France – DSK – Un prédateur en Macronie

Quand un pays se perd, il va jusqu’au bout !


Au bout de gouffre, une crise sanitaire, politique, économique majeure, nous le savions. 
Elle fait sortir de l’ombre ses vieux chaos.


Emmanuel Macron n’a pas la personnalité d’un véritable chef d’état et il vient lui-même de le déclarer. 
Ainsi que LiberTerra l’écrivait dernièrement, Emmanuel Macron est manipulable et manipulé depuis sa volonté d’être élu. 
L’artefact Emmanuel Macron n’a pas la carrure de sa « mission » mais l’apparence tout comme ses ministres. 
Il ne fallait pas qu’il y en ait un seul de bon. Le privilège du talent ne devait revenir qu’à ses mentors. Macron les concentre, il les met tour à tour au premier plan et à la fin de la partie, seul lui reste debout. 


Il y a eu Alain Juppé qui a obtenu sont titre d’honneur après tant de services rendus, il y a ces milliardaires tel que Bernard Arnault. Emmanuel Macron avait même sorti un temps Nicolas Sarkozy et gardait dans le placard ce bon vieux prédateur de DSK qui depuis le départ est à veiller au grain macronien. 
DSK qui ressort en élite intelligente pour l’occasion de la catastrophe. 

Il était, lui et ses sbires, dans le giron du pouvoir et se faisant discret du fait de ses petits soucis judiciaires le classant parmi les prédateurs. 
Lorsque nous parlions d’un système cruel, prédateur, on ne se trompait pas. 
DSK doit à son tas de  pognon d’être un prédateur privilégié. 
Le bidon le plus abject, le génie qui n’en a jamais été un. 
Un représentant de commerce et des conseillers de l’ombre pour lui mettre sous le bras ses dossiers à l’analyse si fine ! 
Toutes ces apparences, ces mensonges par le pouvoir des États à dominer,  qui n’est issu  que de simples hommes ayant cette volonté  démesurée de conquérir le pouvoir et l’argent. 

L’hôpital public en souffrance, on lui doit également à DSK puisque les Strauss-Kahniens sont accrochés à la startup E-mmanuel M-acron depuis le début du façonnage EM en président de la République. 
Emmanuel Macron est un produit, une marque publicitaire et la vie est mise en danger par tous ces manipulateurs sans respect ni dignité. 
DSK est prédateur promu, vainqueur  car il est ce mental nocif, brutal, violent qui ne pouvait que se fondre dans le système. 

Toute cette société est fausse. On détourne une technologie qui pourrait être que pour améliorer et non détruire. Mais, on préfère fabriquer des armes technologiques, des marchandises hautement polluantes qui prennent les ressources de la Terre, qui mettent des êtres humains en esclavage, qui serrent la main à des dictateurs, qui sortent des milliers de dollars dans le curcus de la folie des politiques, créant une dette qui en fait n’existe pas et qui n’est que la conséquence de leurs actes destructeurs. 

La pauvreté, la pollution, qu’à fait DSK pour protéger la vie ? Rien. Absolument rien. 
Juste à servir sa petite cruauté à l’égard des femmes, juste bon à jouer la comédie du ministre aussi bien que Bruno le Maire le fait. 
Macron et son rôle de « on va changer le monde » ne disant aux pauvres que ce qu’ils veulent entendre. 

Cette pandémie porte la somme des violences politiques . 
Des personnes âgées décèdent dans des  Ehpads, dans la souffrance d’un virus qui détruit les poumons sans recevoir de soins dignes de ce nom. Sans revoir une dernière fois leurs enfants. Ils meurent sur le carreau et la politique continue à sceller sur un cimetière toute sa puissance.

La cruauté, l’inhumanité, est celle des hommes, est celle de DSK maltraitant le corps humain d’une femme, l’odieux, la barbarie, la folie consciente de celui qui détruit. 


Où est  l’analyse fine de DSK sur la crise  ? 
Richard Ferrand, nous apprend le Figaro, a joint  DSK et déclare concernant la crise que l’analyse de ce socialisme traite est ce qu’il a  « lu de plus intelligent » et en souligne  « la profondeur et la hauteur ». 
Et, bien Richard Ferrand demandez la destitution d’Emmanuel Macron et placez votre idéal au sommet !

Puis pourquoi Belloubet laisse en prison les auteurs de violences conjugales et de viols ? 
Il est vrai que la justice ne juge pas de la même manière le roi et le pauvre, ce qui est pour ces politiques, la population. 
Celle avec qui ils sont incapables d’avoir une relation véritable de respect et de solidarité. Ces politiques imposant leur détestable mépris en permanence, se fichant en réalité de la démocratie et ne la portant jamais vers le haut. 
Cela se renouvelle avec un  confinement qui se voit être  avec des verbalisations, la punition, la vantardise de ce minable castaner et de ses plus de 8 millions de contrôle. 
Une relation avec le peuple qui est toujours négative. Le politique humiliant, dominant, mettant sous l’emprise et n’hésitant à mettre la brutalité en œuvre comme langage. 
L’ordre est de verbaliser pour tout et n’importe quoi puis on félicitera les forces de l’ordre dans ce vertueux incontestable car il y a une pandémie. 

