Un homme de violences – et au loin la vie donne vie, redonne à chaque pas naissance

Mai 2022 – 32 mois d’une plainte pour viols, viols aggravés, violences, menaces de mort avec un couteau, etc et qui restera à l’oubli dans une France de violences et d’indifférence à l’égard de femmes et d’enfants victimes de prédateurs.

Ne secourant pas, laissant faire un prédateur, tous savaient. L’ ONU rappelle que les violences sexuelles sont des « actes monstrueux « , mais pas en France, ou + de 80 % des plaintes pour violences conjugales sont oubliées et les 20 % restantes perdues.

Des vies et des mémoires effacées. Par contre, on saura se servir des violences que les victimes ont subies, pour continuer à les accabler, à les sur traumatiser. Personne pour secourir, mais beaucoup pour humilier et abandonner les victimes.

Le prédateur est ravi. Il se balade tranquillement, papote avec les journalistes, politiques et tout ce milieu qu’il a toujours fréquenté. Il est un escroc et faussaire multiricidiviste et professionnel dans ces milieux. Ils le connaissent pour certains depuis plus de 20 ans !

Les victimes manipulées, par cet homme à la double vie, jouant des personnages, ne reçoivent aucune considération. Un système d’impunité, une barbouze qui traînait dans des salles de rédaction, partis politiques, autres. Il a été condamné a 6 mois fermes pour le faux et l’usage de faux contre Hervé Bourges, et la justice a su agir immédiatement. Mais, quand il s’agit d’une femme, quelle importance !

Il n’y a pas eu que le dossier Bourges, mais Philippe Palat a l’habitude ! Il sait très bien qu’il ne se passera rien et que ce sont les victimes qui seront en souffrance, isolées. Il n’a jamais hésité à salir, diffamer sans aucun scrupule et ne servant que ses intérêts. C’est ainsi en France où rien ne changera avant plusieurs décennies.

Pour ne pas oublier l’enfant , sa vie que ce prédateur a mis en danger par les graves maltraitances qu’il a commises et ce viol de plus, l’ atroce, la barbarie, j’étais enceinte de 7 mois. Une grossesse à risque, alitée. Il est rentré très tard, ivre, ce terrifiant , il viole . Il viole sa conjointe enceinte . Témoigner devant la police d’un viol vécu enceinte . Ce n’est pas anodin . C’est extrêmement traumatisant surtout que les conditions , locaux sont inadaptés pour recevoir des victimes de violences graves. Ce bourreau a commis un viol particulièrement violent alors que j’étais enceinte de 7 mois et qu’il était une grossesse à risque et je suis restée alitée durant plusieurs mois. Philippe Palat a mis la vie de mon enfant en moi en danger, comme il a mis ma vie en danger.

Une naissance en extrême urgence, une césarienne en urgence et le bourreau arrivera ivre moins de 24 heures après, m’ agresser à la maternité.

Tous savaient sa terrifiante violence, le voyaient faire des scandales publics, le voyaient violent, celui qui ne me laissait aucun refuge. Condamné à deux ans de prison avec sursis car m’agressant comme à son habitude dans la rue. Mais pour une fois des passants ont réagi et ont immédiatement témoigné auprès des gendarmes.

La cruauté de Philippe Palat m’agressant publiquement, m’injuriant , son regard d’une haine effroyable, enlevant son alliance et la jetant avec violence et mépris dans le caniveau devant les témoins.

Il humilie, attaque, agresse publiquement sa conjointe et c’est cela qui est valorisé en France ?

Depuis 27 mois, il est une plainte pour viols et violences conjugales graves contre Philippe Palat. Celui-ci a donné une adresse ne correspond pas à son domicile. La police répondant ne pas le localiser depuis 2 ans. Par mes recherches, j’ai localisé Philippe Palat et alerté les services de police et pourtant tout demeure à une attente douloureuse, insupportable, épuisante. En France, il est un système pervers qui sur traumatise les plus vulnérables. C’est un système qui détruit les plus fragiles et qui protége des prédateurs dangereux pour toute la société .

Philippe Palat hébergé dans un bar où des témoins l’ont vu très alcoolisé . Un bar que des personnes qualifient de « tous les trafics ».

Seul, le Cabinet de Marlène Schiappa a réagi en alertant en 2019 le préfet concernant les menaces de mort avec un couteau que j’ai subies.

