a violé enceinte
Philippe Palat parle de ses enfants et de leur mère comme il leur hurlait des injures très obscènes. Le reste du message est d’une violence haineuse et obscène. Il a fait ça durant plus de 20 ans. Il a anéanti un être humain. @liberterradaily
SMS de Philippe Palat à la victime

Qui protège Philippe Palat

L’indifférence générale, une culture du viol, de cœur de pierre, ce qui domine toujours en France en 2022. Philippe Palat alimentant sa violence, continue à faire souffrir en se sentant si puissant tant il détruit une vie .

Il n’y a pas que Dupont-Maserati, la justice servant à faire carrière et parfois fortune, il y a aussi la petite méchanceté ordinaire que cultivent des notables par ce pouvoir médiatique que dénonce en partie Médiapart. Il y a aussi des Christine Goguet dans un vieux pays de nantis, de manipulations, de mensonges, de titres, d’ apparences et le pouvoir des héritiers en princes du royaume ! Les prédateurs ne peuvent être que ravis !

Les rapports de force entre puissants journalistes, avocats et tout ce monde de pouvoirs, d’argent et de haine depuis près de 40 ans. Nous, on est les dindons de la farce, pas de justice, bons pour la précarité, survivre. On est un numéro, des Rien ! Amusez-vous bien dans votre République. Bons jeux de pouvoirs entre puissants des médias et de la politique, monde de la justice, financiers !


Philippe Palat, grand seigneur, invitant à la brasserie Lipp une table d’avocats riches, dont certains avaient un irrespect total des femmes et les propos salaces, dégradants d’un de ces avocats présents et grand ami de beuveries de Philippe Palat. À la fin du repas, au moment de payer l’addition notre raspoutine Philippe Palat les planta tous ! Ils payèrent de ce fait leur repas et celui de Philippe Palat !

Pour Philippe Palat, le sommet de la vie s’est paraître, parler fort chez Lipp , jouer son personnage en flattant des ridicules et snobs mondains . Puis, il repart avec ses mensonges destructeurs dans toute sa violence.

Il continuera à s’amuser, rire de sa cruauté, à flatter Christine Goguet, à être dans ce néant creusant le gouffre de sa cruauté en toute impunité. Les autres seront fiers de leur Philippe Palat en galerie de leurs mensonges et haines, accrochant le tableau ridicule des flatteries et des  » Sublissime » que Philippe Palat écrit, sachant très bien le mal qu’il fait, sachant que sa violence a détruit une vie et est une bombe à retardement dans la vie de ses proies.

Les autres le flattant alimentent leur propre haine au festin de méchanceté de Philippe Palat. C’est gratuit comme leur méchanceté. Les violeurs enchantent, amusent ce monde du vide s’étalant sur Facebook. Le pouvoir, l’argent, le sexe et le tout en jouant leur personnage de pseudo élite se gavant dans les ors de la République. Les monarques comme il a toujours été par cette bourgeoisie de notables cachant sous le tapis leur turpitudes et saloperies.

Ils ont leur Philippe Palat pour amuse-gueule avant de faire une selfie chez Lipp. Ils en ont rien à faire de la vie d’une femme et d’enfants victimes de leur flatteur aux mains sales.

Philippe Palat peut même faire un faux diplôme de Sciences Po à Toulouse sans être inquièté de quoique ce soit ! Et, Christine Goguet flatte ce voyou médiocre s’inventant diplômé. Lui n’ ayant jamais envoyé ne serait-ce qu’un sms quand ses enfants ont eu leur bac avec mention , ont réussi dans leurs études et travail .

@liberterradaily

Lui, Philippe Palat volant l’ argent dans leur tirelire et ne versant pas un centime pour leurs études, comme il ne fera rien à leurs anniversaires, Noël.

@liberterradaily

L’ enfant dont il a mis la vie en danger par les maltraitances et ce viol sur sa conjointe enceinte et alitée. Il n’ a jamais fait un simple cadeau à Noël à l’enfant qu’il a agressé avant même sa naissance. Depuis 11 ans, il lui a promis une poupée ! Et, au contraire, il faisait sa petite escroquerie dans un magasin de jouets à Bordeaux. Comme un faux chèque qu’il a donné à une auto école pour un permis scooter , alors qu’il ne lui avait surtout rien été demandé. C’était pour les 16 ans d’ un de ses enfants !

Que Christine Goguet garde ce prédateur, comme celle LR à Bordeaux étalant à près de 60 ans tout son narcissisme sur Facebook et tous ceux se gavant de la cruauté de Philippe Palat.

Lequel écrivait à l’avance des messages et des messages qu’il envoyait à sa conjointe en état de choc . Que Christine Goguet ne se prenne pas pour une merveille à la lecture des sordides flatteries de son « Cher Philippe ». Ni l’autre à Bordeaux !

Mais, n’oublions pas que ce genre de femmes est une minorité enfermée dans leur misogynie, et les publications humiliant le corps de la femme réduit en objet sexuel et ça se croit spirituelles, évoluées. La liberté sexuelle pour dissimuler la violence sexuelle qui s’étalait sur les plateaux télé dans les années 70 et 80. Tout le monde de PPDA et l’omerta.

Dans le monde entier, des millions de femmes luttent contre la violence. Une journaliste reporter de guerre expliquant ce lien universel entre les femmes et que celles soutenant un agresseur « sont une minorité, n’ont aucune importance. On n’ en parle même pas ». Pourtant , c’est violent. C’est violent pour les victimes d’afficher publiquement des compliments à leur bourreau . On se rappelle d’ Adèle Haenel quittant courageusement la cérémonie des Césars. Toutes les femmes et les hommes présents auraient dû se lever et partir . Ils sont restés assis.

