Silence on viole, la réalité de la France

🔴 Silence on viole

♦️ La France des symboles

La parole libérée, le symbole, volé aux femmes car la parole libre est la force des témoignages qui sont depuis des décennies mais que la justice patriarcale n’entendait et n’entend pas.

La France est devenue une société de violence par toute la souffrance multipliée, par cette mémoire traumatique qui fait notre futur.
La violence sournoise, hypocrite, cachée que révèle entre autres le rapport du Défenseur des droits en expliquant celle de nos institutions publiques. La violence policière et politique, la violence scolaire, les harcèlements, le mensonge, l’omerta.
Les violences faites aux femmes, celles faites aux enfants. La violence que subisse également les personnes handicapées. Puis vient la violence des homophobes, des racistes.
La France, ce pays de violences larvées, ce pays triste, dix fois trop cher et qui accable sa population.
Le constant, ces violences tout le monde les connaît.
La presse « officielle » , les manipulations, l’indifférence, nous les connaissons.

Le mensonge destructeur à construit notre société.
Les politiques l’ont imposé, les institutions l’ont nourri et les mentalités fermées, empreintes de méchanceté l’ont cultivé.

La culture patriarcale, celle des maltraitances et du viol a toujours été valorisée.

Cette culture qui détruit des vies, tue est une valeur censée construire l’ordre de la société.
Ce mensonge lâche et cruel auquel ce pays s’attache ne bâtira qu’un avenir d’autant plus violent.
Une violence qui perdure, qui est récurrente.

Sa réalité

Un homme très bien connu de la justice fait actuellement l’objet d’une plainte pour viols et violences.
Depuis le mois de septembre, cette plainte incomplète tant les violences sont, demeurent dans le « c’est en cours » en réponse habituelle.
Cet homme multiricidiviste, très violent, reste dans l’impunité absolue qui lui confère le droit de continuer à être violent.
Cet homme ayant menacé plusieurs fois par le passé son ex compagne de mort avec un couteau.
Des faits graves dénoncés par la parole libérée depuis des décennies.
Cet homme a pu menacer de mort avec un couteau à la main, le tenant à quelques centimètres de sa victime sans être inquièté par la justice.

Des faits dénoncés plusieurs fois par la victime.
Des faits de viols, de barbarie sur une femme enceinte et ce monsieur se promène tranquillement et continue des envois odieux de violences. Ils continuent des escroqueries, des faux et usage de faux en toute impunité.

Actuellement sont contre lui des plaintes pour escroqueries sans que cela choque la justice.

Un mail flouté tant les propos tenus sont d’une violence obscène terrifiante.
La mail commence par « Ça va la pute » qu’il a adressé à la femme qu’il a martyrisé enceinte.
Tellement certain de son impunité alors qu’une plainte est « en cours ».

Des messages à garder pour la police mais qui ne font que traumatiser la victime et un désespoir profond en un droit à la justice.

Des traumatismes à devoir témoigner pour rien, revivre les violences et tenir le choc pour les dénoncer et au final pour rien.
Devoir décrire une scène de viol vécu enceinte devant trois policiers, la porte d’un bureau ouverte, un accueil déplorable, aucune humanité.
Une victime en état de choc qui sera laissée à l’abandon. Repart du commissariat sans aucune aide, aucune prise en compte d’une femme, le visage prit par les larmes, la douleur.

Devoir dire l’alcool ménager lancé dans les yeux, les cigarettes incandescantes lancées sur elle enceinte, et rien.
Rien.

La réalité de la justice française dénoncée dans le récent rapport du Conseil de l’Europe.
Une justice cruelle, inhumaine, dangereuse.

Maintenant, il est victime traumatisée sans droit à la reconnaissance, sans droit à la résilience, de réparation.

La France n’est certainement pas un pays humaniste car des milliers de femmes et d’enfants vivent cette violence.

Car un prédateur, un autre, peut mimer un acte sexuel violent contre la mairesse de sa ville en tenant des propos salaces contre elle, sans que cela inquiète la justice.
Des faits dénoncés par la victime qui est la femme qu’il agressait le soir où il exhibitionnait sa violence.
Cet homme chargé de mission est payé par les impôts.

Prédateurs, manipulateurs, ces hommes très protégés en France.
Un pays violent.

On reviendra sur ces deux prédateurs et la réalité de ce pays.

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s