AMNESTY INTERNATIONAL LUTTE POUR LA LIBERTÉ DE CHACUN D’ENTRE NOUS & DES FEMMES – LES OUBLIÉES

Amnesty international présente des publicités luttant contre les violences conjugales.

La maison est un refuge sauf quand un prédateur y demeure.

Plus rien alors n’est pour que la femme victime puisse se réfugier.

Sa vie privée n’existe plus. Les voisins entendent, savent et plus loin encore quand il s’agit d’une petite ville.

Pourtant, personne ne viendra la secourir, personne ne viendra la secourir avec ses femmes.

Silence !

La société impose le silence. La culture du viol et des maltraitances détruit des vies.

Il est de prendre conscience de décennies d’éducation patriarcale et de l’anéantir autant que les prédateurs.

Ce que prônait le sénat lors de la commission pour la lutte contre les violences sexuelles notamment en août 2018 lors de la promulgation de la loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

2010 et le Conseil de l’Europe ainsi que l’Onu s’engageaient dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

10 ans se sont écoulés et la violence contre les femmes brutalise notre fraternité, combat la paix et la liberté, impose une intense violence à notre société.

Une criminalité masculine qui ne peut plus rester impunie.

Pourtant cela l’est toujours en France.

Des prédateurs majoritairement impunis, des violences conjugales et sexuelles non prises au sérieux et le drame continuel des féminicides.

En France, 148 féminicides le 21/12/2019

Des femmes violées, assassinées par leur conjoint ou ex conjoint, des agressions, des humiliations, des maltraitances, depuis des siècles plus de la moitié de l’humanité n’a pas le droit à la liberté car cette humanité est une femme.

Lutter, anéantir les violences sexuelles, les violences conjugales, nous tous, nous tous ensemble.

Communiquer pour dénoncer, briser le silence

© LiberTerra 2019

Copyright © LiberTerra 2019, Tous droits réservés

AMNESTY INTERNATIONAL LUTTE POUR LA LIBERTÉ DE CHACUN D’ENTRE NOUS & DES FEMMES – LES OUBLIÉES

Des femmes violées, assassinées par leur conjoint ou ex conjoint, des agressions, des humiliations, des maltraitances, depuis des siècles plus de la moitié de l’humanité n’a pas le droit à la liberté car cette humanité est une femme.

Lutter, anéantir les violences sexuelles, les violences conjugales, nous tous, nous tous ensemble.

Communiquer pour dénoncer, briser le silence