Mais, à travers le monde, les femmes fortes , survivantes se lèvent, sont debout et regardent en face leur bourreau. Elles dépassent, survivent, offrent à leurs enfants tout leur amour, sourire à la vie. Chaque jour, être à donner, à espérer, c’est cela la résilience.

Un AVC après la violence de Philippe Palat. Ça sera son cadeau à sa proie et il sera encore violent ! Trois hospitalisations en soins intensifs . Et, debout devant s’occuper des enfants, les conduire à l’école. Isolée, dans la précarité. Pendant ce temps, Philippe Palat s’alccolisait , vivait à l’hôtel sans payer, était avec l’ hôtelière en faillite ne jurant que par son escroc depuis plus de 10 ans et résultat, son hôtel a été vendu aux enchères. Son Philippe Palat se faisant passer pour avocat, selon des avocats !

En tant qu’ être humain, on n’ efface pas sa propre vie, l’amour qui a été donné, volé, manipulé, détruit, tué par ce monstrueux et ingrat Philippe Palat. Et, oui, tous ces gens soutenant cet homme cruel commettent des violences à l’égard des victimes en affichant leur Philippe Palat.

En France, on surtraumatise les victimes. Il y a une méchanceté dans la culture française, un plaisir de la manipulation, du système d’inversion destructeur.

Un état de santé fragile de la victime, Philippe Palat responsable et coupable. Traitant toujours sans aucune humanité la femme dont il a détruit la vie ! La justice n’existe pas en France pour des milliers de femmes et d’enfants victimes de prédateurs et Martin Luther King définit la justice française.

La violence inouïe de Philippe Palat continuera. Malheureusement, les excuses des prédateurs ne sont pas sincères, donc elles ne seront jamais. Ils savent très bien ce qu’ils font. C’est tellement douloureux de comprendre qu’ils se font du bien en défoulant leurs pulsions de violences.
Quand, ils s’excusent, c’est par intérêt . Ce sont des hommes malveillants.
Et, ils sont contents de savoir qu’ils ont réussi à faire souffrir un être humain, une femme.

Philippe Palat et sa négation des femmes. Levallois, il injuriait systématiquement les employées féminines chez Leclerc, jusqu’au jour où les vigiles l’ont fait sortir. Là, face à des hommes, il est devenu blanc comme un linge , fermant sa bouche à insultes et sortant penaud en lâche. Puis, se pensant supérieur face à une femme isolée, il s’est vengé gratuitement sur sa compagne de 24 ans .

Puis, avec son cœur de pierre, il partait comme si de rien n’était, jouer le grand journaliste et ses bières, vins, pastis dont avec une journaliste du Figaro et des avocats et politiques en trônant ivre dans son bar du 8 ème arrondissement, en faisant ses blagues et riant à pleine gorge en parlant fort pour que tout le monde l’entende et se retourne sur lui, l’admire ! Il lui faut son public !  » Ah ! Il est marrant Philippe » , une habituée du bar.

Ensuite, il jouait les malheureux,  » J’ai pas de chance« ,  » Je porterai toute ma vie ma robe de bure » et toute sa rage commençait comme ça d’un coup et se défoulant sur sa compagne ! Fuir en pleine nuit sans rien, ni même un manteau, et Philippe Palat poursuivant dans la rue sa compagne de 25 ans, serrant fort son bébé contre elle. Tremblante, traumatisée, terrorisée.

Tous savaient . Tous savaient et ils n’ont jamais secouru une femme et des enfants seuls face à ce barbare.

Lui calculant, préméditant ses actes violents dans sa stratégie de destructeur, de dangereux manipulateur. La justice a laissé faire cet homme comme il se balade aujourd’hui et joue sur Facebook. Les victimes sont comme ne faisant par partie de la société, ne sont pas considérées comme des êtres humains, et il n’est aucune reconnaissance. Des avocats présents pour picoler avec Philippe Palat, faire leur soirées comme avec des mondaines en manteau de fourrure, mais absents pour les victimes ! Quelle inhumanité !

Il est de préciser que Philippe Palat a volé des photos que « J’avais prises de ma grossesse pour garder en mémoire le beau de la vie alors que je subissais des violences brisant, anéantissant celle-ci. Ces photos extrêmement précieuses, mon corps de femme enceinte, Philippe Palat les a publié en public sur son Facebook actuel. Des témoins ont immédiatement alerté un de mes fils. Sa douleur de constater cela et de devoir me l’annoncer. J’ai montré cette publication de Philippe Palat, à la police et le jour même. Les policiers ont pu voir cette publication. J’ai demandé à porter plainte. Il m’a été répondu non. Ils n’ont strictement rien fait. C’est alors sans me le dire , mon fils qui a supplié cet homme cruel de supprimer sa publication. »

Philippe Palat et son profil Facebook actuel , dont il se sert également pour manipuler et où il ose encore mentionner Sciences Po, bien qu’il est ôté le fait qu’il était diplômé de Sciences Po. Comme, il note conseil, juriste, lui ayant fabriqué un faux diplôme de la faculté de droit de Toulouse ! Lui s’ appliquant dans sa chambre d’ adolescent à confectionner ses faux et où il prit la décision de devenir celui ne ressentant aucun amour, aucune souffrance, mais faisant souffrir les autres et prenant plaisir à les regarder souffrir.

©️ Fédora Hélène

©️ LiberTerra ©️ Fédora Hélène

Copyright ©️ LiberTerra 2022 – Tous droits réservés – Tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s