Redon – Un jeune de 22 ans mutilé – Un climat de violences domine – Le gouvernement doit regarder ses responsabilités en face !

On ne peut justifier l’injustifiable et pourtant les arguments iront et la haine va surgir encore pour accepter qu’un jeune de 22 ans vient d’avoir la main arrachée par une grenade utilisée pour le maintien de l’ordre, ce que confirme la préfecture. Il est opéré en vue d’une amputation ce dimanche des élections démocratiques !

Dans la nuit de vendredi 18 juin au samedi 19 juin, il fut plus de 6 heures d’affrontement entre la police et les teufeurs venus participer à un Teknival des Musiques Interdites.

Ce sont des mutilés, des blessés lors notamment des manifestations des Gilets jaunes et maintenant un jeune voulant uniquement faire la fête ! Le gouvernement va -t-il encore justifier cela ? Cette répression constante, cette violence à l’égard de la jeunesse qui ne souhaitait que se rassembler en hommage à Steve décédé à Nantes lors de la fête de la musique en juin 2019.

Là, encore des jeunes dansaient et il était encore et toujours cette répression que le gouvernement justifie sans cesse et la France devient cette longue tristesse, peine, n’ayant pour résultat que l’expansion de la violence, de la haine et ceux satisfaits qu’une jeunesse soit réprimée, insultée, détestée, en oubliant qu’un pays qui n’aime pas sa jeunesse, n’a pas d’avenir.

C’est ce qui pourrait arriver à une France glissant vers l’extrême droite, la pauvreté, l’aggravation des conditions de vie pour les plus vulnérables, qui sont des mères isolées, des enfants, des travailleurs pauvres, des jeunes, des petits retraités que le pouvoir bourgeois dominant accuse de leur misère ! On pointe du doigt également les migrants, les Sans-papiers , on accuse !

Pendant ce temps, l’injustice gagne du terrain, prend des forces et terrasse la paix ! Des prédateurs – ce sont des plaintes pour violences conjugales et sexuelles, des plaintes pour des actes racistes – qui  ne sont jamais inquiétés, cette infernale injustice qui brise l’humain et que certains semblent admirer depuis leurs cercles mondains, journalistiques et politiques bien à l’abri dans leurs privilèges, sécurisés et confortés par leurs mensonges qui dissipent en permanence la haine.

Une lâcheté triomphe et demain, il ne sera rien, aucune grève nationale pour protester contre la haine qui progresse, contre une extrême droite qui devient l’ombre des places, d’une République qui crie ses derniers mots, qui ne veut céder à la paix, à la liberté et voilà les peines qui font les orages et ses larmes des blessés que la politiques justifie, l’ordre des décideurs à qui il faut impérativement obéir en croyant à la démocratie respectée !

On criera que la France est la fille aînée de l’église, on ira se goberger avec les élites qui flattent la perversité de leur pouvoir, de leurs mots, de leur prestige et livres écrits à la plume sèche de l’indifférence, des délires, des grands hommes, qui ne sont que des hommes et qui n’ont rien de plus grand qu’un autre ! On se baladera dans les chimères, inventions humaines des pouvoirs politiques, d’une économie pour qui on vend la vie à prix d’or, on crachera sur les victimes, nous rirons de leurs blessures et fiers, on ira dîner aux menus d’argent, aux vins à flot des bouteilles de grand prix, que l’on prendra pour un trésor plus qu’un enfant souffrant de pauvreté !

On ira dans les palais de culture baiser le sol poncé à l’or et se réjouir des lustres de cristal, du rouge des velours en décor, celui fait du sang des pauvres qui crient « On a faim ! Faim de vivre ! ». Le pouvoir est décadent, et se sent si puissant, dominant ceux qu’il considère comme des riens ! Un pouvoir qui en veut toujours plus et c’est au prix de la répression, de l’aggravation de la pauvreté, des prix de l’alimentaire en constante augmentation, de l’humiliation de ne pouvoir manger sainement, normalement faute de moyens financiers ! L’argent en dieu et ceux admirant Jésus en blond aux cheveux lisses, ne respectant absolument pas celui qu’ils disent vénérer en utilisant la religion comme un bâton politique frappant l’innocent, manipulant les foules et leur donnant une légitimité.

Une fausse laïcité qui se fait une violence et non une tolérance, un respect de tous ! Cette France du 19ème siècle qui est dans cette instabilité permanente, dans ce rêve du puissant qui domine tout un peuple démuni ! On abat toujours Jaurès, appelle à la haine contre la gauche, contre les humanistes, ils sont ce danger dans un pays persistant dans une culture archaïque où le gros propriétaire possède les habitants d’une ville où l’usine triomphe, comme le gros propriétaire terrien décide pour les pauvres contraints de travailler pour une misère !

On trinque aux bons vins, félicite des prédateurs, des escrocs, barbouzes de petits rangs, on s’amuse des pitres figurants applaudissant et flattant une élite et des politiques, le manipulateur est roi et cache les turpitudes des seigneurs en leur servant de sous-fifres !

Un système d’illusion, de mensonges destructeurs, d’inversion, d’embourgeoisement élisant ceux qui odieux paradent dans ces milieux snobs et aisés, courtisant le pouvoir politique, soutenant ravi les violences politiques et applaudissant quand un jeune à la main arrachée !

Témoignages qui démontent la version officielle !

Ce sont des blessés graves ! Des jeunes confrontés à une action violente, une scène de guerre s’invitant sur un territoire civil, blessant, traumatisant, marquant une jeunesse généreuse venue rendre hommage à Steve, tombé dans la Loire en 2019 alors que la répression, violente, explosait au milieu d’un moment festif !

Un de nous est blessé, ce sont tous les citoyens qui sont attaqués dans leur fondamental, la liberté ! Nos enfants ne sont pas vos cibles ! Comment ce matin , Darmanin, faisait-il pour ne pas présenter immédiatement sa démission, comment ne lui est-elle pas exigée ?

Des gendarmes et policiers blessés, quand le pouvoir des décideurs politiques devrait regarder ses responsabilités en face, ainsi que les temoignages !

Le pire, ce sont également des jeunes gendarmes contre d’autres jeunes, le pouvoir oppose des jeunes entre eux, sème une division profonde, l’incompréhension !

Notre pays a toutes les chances de pouvoir bâtir la paix, et au lieu de cela, des politiques, leur cour et élites font sombrer le pays dans la haine et la violence, en donnant une force à la pauvreté ! Ils sont ce macabre se protégeant derrière leur fortune et privilèges, prêts à tout pour conserver et servir leur cupidité et orgueil !

Le 18 juin, vient de sombrer ! Il parlait de liberté, il était cette ultra minorité de résistants, des femmes et des hommes donnant leur vie pour elle, liberté ! Ceux de droite sectaire affichant de Gaulle, alors qu’ils renient les droits humains enfermés dans leur hypocrisie et turpitudes viennent de nier le combat des résistants, ce pourquoi ils se sont battus, la liberté !

©Fédora Hélène 

Copyright © LiberTerra 2021, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s