Et, pendant ce temps le pouvoir politique se flatte des conseils d’un prédateur sexuel, pour énoncer une analyse dont le chef de l’état avoue de ce fait être incapable de faire lui-même ! 
Dans le même temps, ce gouvernement dira lutter contre les violences faites aux femmes et respecter en tant que membre les engagements de l’Onu qui sont d’anéantir tout les prédateurs.


Mais LREM à ces socialistes les servant si docilement car la richesse du fric est à la clé, nous ferons concernant Strauss-Kahn le coup de la division de l’être, d’un côté l’homme et de l’autre le prédateur ! 
Il a conçu et voulu avec le même esprit, le même corps agresser un être humain. On est dans le sordide tout DSK qu’il est avec le pouvoir de son argent et de ses titres politiques qu’il  possède car la politique est dans la constante domination d’un être humain sur un autre sans aucun respect pour son humanité. 


Le grand DSK que Bruno le Maire contacte tout  comme  les dirigeants de LREM qui entoure ce pauvre Emmanuel Macron bien enlisé dans son moi qui se veut le chef des armées, son rôle de théâtre de chef d’état comme s’il n’avait jamais quitté la scène de sa prof de théâtre et avait toujours besoin d’être dirigé par de plus puissants, plus nocifs les uns que les autres. 


Strauss-Kahn et ses 40 ans de politique comme Gérard Larcher qui commande également Emmanuel Macron, et qui en 40 ans, tous ces politiques  n’ont jamais souhaité anéantir la pauvreté et n’ont permis qu’aux très riches comme,  Strauss-Kahn l’est, de s’enrichir, aux lobbies de progresser, à la Terre d’être comdamnée à la pollution. 

La médiocrité rampante dans les cercles financiers où toute ce qui permet que la vie perdure est détruit ! 
Ce que fait Strauss-Kahn quand dans sa sinistre mémoire il peut se rappeler le mal terrifiant qu’il a fait subir à des femmes. 
Le déni, la France est tombée, elle est dans l’opaque lumière de ceux qui détruisent. 
La crise majeure qui arrive verra la liberté être sacrifiée au nom de l’argent par des prédateurs avident de pouvoir, d’orgueil, de mensonges et le règne de Strauss-Kahn en France ne démontre que la terrible culture du patriarcat qui y domine continuellement. 
Lorsqu’on nie la liberté d’un être humain en lui imposant une brutalité qui abîme la vie, la met en souffrance, M. Strauss-Kahn, on n’est pas quelqu’un qui sauve qui que ce soit et on reste au néant d’avoir conçu la négation d’une femme, de l’avoir violentée. 
Il faut peut être conter l’horreur d’une agression sexuelle, et toute votre indignité abaissant votre propre humanité en brandissant votre force de prédateur contre une femme vulnérable. 
La laideur d’un homme agressant, cette torture qu’il impose à un être humain et que vous n’avez jamais assumé car votre argent et décadence à errer dans toute la saloperie politique vous a défendu. 

Le triomphe de l’injuste comment peut-il sauver un pays ? 


LREM fait dans la médiocrité répugnante et il n’est pas étonnant que ce gouvernement ne regrette pas sa violence envers des manifestants qui étaient notamment des soignants. 
Et, non ce ne sont pas des héros, ce sont des êtres humains, car Héros signifient oublier leurs émotions humaines. Ils sont épuisés, voient chaque jour la mort, impuissants. Ils voient chaque jour la réalité d’un hôpital public cassé par ceux qui en ont fait un produit de rentabilité. 


Le grand génie de Strauss-Kahn en permanence auprès de Macron car il ne sort pas d’un coup du placard, n’a jamais souhaité sauver l’hôpital, absolument jamais puisque la politique qui a commencé à faire de l’argent le dominateur de la volonté humaine, était avec l’arrivée au pouvoir des socialistes qui étaient surnommés « la gauche caviar » 
Et, il y en a un autre dans l’ombre qui peut comprendre le Strauss-Kahn, c’est Jack Lang  et son magnifique appartement place des Vosges à Paris  ! 
Le grand socialisme en marche qui a été les premières années où se sont opérées les délocalisations et la ruine du savoir-faire français d’une exceptionnelle qualité par l’excellence de ses ouvriers. 
La puissance de la Chine, d’une dictature infaillible ne respectant aucunement l’être humain, nous pouvons également dire, félicitations Strauss-Kahn.

Chaque larmes de chaque femme violée, agressée, vont poursuivront jusqu’à la fin de vos jours de violences conçues et voulues contre un être humain, une femme; puisqu’il faut rappeler à ceux qui l’ont oublié, qu’une femme est un être humain.

Dans la réduction des chiffres car la réalité est pire, il y a chaque année 94 000 femmes victimes de violences sexuelles en France .

Emmanuel Macron ne doit jamais oublier la liste de la Honte fondée par l’ ONU et qui y inscrit le nom des hommes ayant commis des violences sexuelles.

Il peut y inscrire lui-même le nom de son « ami » Strauss-Kahn.

Un pays qui ne fait pas son histoire n’a pas d’avenir. On revoit aujourd’hui pointer les dénonciations comme les pervers narcissiques reviennent toujours à la charge.

©LiberTerra

Liste de la Honte : Philippe et Vincent

Copyright © LiberTerra 2020 Tous droits réservés

Une réflexion sur “France – DSK – Un prédateur en Macronie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s