LES MANIPULATIONS SCANDALEUSES EN RÉFORME DES RETRAITES – 72 MILLIARDS D’ EUROS ET LIONEL CAUSSE DÉPUTÉ LREM EN POLE POSITION DU LANGAGE D’ARTIFICE

La manipulation en provocation consciente flirtant avec le quiproquo, le petit côté vicieux du langage et de ce qui en est interprêté.

Tout commence sur France Info à 8h30 et Lionel Causse au micro face aux journalistes.
Il apparaît alors l’intervention de Christophe Castaner et son langage habituel sur la même note que toutes ses interventions, parlant du blocage des raffineries.
La réplique n’attend plus que le son de cloche de Lionel Causse qui embraie directement sur un rapport de force avec la CGT dans un grand mouvement de propogande allant de superlatifs pour critiquer la CGT et la qualifier de « radicalisée ».
Puis Lionel Causse annonce , la CGT  » n’est pas responsable », elle se « radicalise » puis ne sert selon lui qu’ « une petite minorité de salariés en France » étant principalement sur des intérêts corporatistes selon Lionel Causse qui nomme la RATP et la SNCF.
Puis, il ajoute « La France n’est pas en grève ».
Suite à l’avis de Lionel Causse contre la CGT, la journaliste de France Info évoque le fait que  » la CGT a rétabli le courant à des gens qui étaient privés d’électricité dans la Nièvre. »
Ce à quoi Lionel Causse répond que c’était préférable, donc rétablissez partout l’électricité aux personnes précaires, que « de couper le courant comme ils l’ont fait chez nous à Dax, par exemple à l’hôpital de Dax, il y a quinze jours. »
La journaliste s’étonne et mentionne le relais qui existe en cas de coupure par les groupes électrogènes.
Lionel Causse saisit cette interrogation pour renforcer son propos précédant en ajoutant « C’est quand même un risque énorme et une certaine irresponsabilité. »
Dans son élan, le député LREM poursuit en affirmant que des « examens avaient été repoussés ».
France Bleu Landes a contacté l’hôpital de Dax qui a affirmé ne pas avoir subi de coupures d’électricité ni maintenant ni 15 jours auparavant.
Que cela ne tienne, en fait de 15 jours, il s’agirait d’une coupure qui a eu lieu en 2017 et Lionel Causse répond « Si les gens ont compris que c’était cette année, effectivement je m’en excuse. »
De son côté la CGT exige un démenti public et précise que les propos du député LREM sont diffamatoires et qu’elle a l’intention de porter plainte contre Lionel Causse.
La CGT Mines Energie qualifie auprès de France Bleu Landes , les propos de Lionel Causse de « calomnie et mensonge ».
Celui-ci répond à son tour  » ils porteront plainte s’ils veulent, je ne les ai pas remis en cause. [ … ] Ils ont le droit de s’exprimer et j’ai le droit de dire qu’il y a des comportements que je n’accepte pas dans notre pays. »
France Bleu Landes, région où le député LREM a posé ses valises électoralistes d’ancien du PS, transmet la position de la CGT et du député Lionel Causse;

Manipulations en système politique


Pendant que les manipulations sont à se découvrir, le gouvernement avance et les uns et les autres cèdent aux compromissions de la vieille politique.
La police, l’armée, le personnel des aéroports, chacun discutent en marchands de tapis ses intérêts alors que Edouard Philippe se disait strict sur le principe d’universalité de cette « refonte » des retraites comme le dit l’ambasseur des retraites Lionel Causse.
Ambasseur, il faut entendre quelques députés LREM venant à être « Entre 30 et 40 députés depuis mars, avril 2018 » nous apprend Lionel Causse, appelé à disserter sur la réforme des retraites autour de Jean-Paul Delvoye.

