🛑 ExclusivitĂ© – Information spĂ©ciale – Confinement total possible en rĂ©flexion pour toute la France – LiberTerra

🛑 ALERTE – Info LiberTerra

🛑 Information spéciale – Confinement total possible pour toute la France – LiberTerra

🔺 Le nouveau siècle affronte une pandémie

⚠️ Pour sauver des vies face Ă  la gravitĂ© du coronavirus un confinement total pourrait s’avĂ©rer nĂ©cessaire, information Ă  prendre avec prudence avant toute annonce officielle

Le conoravirus poursuit son accĂ©lĂ©ration et il est actuellement 156 000 cas dans le monde recensĂ©s et près de 6 000 dĂ©cès dont 53 % en Chine . En France le virus SARS-CoV-2, appelĂ© coronavirus, a contaminĂ© Ă  ce jour, dimanche 15 mars, 5 423 personnes et provoquĂ© le dĂ©cès de 127 personnes, selon SantĂ© Publique France. En l’espace de 24 heures, il y a eu 900 cas de contamination et 36 dĂ©cès pour les chiffres annoncĂ©s le 15 mars.

Les rĂ©gions les plus touchĂ©es sont : le Grand Est (près de 1 378 cas), l’ĂŽle-de-France oĂą demeurent au minimum 1209 personnes contaminĂ©es, les Hauts-de-France avec au moins 507 personnes touchĂ©es par le virus, l’Auvergne-RhĂ´ne-Alpes qui comptent au moins 523 personnes contaminĂ©es et la Bourgogne – Franche-ComtĂ© dont près de 412 cas sont recensĂ©s.

Les autres rĂ©gions touchĂ©es sont : La Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur (+ 340 cas) , la Bretagne (+207 cas), l’Occitanie (+ 243 cas), la Nouvelle-Aquitaine (+ 144 cas), la Normandie ( + 143 cas recensĂ©s) et dans le Calvados Ă©taient 50 cas supplĂ©mentaires en 5 jours , la Corse (+115 personnes contaminĂ©es), Pays-de-la-Loire (98 personnes atteintes) , le Centre-Val de Loire( + 71 contaminations) .

L’outre-mer n’est pas Ă©pargnĂ©e et sont 15 personnes contaminĂ©es en Martinique, 9 personnes Ă  la RĂ©union, 7 en Guyanne, 6 cas en Guadeloupe, 3 personnes touchĂ©es Ă  Saint BarthĂ©lĂ©my et 2 Ă  Saint-Martin.

Dimanche 15 mars , le ministre de l’ Éducation, Jean-Michel Blanquer, annonçait la possiblitĂ© que près de 50 % de la population française puisse ĂŞtre contaminĂ©e, et contrairement Ă  Emmanuel Macron, RĂ©mi Salomon, prĂ©sident de la Commission mĂ©dicale de l’Assistance Publique – HĂ´pitaux de Paris, recommandait de ne pas aller voter pour ce premier tour des Ă©lections municipales de dimanche 15 mars et indiquait sur son compte Twitter : «  Ă€ lire attentivement. Il faut dès maintenant appliquer le confinement maximum. N’allez pas voter, Ă©vitez les contacts Ă  moins de 2 m. Lavez-vous les mains souvent. Ă€ l’hĂ´pital on se mobilise avec toutes les prĂ©cautions. Â»

Un conseil juste et nous devons Ă©couter les scientifiques , et son avis renforce l’indĂ©cence des Ă©lections municipales maintenues. Nous vivons comme l’indique Emmanuel Macron, le dĂ©but d’une pandĂ©mie qui est Ă  freiner .

🛑 Info LiberTerra – Ă€ cet effet, pour ralentir l’accĂ©lĂ©ration du COVID -19 , selon nos informations , il pourrait ĂŞtre dĂ©cidĂ© des mesures de confinement total pour tous les français dès mardi 17 mars. Une information Ă  prendre avec prudence et qui sera, si tel devait ĂŞtre le cas, suite Ă  un Conseil de dĂ©fense prĂ©sidĂ© par Emmanuel Macron.

Un confinement qui sera s’il est confirmĂ© et dĂ©cidĂ© mardi 17 mars , dans le but essentiel de protĂ©ger la vie. Il pourrait y avoir des rĂ©gulations de dĂ©placements pour Ă©viter au mieux des risques d’accĂ©lĂ©ration supplĂ©mentaire de transmission du virus. Des restrictions de dĂ©placements qui sont dĂ©jĂ  envisagĂ©es pour l’ĂŻle de France et la rĂ©gion Grand Est comme l’indiquait le JDD. Et pourront ĂŞtre des fermetures de frontières.

Les hĂ´pitaux se mobilisent pour que soit des services d’accueil des patients contaminĂ©s et des prises en charge dans les services de rĂ©animation.

Il est rappeler, selon les dĂ©clarations du ministre de la SantĂ© et du Directeur gĂ©nĂ©ral de la SantĂ©, de ne pas prendre d’IbuprophĂ©ne et autres anti-inflammatoires non stĂ©roĂŻdiens car ceux-ci pourraient provoquer des formes graves de coronavirus Ă©galement chez des personnes jeunes et en bonne santĂ©. Il est recommandĂ© de Â« prendre du paracĂ©tamol Â» en cas de fièvre. D’autre part, il est demandĂ© d’appeler le 15 en cas de symptĂ´mes et de ne pas se rendre aux urgences en cas de suspicion de coronavirus. Le directeur gĂ©nĂ©ral de la SantĂ© rappelle Ă©galement d’ Â« Ă©viter toute automĂ©dication Â»

Mesures de confinement

Des mesures Ă  respecter scrupuleusement pour Ă©viter une pandĂ©mie. Les personnes contaminĂ©es pourraient atteindre près de 18 000 personnes dans 6 jours et allant en constante augmentation pouvant toucher 50 % de la population française. Beaucoup ont cru Ă  une grippette, ce n’est absolument pas le cas. Le coronavirus est contagieux Ă  hauteur de 30 fois plus que la grippe et le virus progresse constamment sous des formes rapides.