Quand un prédateur fait de la littérature – En France être d’une violence inouïe à l’égard d’une femme et d’enfants s’est considéré comme une valeur, celle de détruire



27 mois – plainte contre Philippe Palat pour viols et violences dont des violences et viols sur sa conjointe enceinte, ainsi que des menaces de mort avec un couteau commises devant les enfants.

Un prédateur, barbouze , journaliste radié de la carte de presse connu de milieux politiques et médias dont ceux publiant sur les escroqueries, faux et usage de faux pour lesquels il a été condamné à de la prison ferme.

Pour la femme qu’il a martyrisé enceinte, Philippe Palat a une autre littérature. Il hurlait des injures de plus en plus obscènes et en hurlant toujours de plus en plus fort en pleine nuit en renversant les meubles, en agressant , humiliant et détruisant. Plus il voyait la peur dans mon regard plus il devenait violent.

Comme il connaît très bien le système d’impunité, la méchanceté, des personnes à la ressemblance de Christine Goguet, il se sent puissant, fier de sa violence qu’il considère comme normale. Christine Goguet, ex- journaliste au Figaro où Philippe Palat a joué le facteur en y faisant déposer le faux document qu’il a fabriqué et mettant en cause Hervé Bourges, personnalité médiatique. Philippe Palat a été condamné à 6 mois de prison ferme pour faux et usage de faux à la suite de la plainte déposée par Hervé Bourges . Le faux document avait été dénoncé par le Figaro.

Comment Christine Goguet pourrait-elle d’autant plus ignorer que Philippe Palat est un escroc et faussaire professionnel et multiricidiviste, celui que des journalistes qualifient dans leurs articles et à juste titre de  » barbouze » , de  » roi du bidonnage » . Jacques Chancel évoque lui-même Philippe Palat dans son livre le  » Journal d’un voyeur », où il qualifie Philippe Palat de voyou médiocre qui pleurniche et dont le nom est à oublier !

De plus Christine Goguet est de Lyon , comment pourrait-elle également ignorer l’affaire Botton ? Philippe Palat « invité » en 1992 dans les salons de Pierre Botton en compagnie de patrons de presse. Philippe Palat se prétendant alors pigiste à VSD , avant de se dire renvoyé à cause d’ un conflit entre journalistes.

Philippe Palat qui dans cette vilaine histoire du faux dont il est coupable, n’a pas hésité à faire accuser à tort un jeune journaliste, Aymar du Chatenet. Philippe Palat poussant sa médiocrité a inventé une histoire de complot pour sa défense, accusant encore d’autres pensant éloigner les soupçons le concernant et concernant ceux qui auraient pu actionner leur pion, l’escroc minable.

Philippe Palat, fier de se croire grand manipulateur dans les milieux journalistiques et politiques, défoulait alors toutes ses frustrations, sa haine, sa méchanceté et violence gratuites sur une jeune femme de 24 ans , jeune mère. Considérant une femme comme un objet qu’il manipule constamment, qu’il met en état de choc , qu’il agresse, injurie de manière très obscène et viole.

Je comprends à quel point , il nous a manipulé et le fait qu’il a toujours été avec des personnes malveillantes dans les milieux de la presse et de la politique, faisant de belles phrases d’une hypocrisie redoutable et s’amusant de la souffrance d’une femme et d’enfants en dissertant avec un prédateur dangereux.

Philippe Palat jouait auprès de nous les dépressifs et faisait des chantages au suicide récurrents. Il était 17 heures et d’un coup il est rentré en rage, hurlant, injuriant comme ça gratuitement, nous assommant par ses hurlements barbares. Puis, il est monté sur le rebord de la fenêtre en menaçant de se jeter devant les enfants et moi-même, en m’ accusant et en disant que je le détruisais.

Combien de fois , j’ai prié dans cet étau de la souffrance pour qu’il se soigne. C’était lui par ses manipulations qui était devenu la victime, alors qu’il manipulait, « pleurnichait » comme disent les médecins, faisait son cinéma . Il est fondamentalement extrêmement méchant et joue des personnages.

Une nuit , il avait fait semblant de prendre des médicaments et fuyant en disant qu’il allait se suicider. J’ai appelé les services de secours. Je l’ai cherché en pleine nuit , en plein hiver avec l’aide du SAMU et des gendarmes. En fait, il avait fait semblant d’ avaler des médicaments et le lendemain, il m’agressait de nouveau , me mettait en état de choc .

Puis, il partait rire dans ses bars, dont le Numéro 1 où il m’a agressée en sortant ivre et dont la patronne est amie avec ce prédateur .