Puis, il est à souligner que Lionel Causse va au delà des dires contre la CGT, en appropriant la réforme de la retraite à la lutte contre la pauvreté puisque selon lui, la réforme permettrait au 1 million de retraités vivant sous le seuil de pauvreté d’être un peu moins pauvres et de résoudre le différentiel entre les retraites des hommes et celles des femmes qui sont 40 % plus basses .
Des manipulations des chiffres aux résonances en plusieurs milliards que contre des analyses économistes révélant les différentes manipulations qu’opèrent la réforme des retraites qui en fait de réduire l’injustice et la pauvreté comme le crie Edouard Philippe et les voix macronistes en écho, va les creuser et les aggraver.

Le scandale des 72 milliards d’euros

« Osons causer » évoque un « braquage à 72 milliards » dans une vidéo
La réforme des retraites coûtera 72 milliards d’euros aux citoyens et rapportera 43 milliards d’euros aux lobbies comme ceux des banques, assurances, pharmaceutiques etc …

Comment ?


Tout simplement en sortant hors du cadre des cotisations les salaires au-dessus du plafond de 10 000 euros par mois ou 120 000 euros par an.
À partir de cette hauteur de salaire, les cadres concernés ne paieront plus de cotisations et n’auront qu’à s’acquitter d’une cotisation dite de solidarité et qui sera de 2,8 %.
Un plafond qui est actuellement situé à 27 000 euros par mois ou 330 000 euros par an et devant assumer des cotisations à 27 %.
« Osons causer » précise que ni le gouvernement ni le rapport Delvoye ni les journalistes des gros médias ne s’étonnent que ne soit pas mentionné le montant de la perte de cet abaissement sensible.
Et, seul le syndicat des cadres Ugict CGT a posé la question sur le montant perdu pour toute la collectivité .
Le chiffre donné par le système gérant la retraite des cadres est de 4 à 5 milliards par an de 2025 à 2040 de coût pour permettre le privilège offert par le gouvernement aux riches salaires.
Ce qui fait un total de 72 milliards d’euros de perdu pour nous tous sur 40 ans.
En sachant que « le déficit total du système des retraites en 2018 est de 3,5 milliards d’euros » annonce Osons Causer et qu’il est une perte de 4 à 5 milliards par an pour le bien commun pendant 40 ans par le calcul astucieux servant les lobbies.
Et, Emmanuel Macron et son gouvernement ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisque les cotisations des gros salaires étant payées par les cadres, leurs retraites leur seront dûes et, nous tous, pauvres bougres pris dans la nasse de la réforme des retraites nous allons devoir assumer des retraites très élevées qui seront versées à cette catégorie de cadres tout en perdant la valeur de leurs cotisations passées.
Donc pendant les 40 ans à venir, les citoyens vont payer de riches retraites à tous les cadres qui auront cotisé sous l’ancien taux même si leurs cotisations vont à l’avenir diminuées.
40 ans car c’est le temps qui s’écoulera jusqu’au décès de cette génération donc de celle qui va peiner à travailler jusqu’à la fin pour une misère et pour continuer à enrichir les cadres embourgeoisés quelque soit leur profession et cadres serviles de partis politiques placés à droite à gauche en fonction du vent des réseaux et intérêts.
On comprend pourquoi les divers chargés de mission, cadres sous la tutelle de politiques et payés par la collectivité ne bougent pas contre la réforme même si ceux-ci se proclament socialistes pour le peuple.
Comme il est étonnant de ne plus entendre les avocats qui manisfestaient pourtant contre la réforme des retraites.
Mais comme au contraire du respect de la solidarité chacun marchande aux mieux de ses intérêts avec le gouvernement, il n’y a rien d’étonnant à ne plus entendre les solgans des professions libérales majoritairement à hauts salaires même si quelqu’uns sont à la traîne des bénéfices faute de clientèles ou de réseaux ou d’obsessions carriéristes, allez savoir ! …

Vous avez dit profits ?


Mais les jeunes cadres ne mangeront pas tant que ça les parts du gâteau car la nouvelle réforme ne les tient pas en avantage et leur fera perdre en intérêts de droits à la retraite. Après tout ils ne sont pas les dirigeants de lobbies mais les fourmis qui font marcher le système de la finance.
Ce sont les grosses entreprises qui bénificiront des changements de taux de cotisations puisqu’elles vont récupérer les 60 % de cotisations patronales qu’elles payaient auparavant, les salariés payant 40 % de cotisations, les cadres récupéreront quant à eux la valeur de ce taux.

