LiberTerra ALERTE – BORDEAUX – ARRESTATIONS – LA GARE SAINT JEAN PLONGÉE DANS LE NOIR

Gare Saint Jean toutes lumières éteintes

Bordeaux, la belle endormie sommeillait ce matin dans le noir à la gare Saint Jean par une coupure de courant solidaire.
Les électriciens en solidarité avec les cheminots qui affrontent le 36 ème jour de grève dépassant depuis le 27 décembre 2019 le record des grandes grèves de 1995, ont effectué une coupure de courant à 10 heures du matin ce 9 janvier, bloquant ainsi la circulation des trains.

L’après manif , tout continue !

La solidarité ne pouvait que saluer leur courage et c’est par cette force d’être ensemble, par ce nous qui forme un peuple que des milliers de manisfestants ont décidé dans l’après-midi une manifestation sauvage au coeur de Bordeaux réveillé, au coeur de Bordeaux rendu au peuple .
Après la détermination d’une manifestation réunissant environ 110 000 personnes, selon la CGT, contre la réforme des retraites, des manifestants se sont dirigés dans l’après-midi vers la gare Saint Jean.
Une manifestation spontanée qui n’a pas été du goût des autorités , d’autant qu’elle se dirigeait vers la gare afin de bloquer les trains par cette convergence solidaire qui démontre sa force à un gouvernement qui joue la guerre de l’usure .
La réponse du gouvernement par l’indifférence, l’irrespect des citoyens-es qui se veulent fidèles au Conseil national de la résistance et oeuvrer pour fonder une société évoluant dans les pas de la bientraitance et non de la finance, a trouvé aujourd’hui la réponse d’un peuple qui ne se plie pas contrairement aux compromis politiques.

Une marche libre


Des manifestants qui ont continué leur marche malgré les ordres donnés aux forces de l’ordre d’intervenir au fin de la stopper.
Des ordres qui ont exposé les manifestants a « une forte répression » comme l’indique Révolution Permanente.
Le maintien de l’ordre s’effectuant pour rompre le cortège par des lancés de gaz lacrymogènes, des tirs de LBD « de la BAC depuis un pont » précise Révolution Permanente.
Mais les manifestants en nombre ont pu entrer dans la gare et investir les voies, bloquant par cette action le trafic ferroviaire.

ARRESTATIONS

Au cours de cette manifestation en marge du rassemblement autorisé, a eu lieu au moins trois arrestations.
Un docker, un Gilet jaune et un salarié énergie.
En soutien à ceux arrêtés un rassemblement s’est rapidement formé devant le commissariat de Bordeaux et une nouvelle coupure de courant a plongé la gare Saint Jean dans le noir.
La circulation des trains est donc de nouveau interrompue.

©LiberTerra
Copyright©LiberTerra2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s