Messages de Philippe Palat

Philippe Palat qui tient un autre langage pour sa proie qu’il a violé enceinte , que celui jouant les  » bons catholiques « , l’intellectuel comme il nous a manipulé durant des années avec ses faux diplômes et m’ humiliant en se disant supérieur.

On été masqué la date de naissance des enfants qu’il marque à plusieurs reprises.

Philippe Palat a toujours fait énormément de mal en m’ injuriant concernant des violences sexuelles que j’ai subi durant mon adolescence. Il n’a cessé de commettre des violences psychologiques graves comme me menaçant constamment de mort . Jaloux de ceux sachant dépasser des souffrances et traumatismes, voulant vivre, avancer, et sachant pardonner des actes de violences sexuelles pour garder la paix et l’amour en soi et que la haine des prédateurs ne soit jamais vainqueur.

C’est un homme cruel qui ne cherche qu’ à blesser profondément un être humain, à l’anéantir et s’ adressant à des personnes vulnérables . Face aux hommes qu’il a provoqué et qui lui ont répondu par un coup de poing, il a toujours fui et il nous appelait des urgences avec la tête ayant doublé de volume. Il était fier et exhibait sa blessure en manipulant et en inventant une agression commise au hasard. En réalité, il provoquait, poussait la personne à bout . Un jour, il a dit cette phrase qui me choque toujours,  » Je sais que je donne aux gens l’envie de me tuer ». Il a toujours été conscient et responsable du mal qu’il nous a fait et il s’est amusé, a joué à martyriser une femme et des enfants en grande vulnérabilité.

Puis, il cite le prédateur Bordelais de ses amis et l’agression sexuelle et violences qu’il a commises sur moi. Ils ont agressé la même femme, eux qui trinquaient au bar ensemble. Une plainte a été déposée dans ce contexte grave où il était la pression de ses deux prédateurs et manipulateurs. Ma santé s’est alors effondrée. Il n’y a eu aucun respect de ma vie. J’avais besoin de toutes mes forces pour mes enfants non de subir une autre violence sexuelle par ce chargé de mission dans une institution publique et qui manipulait , jouait de son titre, statut face à une mère isolée, démunie, ne connaissant nullement son milieu et sans aucune relation . Philippe Palat m’a horriblement diffamé en m’ injuriant de  » pute » à mon agresseur et disant que ce dernier m’avait payé pour avoir des relations sexuelles . Philippe Palat est monstrueux.

Philippe Palat ne s’est strictement jamais occupé de sa mère ni quand elle était en fin de vie. Il n’est pas venu lui dire au revoir ni à son enterrement. C’était son fils unique. Sa mère a fait état de violences de ce fils à son égard et elle a déclaré, «  J’ai honte d’avoir mis cet homme au monde« . Ce sont mes enfants et moi-même qui l’avons entouré alors qu’elle vivait ses derniers jours et qui avons été là pour l’ accompagner dans sa dernière demeure. Une personne m’a dit un jour,  » Il cherche à te rendre folle, comme il l’a fait avec sa mère« .

Puis, les hurlements de Philippe Palat en pleine nuit et qui durant des années m’a appelée  » Mante religieuse » ,  » araignée « , entre autres .

De plus, ONU Femmes dénonce le fait que les femmes écrivant des articles sont régulièrement injuriées sur leur travail et effacées. Ce que fait Philippe Palat.

Une justice absente, qui oublie des êtres humains en grande vulnérabilité, efface des êtres humains, des femmes et des enfants victimes de prédateurs et garantit l’impunité à des prédateurs, accepte leur cour mettant en danger les victimes en légitimant des hommes dangereux, alors que l’ ONU Femmes s’ oppose à celles et ceux soutenant et excusant un homme de violences. La France est pourtant un État Membre des Nations Unies.

Pourquoi faire les États Généraux de la Justice ? Il suffit de respecter les Déclarations, Programmes d’ actions internationaux pour l’ élimination des violences faites aux femmes, ce que la France n’a jamais véritablement respecté.

On écroule des vies innocentes en demeurant sous un socle de lois fondées par Napoléon. On idolâtre un fantôme, un siècle où le peuple était considéré comme une bête de somme, où il était une misogynie épouvantable à l’égard des femmes qui n’avaient le droit que de posséder leur acte de naissance.

