LiberTerra vidéo : Gert-Peter Bruch – fondateur de Planète Amazone

Gert-Peter Bruch, fondateur de Planète Amazone et réalisateur du documentaire Terra Libre

L’ Alliance des Gardiens de Mère Nature est venue en France, durant ce mois d’octobre symbolique rappelant sa première grande Assemblée en octobre 2017 à Brasilia, pour partager leurs connaissances puisées dans leurs cultures et croyances ancestrales et leur but qui a été d’avoir toujours protégé la Terre Mère.

Ils rappellent qu’elle est « Nous », nous tous ensemble, une Alliance fondamentale entre la nature et l’être humain.

Gert-Peter Bruch est allé à la rencontre des peuples autochtones. Il a découvert le combat du cacique Raoni qui est le fil conducteur de son documentaire Terra Libre où il démontre la nécessité de protéger la Terre Mère.

La réalité de la catastrophe capitaliste est une souffrance pour la Terre Mère, pour les peuples autochtones et ce « Nous », toute notre humanité.

Le barrage « Belo Monte » et ses ravages, les lobbies servant les profits aveuglement et la non conscience des puissants, politiques, et de ceux issus de la France également.

Les larmes, la douleur, les menaces, la mort; l’orgueil et l’argent émettent cette violence en réponse à la lutte pacifique des peuples autochtones.

Raoni, un combat de 40 ans pour un but « protéger » la Terre Mère et pour que nous ne devenions pas ce sable qui à la fin du documentaire, il fait couler entre ses doigts.

Raoni, par ce geste symbolique, que nous pouvons réaliser de l’un à l’autre, d’une main à celle de notre prochain, donne le chemin que prendra l’eau et la Terre pour nourrir le corps de notre humanité.

Que notre société de béton et d’immenses façades en verre, à l’écriture sur un écran virtuel, ne finisse pas par être ce sable qui retourne à la terre en emportant avec lui la mémoire de notre humanité.

Une Alliance pour la vie, la nature unie à tout le vivant, de l’eau à l’être humain.

Les peuples autochtones, gardiens de l’équilibre et le crucial de reconnaissance et de justice qui leur est dû pour la sérénité de leur liberté et de son fruit, la paix.
Une paix pour le vivant, ce Un, l’unité de la vie.

©Fédora Hélène

©LiberTerra Vidéo 2019

©LiberTerra Photo 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s