NOS CIVILISATIONS, LA FORCE DU VENT

Notre Monde, une île dans l’espace.

Nos Civilisations , la force du vent, la fragilité de la matière voguant dans l’immensité.

Nos pays aux drapeaux flottant en paix, après avoir été portés par tant de peines et de guerres, recouvrant ceux tombant aux larmes de ces combats, au drames de ces destins, de ceux jadis laissant place au nouveau jour.

Il était ces gens qui ont transmis. Il reste l’arbre, le mur d’une maison, cent ans après, une rose au jardin se rappelle, elle est fragile et jeune et à son tour, elle goûte l’été, en écoutant le vent chanter les âmes d’autrefois qui regardaient la Terre.

Les chemins de sables sont toujours là.

Les soldats portant leur drapeau les traversaient pour quitter la douceur des herbes libres y poussant et rejoindre ce que seul l’homme a su inventer, les batailles les uns contre les autres.

Et, demain, la rose au jardin devenue grande, hissera sa voile claquant au vent ses nouvelles couleurs, « Je suis citoyenne du monde ».

©Fédora Hélène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s