Les grands hommes n’existent pas, il y a l’humanité, l’ humain. Un homme bon, aimant sera ce jardinier de paix cultivant pour la liberté. Lors de la résistance Henri Krasucki était cet homme de paix et de courage . Jamais, il n’aurait supporté, accepté la cruauté d’un homme attaquant une femme enceinte par cette atroce lâcheté de saccager la vie des plus fragiles et par également ce que le patriarcat fait du mariage – posséder une femme comme un objet et prendre le droit de détruire sa vie. Philippe Palat avait sa proie sous la main.

Puis, quand il n’était plus le grand journaliste discourant politique, philosophie dans des bars, dans un milieu bourgeois où des femmes et des hommes acceptent la violence et certaines et certains la courtisent en jouant eux mêmes leur personnage, il devenait ce bourreau, ce preneur d’ otages légal, ce tyran domestique. Philippe Palat a joué avec cet environnement toxique de gens bien propres sur eux, parlant beau, étalant leur culture , et particulièrement vaniteux, narcissiques, méprisants . Par les privilèges de l’argent, ils pensent dominer et sont d’une indifférence de mort à l’égard de la vie.

La vie mise en danger par un prédateur comme Philippe Palat qui n’a pas le minimum de dignité comme Olivier Duhamel reconnaissant sa victime et non continuant à la faire souffrir.

Philippe Palat lui s’étale, parle beau en manipulateur. Un homme qui ne respecte pas ses propres enfants, ne les aime pas , ne respecte personne. Mais, Christine Goguet est au-dessus de tout cela et préfère la vulgarité des flatteries, le morbide d’un prédateur. Peu importe une femme, une mère et des enfants. Peu importe leur vie, de savoir comment chaque jour ils dépassent les traumatismes pour avancer, survivre.

Une vie que la justice ne respecte pas car elle n’est pas issue de la paix, mais d’un pouvoir absolu violent, patriarcal ne voyant que la machine et l’humain en outil , en rentabilité. Une justice conçue pour protéger le pouvoir et non l’ humain.



La justice, l’ autre violence que subissent les femmes victimes de prédateurs, l’effacement de leur vie, de leur mémoire humaine.

Puis, on reconnaît dans le commentaire écrit par Philippe Palat son écriture manipulée . Il a toujours écrit en mettant des majuscules et superlatifs flatteurs . Mais la journaliste en question peut difficilement ignorer qui est Philippe Palat.

La violence du patriarcat est toujours présente en France et ce n’est pas un hasard s’il est en France au moins 220 000 femmes en 2021 qui ont déclaré être victimes de violences conjugales et 107 féminicides au 6 décembre.

Pourtant, 65 % des femmes qui ont été tuées par leur partenaire, avaient alerté les forces de police, souligne le rapport de l’ inspection générale de la justice. Et, 80 % des plaintes ont été classées sans suite. Un rapport qui informe également que les hommes violents s’ arment souvent d’un couteau, ce qui est le cas de Philippe Palat. De plus, le rapport signifie que la dépendance à l’alcool et /ou à des stupéfiants représente un risque plus élevé pour les femmes victimes d’un prédateur. Le rapport établit aussi que 15 % des hommes commettant un féminicide étaient déjà connus pour des faits de violences et 77 % sur la même femme. Philippe Palat se situe sur cette échelle de dangerosité.


Par ailleurs, dans le monde en 12 mois, il y a eu 243 millions de femmes et de filles à partir de 15 ans, victimes de violences sexuelles commises par leur partenaire, selon ONU Femmes.

Philippe Palat c’est l’alcool qui m’a lancé dans les yeux et devant mes enfants.

Philippe Palat se sont des viols conjugaux qu’il a commis. Il a détruit une vie , celui connu de la justice et si adulé par une « journaliste » qui ne mérite pas ce nom face au courage de journalistes dénonçant les violences faites aux femmes comme Élise Lucet. Christine Goguet sans conscience de ce que les victimes ont subi, des enfants et leur mère.



Il n’y a même pas le respect des enfants que cet homme cruel a traumatisé et complètement abandonné, oublié.

Comme quoi être un escroc professionnel multiricidiviste, s’alcoolisant, passant ses journées au bar entre ses relations politiques et journalistiques, sans travailler pour payer ses verres et rentrant plein de haine se défouler sur sa conjointe enceinte, est une valeur en France.

Facile face à une mère isolée, démunie, mais le beau de la vie est là, mes enfants. Les jeunes adultes ont décidé de modifier leur nom sur leur carte d’identité tant cet homme cruel les a fait souffrir, tant il nie toute la patience, l’espérance qui lui ont été donné, et on oublie pas ses monstrueuses manipulations faisant semblant de se soigner et agressant à plusieurs endroits le personnel soignant.