Ă€ ce propos, n’oubliez pas de nettoyer votre tĂ©lĂ©phone portable oĂą vos mains sont rĂ©gulièrement en contact.

Des mesures de confinement que l’armĂ©e pourait ĂŞtre amenĂ©e Ă  faire respecter afin d’Ă©viter que les personnes se promènent profitant de ce temps libre comme cela a Ă©tĂ© remarquĂ© ce dimanche après la mesure de confinement partiel prise par Édouard Philippe, samedi 14 mars. La fermeture des commerces non indispensables, des tribunaux, des bibliothèques, salles de spectacles, complexes sportifs, bars, discothèques. Bars oĂą Ă©taient une influence avant l’heure obligatoire de fermeture qui Ă©tait fixĂ©e Ă  minuit le 14 mars.

Ces mesures prises n’ont pas suffit pour que des personnes prennent en compte la gravitĂ© de l’accĂ©lĂ©ration du coronavirus et qu’il peut ĂŞtre dangereux pour des personnes Ă  risques et Ă©galement celles en bonne santĂ©.

Ce constat de dĂ©placements et de concentration de population dans des lieux comme les transports en commun, parcs, squares oĂą des enfants se trouvent Ă  proximitĂ© des uns et des autres, fut ce dimanche 15 mars. Le gouvernement pourrait alors dĂ©cider d’un confinement total pour que soit une rĂ©elle prise de conscience qui aurait dĂ©jĂ  dĂ»e ĂŞtre avec la première mesure prise de confinement samedi 14 mars.

Il est de prendre vĂ©ritablement conscience de cette Ă©pidĂ©mie et de ne pas oublier qu’une personne contaminĂ©e qui ne dĂ©veloppera pas de symptĂ´mes graves, peut contaminer des personnes qui sont plus fragiles ou dont le corps va rĂ©agir diffĂ©remment . Ces personnes pourront ĂŞtre particulièrement malades, ĂŞtre en dĂ©tresse respiratoire, contrairment Ă  une autre.

Le mot solidarité, fraternité, humanité, prennent tout leur sens et il est de les retrouver pour lutter efficacement contre le coronavirus et ainsi sauver de vies. Se soutenir mutuellement, prendre soins des uns et des autres, et retrouver le sens de ce qui est précieux, la vie.

Les enfants méritent notre plus grande attention , ceux vulnérables, les personnes isolées, les mères isolées gérant cette épreuve en ne comptant que sur elles et parfois ayant elles-mêmes une santé fragile, aux personnes âgées, notamment celles demeurant en campagne où une vigilance devra être pour ne pas les laisser dans la solitude.

Il sera de voir notre humanitĂ© rĂ©elle en ne laissant pas seules des personnes face Ă  cette Ă©pidĂ©mie. Emmanuel Macron, lors de son intervention le 13 mars , dĂ©clarait «Jamais de telles Ă©preuves ne se surmontent en solitaire, c’est au contraire en solidaire, en disant nous plutĂ´t qu’en pensant je, que nous relèverons cet immensĂ© dĂ©fi. Â» « Pour les semaines , les mois Ă  venir. Â»

Les mois Ă  venir car la crise ne sera pas limitĂ©e Ă  15 jours , elle Ă©mane du bouleversement actif , qui Ă©tait significatif avec le changement climatique et l’accĂ©lĂ©ration des tempĂŞtes , incendies gĂ©ants, et des crises humanitaires sans prĂ©cĂ©dent comme celle sĂ©vissant au YĂ©men . Des populations qui affrontent la famine et qui subiront les rĂ©percusions du capitalisme qui s’effondre.   « Ă‰toile YĂ©men Â» ainsi nommĂ©e par LiberTerra dans ses colonnes, Ă©tait celle qui nous alertait . Il ne pouvait pas y avoir plus grande rĂ©alitĂ© du bouleversement que des enfants souffrant de la faim, que 24 millions d’habitants en urgence humanitaire. Il ne pouvait pas Ă©galement avoir plus persistante rĂ©alitĂ© que la dĂ©tresse et la mort de milliards d’animaux victimes d’immenses incendies, de sĂ©cheresses et de ces conflits armĂ©s qui blessent l’humain autant que la Terre. Les bombes ravagent tout de l’arbre Ă  l’homme.

Il est de prendre conscience de notre humanitĂ©, du sens du mot vie et de taire les obstinations stupides qui voudraient croire que cela n’est pas. L’urgence climatique est une rĂ©alitĂ© forte, et la pollution, l’accĂ©lĂ©ration de l’argent ne feront qu’accĂ©lĂ©rer le bouleversement.

Il faut changer profondĂ©ment nos politiques et aller Ă  l’essentiel de ce qui constitue la vie, la libertĂ© conjuguĂ©e avec le verbe aimer.

©Fédora Hélène

Quand les français comprennent le coronavirus et le mot « confinement » et sont Ă  la plage, sur les quais Ă  Bordeaux, Paris, dans les parcs partout en France , mettant leurs propres enfants en danger.

Champion les bordelais ! Pour une fois que les bobos sont champions du monde de quelque chose !

Les mĂŞmes Ă  Paris, Lyon, Toulouse, Marseille, etc …

La seule chose qui semble inquiéter les français est la fermeture des bars !

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s