Premier article de blog

Précis, net, Macron tue l’entreprise.

Le scandale macron ne sera pas uniquement sur la maltraitance de la presse et des arrestations, l’arbitraire, garde à vue sans nouvelles, prolongées qui sont à partir du moment où la personne est majeure.
Le scandale sera aussi sur les auto-entrepreneurs, dont le nouveau calcul par la réforme Macron, fera que leur impôt est à zéro, car leur entreprise ne génère pas suffisamment de revenus, mais qui seront imposés avec des montants à plus de 50 euros par mois directement prélevés sur leur compte, s’ils ont choisi la mensualisation.
Sinon ce sera un paiement trimestriel.

Donc, des gens qui n’arrivent pas à vivre de leur entreprise, vont devoir payer avec de l’argent qu’ils n’ont pas au détriment de leur travail.
Ce qui veut dire que le capitalisme interdit la libre entreprise alors qu’il prône le libéral.
Et, qu’aujourd’hui, il faut se payer son travail pour gagner de quoi vivre.

Les contrats salariés appelés à disparaître avec les lois nouvelles, les usines fermant sans repreneurs, les artisans et les petits commerces sur la corde raide, car fonctionnant en flux tendu permanent, et devant avoir un acquis personnel conséquent pour tenir, ou être suffisamment riches pour avoir une boutique de bobos dans un quartier riche au prix du m2 très élevé, la politique française condamne ses citoyens à la misère.

Pendant ce temps là, la haute finance, les hauts fonctionnaires, les politiques au pouvoir ne s’appauvrissent pas.

Nouveau délit : 
Le non-appauvrissement de ceux qui font crever une France, celle du peuple.

Le Grand Débat, quand le mensonge règne et qu’il laisse en occupant la place, la haine d’un État se perfectionner.
Le pouvoir a t-il intérêt à attiser la colère ?

Une France qui va mal, une violence inouïe de la police lors des manifestations. Choquer, briser l’autre différent qui demande justice et vérité, qui se montre vulnérable financièrement, et qui au contraire de n’avoir rien à perdre, à tout à prendre, ce qui lui est le plus cher, sa liberté.
Précipiter un peuple dans le gouffre, en l’y conduisant dans un lourd silence d’une partie de la population qui, peut être perdue, galèrant pour s’en sortir, ne s’est pas encore levée.
C’est quand celle-ci sortira dans les rues, que le pouvoir s’effondrera.
Cette partie du peuple qui veut encore attendre, vivant sur des acquis passés souvent d’origine familiale .

Les grands chantiers, de Notre Dame et du village olympique, ne sortiront pas tout un peuple, qui sait que le pouvoir veut le faire perdre, de la crise dans laquelle il est plongé .

C’est absurde, c’est la loi capitaliste dans un système mondialiste, c’est aussi, la folie d’hommes au pouvoir.

Une marche blanche pacifique réunissant des millions de personnes, contre la ruine de notre pays, pour dénoncer des violences mutilant des citoyens, aurait frappé de dignité un pouvoir politique qui n’en a aucune.

La France, à la veille des élections européennes, ce pays fondateur, dans le déni d’une violence politique, de polémiques médiatiques, d’un appauvrissement conçu de sa population, foulant aux pieds la volonté des fondateurs de l’Europe, construire la paix.

Demain, reconstruire notre pays sera à la force des dons de notre volonté de liberté.

©Fédora Hélène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s