On oublie pas le courage de fuir en pleine nuit sans aucun moyen financier et trouvant un hébergement précaire et inadapté. Ce qui a permis à ce manipulateur pervers d’avoir toujours la main, l’emprise sur ses proies.

Les associations, assistantes sociales contactées, en vain. La gendarmerie , commissariat et le courage à chaque fois de témoigner. Je remercie le gendarme bénévole d’une association d’aide aux victimes qui a été particulièrement aidant, sachant ne jamais provoquer la mémoire traumatique. Par son métier et son expérience, il connaît le fonctionnement de ce genre d’ homme malintentionné, très violent.

La justice, c’est la vie. Nous avons tous donné beaucoup d’amour et nous avons reçu en retour une violence terrifiante de la part de Philippe Palat, ingrat, cruel. Il n’a pas perdu sa famille car pour lui elle n’a jamais existée, eu une valeur quelconque, et nous avons été traités par cet homme cruel sans aucune humanité.

Il n’est pas un père, ne l’a jamais été et il a était d’une violence inouïe, ne pensant toujours que pour ses intérêts, à briller ivre auprès d’avocats politiques, politiques et journalistes. Des milieux violents, de rivalité, d’intérêts et de cupidité. Peu y sont sincères et généreux.

Philippe Palat capable de ne prendre aucune nouvelle, d’être absent , de commettre des violences psychologiques en délaissant sa famille, et son enfant à la sortie de son opération à cœur ouvert . Quel père digne de ce nom agirait de la sorte ? Il n’a strictement jamais respecté la fragilité, la santé de son propre enfant en bas âge. Il agressait sa mère sous ses yeux. Et, tous ceux informés de sa violence comme la justice, n’ont pas plus respecté un enfant opéré à cœur ouvert , ni ses frères et sœurs, ni leur mère.

Il y a une grave inhumanité en France. Une pays extrêmement divisé. Des gens y sont merveilleux de gentillesse, de générosité et de l’autre, il est une méchanceté redoutable favorable à des prédateurs comme Philippe Palat. Il est une indifférence , une incompréhensible cruauté à l’égard des femmes.

Des institutions de marbre, et le Défenseur des droits a consacré son dernier rapport sur la violence des institutions publiques à l’égard des enfants. M. Dupond Moretti a souligné lui-même la perversité des lois concernant la garde des enfants confiés à un homme violent. La Haute Commissaire du Conseil européen des droits de l’homme a également rédigé un rapport dénonçant la perversité des lois françaises sur le consentement dans le cadre de viol et tout continue , tout valorise un système destructeur. La non responsabilité des juges inscrite dans la constitution est ce dangereux pouvoir absolu. Une constitution d’un autre temps et qui démontre aussi que le Général de Gaulle n’était pas si généreux et extraordinaire. Il était simplement un être humain, un homme du patriarcat, ainsi que du colonialisme et de son système. En Roumanie, ils retiennent son amitié avec Ceauşescu et les traumatismes d’une dictature conduite par un homme et une femme à la violence du pouvoir et également retenant la stupidité de Ceauşescu.

Alors, faut-il être intelligent pour être un homme de pouvoir ? Qu’est-ce que la réalité de l’intelligence et des grands hommes ? Elle est dans l’interprétation de l’ homme supérieur à toutes choses, centre de l’ univers dans une interprétation dangereuse et fausse. L’ être humain est issu de la nature, il est ce lien fondamental avec la Terre qui lui permet de vivre et par sa volonté de domination , il s’ autodétruit. Pas étonnant que des personnes allant vers l’ idolâtrie de grands hommes, du bon Dieu vont vers un homme destructeur tel que Philippe Palat et argumentent dans la flatterie du verbe et non sa sincérité.

De même les âmes pures n’existent pas car nous sommes humains, faillibles, manipulables, et non parfaits. C’est un mental très particulier de qualifier un homme qui a détruit des vies , d’ âme pure et de s’ autoqualifier d’ âme pure. Même sœur Emmanuelle ne se serait jamais qualifiée d’ âme pure et ça n’a aucun sens, aucune finalité ! Mais c’est d’une vanité de celles et ceux rédigeant par l’argent en premier de la classe, récitant une instruction apprise, mais pas celle forgée par le fait de connaître la vie, d’avoir lutté pour survivre, sauver sa vie.