Calcul


60 % des 4,5 milliards est égal à 2,5 milliards d’euros par an qui reviendront aux grandes entreprises versant de hauts salaires donc en majorité des lobbies .
Multiplié jusqu’en 2040 cela fait 43 milliards d’euros en cadeau aux lobbies, starts-up aux pulsions de compétitivité macroniste.
Et, les 72 milliards d’euros sur 40 ans perdus pour la collectivité seront payés par tous les autres cotisants, baissent des droits sociaux pour finir à leur perte difinitive dans un système ultra-capitaliste.

Manipulation en boucle

Les serviles de partis sortent leur nez dehors et en ambassadeurs macronistes, surtout ceux apparaissant comme cadres bénéficiant de ce nouveau taux et d’une retraite calculée avant la réforme, se voient pousser des ailes pour soutenir Macron et sortir leur tirade théâtrale pour nous manipuler en disant que la réforme favorisera les pauvres et les femmes et femmes, mères isolées pauvres qui en fait le resteront .

Sur le site de l’Assemblée nationale, il est mentionné, Lionel Causse, né le 6 mai 1971 à Toulouse, cadre (secteur privé) ex socialiste … Il ne pouvait être que choisit comme ambassadeur des retraites .

Le labyrinthe des manipulations ne cesse de multiplier ses pièges en restant maître de ceux-ci, de l’injustice grave qu’ils provoqueront en conséquences et bombes à retardement puisqu’ils persiteront pendant des années et toucheront la majorité de la population.

Une population cernée par les réformes qui sont complémentaires les unes aux autres et répondant à une volonté de mise en infériorité des citoyens ne correspondant pas aux intérêts directs des lobbies.

Une France qui ne sera qu’une entité capitaliste servant une puissance capitaliste bien au-dessus d’elle comme peut l’être la Chine.

Emmanuel Macron répond aux dictats des lobbies pour répondre à son propre but qui est de tenir un pouvoir très important au sein de la nouvelle Europe qui se définira par son positionnement stratégique dans la conquête de l’Espace.

La finalité de cette économie capitaliste est d’acculturer, de dépolitiser les peuples en un ordre servant un intérêt de puissances capitalistiques définissant à partir de 2020 les possésions des richesses à venir et surtout vers la très coûteuse guerre pour conquérir Mars.

Les puissants seront à se battre pour déterminer quelle puissance y gouvernera, y posera en premier son drapeau .

La Chine et les États-Unis s’opposant, il sera aux pays européens de se positionner et irrémédiablement se diviser.

Nous sommes bien au delà de la retraite. L’intérêt des politiques n’est ni les citoyens ni les retraites mais les moyens d’enrichir les lobbies pouvant investir dans les conquêtes de demain et distibuer les rôles par classement d’influences et pouvoirs.

Il est à compter que les puissants et ceux les servant se fichent royalement de la retraite et des conditions de vies de la population d’aujourd’hui à dans 40 ans puisque la vie aura de toute façon été complétement bouleversée.

Cette réforme des retraites n’a aucune valeur, elle est un leurre, une manipulation.

Emmanuel Macron impose un épuisement moral et physique à la population qui ne sait plus la réalité de ses droits, voit son appauvrissement quand elle est en dehors des intérêts du pouvoir et vit dans la peur d’aller de pire en pire.

Un pressentiment légitime que ressent la population tout comme une colère légitime.

Une goutte d’eau ne suivant jamais un chemin préétabli, il est à voir si la population sera en solidarité, révoltée par les manipulations politiques et décidera d’une véritable grève générale, d’une volonté de démocratie directe et de mettre en place « le délit de mise en appauvrissement » qu’elle pourra diriger contre les politiques.

Il sera alors qu’ils assument leurs manipulations et mensonges destructeurs car ce n’est pas eux ni les leurs qui les subiront mais bien le peuple.

©Liberterra
©Fédora Hélène

copyright©LiberTerra 2019 Tous droits révervés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s