ÉTUDIANTS LA FORCE DE VIVRE, UN APPEL À LUTTER : CORALIE 20 ANS – «On a tous peur du futur. Alors, essaye au moins d’en construire un plus glorieux. On a besoin de toi ! »

Coralie, 20 ans, la force de vivre, le courage d’y croire, le sourire merveilleux de l’espérance, une belle jeunesse dépassant les épreuves de la précarité, les chocs, les peines.

Une intelligence de savoir que la pauvreté n’est pas normale, qu’il ne peut y avoir un homme qui meurt de faim et un autre riche qui le regarde mourir.

Anormale une bourgeoise corrompue et de pouvoir qui s’exclut d’une volonté de construire un nouveau monde car elle porte en héritage ces décennies d’indifférences à s’enrichir.

Anormal de ne pas pleurer, crier, se révolter devant le drame de jeunes souffrant, mourant de pauvreté, de savoir des familles en douleur car l’argent tue.

Anormal de ne pas penser aux parents saisis de peine de voir leur enfant criant l’espérance face à des adultes qui leur offrent que le désespoir.

Anormal de ne pas vouloir plus que tout le bonheur, l’amour pour construire une vie humaine digne de sens.

Une société qui ne souhaite que la fortune de l’argent, qui accepte l’inacceptable, qui regarde sans se révolter une Terre où les oiseaux ne chantent plus, où les enfants sont en souffrance, où le respect de l’humain n’est plus, cette société là, nous voyons sa réalité, sa violence, sa brutalité, c’est cela une société qui a oublié d’aimer, sa réalité : un jeune de 22 ans se suicidant est brûlé à 90 %.

Cette société qui classe les hommes en valeur d’argent est pourrie, destructrice, aux mensonges et aux aveugles d’humanité pour pourvoir la servir.

Face à la lâcheté de laisser faire, il y a chacun de nous, de ce nous tous ensemble, par un mot, un acte, un pas, une larme, un sourire donné, une main tendue, la chance extraordinaire de construire notre merveilleuse humanité à la porte d’un jardin où aucun enfant n’aura faim.

20 ans et vivre, 20 ans et prendre le bonheur de pouvoir ressentir toute cette belle vie qui nous supplie de l’aimer.

Pour elle, tout entière, de ces océans, à ces forêts et ciels, à tous ses enfants, nous devons un combat, anéantir le capitalisme qui sème la pauvreté, qui n’est qu’issu des prédateurs ceux qui ont inventé que l’homme est un loup pour l’homme, ceux faisant croire que la haine est vraie.

L’homme est un frère pour l’homme et seul l’amour est vérité.

Son contraire, le chaos qui est aujourd’hui à notre Terre, un jeune brûlé par le désespoir, par une politique de mensonges.

Ces manipulateurs et manipulatrices qui mentent en nous disant que la seule société visible et possible est la leur, une bourgeoisie qui se couvre d’ un capitalisme décadent, destructeur.

La vie est bien à une autre dimension.

Le temps de la révolte est celui d’ouvrir nos yeux à nos cœurs pour que le cristal de nos pupilles ne reflète que le bonheur de la vie.

Demain est là, ne l’attends pas.

©Fédora Hélène

Coralie, 20 ans , un message de vie.

Demain c’est l’anniversaire des Gilets jaunes.

1 an que des gens vont dans la rue.

À côté de ça, y a tous les mouvements écologistes, extinction rébellion par exemple. Que ce soit avec les gj ou avec extinction rébellion on se bat pour la même chose, on se bat pour obtenir une société plus juste, équitable et durable.

Une société où chacun pourrait y avoir sa place, une société pas seulement basée sur le profit. Une société humaine. Le monde va changer, il a déjà commencé. L’effondrement c’est pas une croyance c’est réel.

Le dérèglement climatique est là. On peut pas continuer à soutenir un gouvernement qui ne prend aucune mesure. Un gouvernement ultra libéral qui tue les gens et détruit la nature.

Et c’est pas simplement le gouvernement actuel qui est en cause, lui étant seulement le résultat du système dans lequel on vit. Un système basé sur le profit. Un système ridicule qui protège une caste de privilégiés (dont tu ne fais pas parti, désolée de te l’apprendre).

Alors oui, en effet, chacun sa vie, chacun ses choix mais là c’est une question qui nous touche tous et si on est pas tous ensemble on arrivera à rien.

Alors, lâche ton téléphone, arrête de simplement te préoccuper de ta vie et bouges. Parce que c’est ta vie qui est en jeu aussi. Si tu penses que je suis trop extrême, trop radicale et bien tant pis, à preuve du contraire on vit pas dans le monde des bisounours et à un moment donné faut prendre position.

Quand t’as plus de 18 ans c’est une obligation tu peux pas juste fermer les yeux et faire comme si tout ça ne te touchais pas, surtout pas aujourd’hui (dérèglement climatique, montée du fascisme,…)

On a tous peur du futur. Alors au moins essaye d’en construire un plus glorieux. Arrête d’avoir peur et sois courageux.

Porte haut et fort tes revendications (et si tu n’en as aucune et bien c’est triste).

Pour obtenir nos droits des gens se sont battus. La révolution française tu connais ?

Bref, si tu préfères rien faire, fais rien mais au moins, arrête de bloquer les gens qui essaye de faire changer les choses (comme si vouloir une société plus juste c’était extrême…) et essaye de les soutenir.

Les combats c’est pas seulement pour une partie de la population c’est pour tout le monde.

Respecte au moins ceux qui luttent pour toi. Pour finir vive les GJ et je vous aime même si vous faites rien pour nous aider…

Désolée pour l’aspect moralisateur et brutal mais au bout d’un moment faut bien.

Je comprends pas comment on peut rester sans rien faire à vrai dire.

C’est pourtant pas si compliqué de descendre dans la rue et de reprendre le pouvoir qui t’appartient. Je comprends pas comment on peut continuer à soutenir ce système…

Surtout quand aujourd’hui c’est même plus une idéologie qui nous dit que c’est de la merde le système mais la science.

Bref, fais un effort et politises toi (prends position), il est grand temps que tu mûrisses mon enfant. On a besoin de toi !

©LiberTerra 2019

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s