L’ illusion littéraire, le faux talent comme ce faux Dieu qui serait à abondonner, à humilier, à imposer des souffrances inhumaines en laissant un homme violer une femme enceinte. Il y a une perversité dans l’interprétation de la religion où Marie est la vierge éternelle et où son corps de femme est nié, humilié, exploré pour savoir si elle est vierge après son accouchement. C’est absurde et extrêmement violent à l’égard du corps des femmes. Puis, faisant d’un homme , un demi-dieu , puis dieu par l’immaculée conception, alors que le sens de Jésus est justement d’être un homme. Il était un homme. Marie a eu son enfant et a mis son enfant au monde comme toutes les femmes et non comme une divinité. Puis, respecter ces personnages historiques, ce n’est pas transformer leur image. Jésus devient blond au cheveux long , les yeux dans le vague par ce mysticisme sans émotions sincères. Ils n’y croient pas une seule seconde mais s’efforcent de croire et Philippe Palat manipule, s’ amuse .

À Lourdes, il était ivre au bar, extrêmement violent et en garde à vue au commissariat pour divers faits et notamment un vol de carte bancaire. Sa violence à Lourdes a été terrifiante. Il était constamment dans son bar tenu par une patronne sans aucune dignité. Il s’est révélé qu’il la connaissait depuis des années et ce dans le Sud Est.

Il passait là encore ses journées à boire , à faire ses sales coups , à être avec des gens très malintentionnés, à agresser sa famille, à être d’une extrême violence et à voler la carte bancaire de personnes dont une dame de 80 ans qu’il manipulait. Puis, il a été incarcéré suite à une condamnation que l’on ignorait. Il a été d’une violence absolue et très fier, très hautain, suffisant et nous traitant plus bas que terre. Et, encore une fois , il s’était rapproché du maire de Lourdes et disait que celui-ci lui avait promis un emploi à la mairie, ce qui est certainement les manipulations, mensonges de Philippe Palat.

Alors que nombreux savaient sa violence, sa très grande malhonnêteté, que j’ai alerté à plusieurs reprises, demandé le divorce. Il n’a jamais été possible de déposer plainte, ni même une simple main courante. J’étais en état de survie tant Philippe Palat détruit, est d’une violence inouïe, humilie, injurie de manière très obscène en hurlant toujours de toutes ses forces .

Les témoignages bouleversants faits par mes enfants ne sont pas respectés ni par la justice ni par des mauvaises personnes flattant et légitimant la cruauté de Philippe Palat et sa grave malhonnêteté.

Pourquoi Philippe Palat est-il ainsi protégé ? Une plainte aux faits minimisés, alors qu’il est des viols aggravés sur une femme enceinte, qu’il est des menaces de mort avec un couteau et faites devant les enfants, qu’il est des violences conjugales graves comme lorsque Philippe Palat m’a lancée de l’alcool dans les yeux et devant mes enfants. La douleur physique est incommensurable. La justice française est profondément choquante et injuste. Des avocats ne faisant rien quand il est une victime démunie. Il faut survivre à cela et l’indifférence qui domine en France à l’égard d’êtres humains car il s’agit de femmes victimes de prédateurs.

Un système d’impunité demeure, est conçu et non issu du hasard. Je subis l’ autre violence, celle qu’impose la justice, celle de l’effacement qu’impose également la justice envers les plus vulnérables. D’autre part, la presse cite de nouvelles plaintes contre PPDA, une plainte pour viol aggravé contre le maire de Paimpol, Jean-Yves de Chaisemartin, comme il est cité Nicolas Hulot, mais ce sont des milliers de femmes victimes de prédateurs qui sont complètement abandonnées, humiliées et effacées et dont les plaintes sont minimisées et des prédateurs jamais face à leurs actes. Sans compter le système de prescriptions qui donne le droit à un homme violent de détruire une vie en toute impunité. Quand la parole libérée est enfin prise par une plainte, on répond que nombreux faits sont prescrits. Lancer de l’alcool dans les yeux de sa conjointe, c’est un acte de barbarie. Comment Philippe Palat peut-il continuellement se balader en toute impunité ?

Des témoignages sont sur LiberTerra car ils permettent de survivre.

Puis, quand un prédateur peut en cacher un autre – Philippe Palat et son ami prédateur bordelais. Ils ont agressé la même femme. Philippe Palat si « malin » comme me disait les services de police.

Témoigner pour vivre :

©️Fédora Hélène

Copyright ©️ LiberTerra 2021 – Tous droits réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s