Le 6 juin se fête en Liberté

La Normandie se prépare à accueillir le 75 ème anniversaire de la libération

Les plages sont pour l’heure libres d’accès aux civils, les héritiers de ceux qui durant ce jour du D-day 1944, vécurent les bombardements.

Des milliers de civils y périrent dans leurs villes qui s’écroulaient sous les bombes.

Cette terre qui avait porté leur naissance, se faisait en ce jour où la liberté hissait son drapeau, celle qui recueillait leurs derniers instants parce que sera toujours la guerre, une catastrophe, tirant des larmes et souffrances, le retour à la paix.

Ils se souviennent des vétérans qui donnèrent leur 20 ans en un jour.

Un jour pour y mourir, y survivre, un jour, le 6 juin 2019, pour rendre hommage à toutes les victimes de la barbarie nazie.

Les vétérans ce sont des hommes qui viendront défendre la liberté à travers 15 nations alliées engagées.

Une unité internationale contre la domination hitlérienne qui se voulait devenir la première puissance mondiale.

Des vétérans qui aujourd’hui témoignent inlassablement pour transmettre la mémoire collective de ces événements pour protéger le futur de l’horreur dont l’homme est capable.

Des vétérans canadiens qui renoncent à venir en Normandie pour la célébration de 6 juin 1944, du fait du plan de sécurisation de la zone de Caen et des plages du débarquement, bloquant les accès dès 6 heures du matin, rendant extrêmement difficile la possibilité d’assister aux commémorations.

Ce plan adopté par la préfecture du Calvados laissera nombre de civils écartés des célébrations, l’aéroport de Caen, lui-même, devrait être fermé ce jour-là.

Nationales et départementales fermées ou sur haute surveillance, des balais de voitures officielles, Trump et Macron, attendu à la préfecture du Calvados pour un déjeuner tandis que Édouard Philippe se rendra au Mémorial de Caen avec tous les chefs d’État et de gouvernements invités.

Zone rouge aux accès fermés.

Des jeunes déçus de ne pouvoir accéder à cet anniversaire de la liberté qui leur tient à cœur et qu’ils ont découvert à travers leurs professeurs d’histoire, les témoins au sein de leur famille, des marques de la guerre dans leur ville touchée par les bombardements, à travers leurs émotions et vecteurs de cultures tel que des films, livres marquant notre mémoire collective .

La transmission faite aussi par des passionnés, donnant l’envie, exprimant la force de la liberté, comme c’est le cas pour ce professeur d’histoire créant l’association «Mémoire vir’tuelle » et invitant ses élèves à être la « mémoire pour le futur ». Une belle ambition pour la Paix et la Liberté.

Plan de circulation pour le 6 juin 2019

Les plages empreintes de liberté

Celles de la liberté où chacun de nous peut venir s’y ressourcer en osmose avec les émotions qu’impregnent la beauté de la nature qui livre entière son espace de liberté uni à la nôtre, donnant vie chaque jour à une réalité de Paix au cours de tous les âges de notre histoire et construisant par elle notre volonté d’y voir notre avenir devenir un futur conçu de liberté.

©Fédora Hélène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s