Lutter contre l’excision, c’est lutter contre le patriarcat

L’excision, c’est un crime d’homme.

Maître Déborah Diallo affirme qu’il faut lutter contre le patriarcat pour pouvoir anéantir le rituel de l’excision qui sévit partout dans le monde.

Selon l’Organisation mondiale de la santé :

▪️Près de 200 millions de femmes et d’enfants ont subi une excision

Une barbarie d’une ampleur égale à sa violence, à sa cruauté. Pour que l’intolérable cesse, nous devons tous nous engager à lutter contre cette pratique et contre le patriarcat qui la construite.

L’homme cherchant en tyran à dominer la femme ne peut constituer notre avenir. Sa peur primale de la sexualité féminine le conduit à devenir cruel à l’égard des femmes. La violence s’attaque à ceux qu’elle enferme dans la vulnérabilité, dans la détresse, dans la peur.

Dès l’enfance, les filles sont victimes de crimes d’homme. Leur vie de femme se construit dans la souffrance des agressions, de la négation de leur féminité, d’accepter la domination masculine et de vivre interdite de leurs droits fondamentaux. L’excision est la violation des droits primordiaux des femmes et des enfants. L’excision est à bannir de ce 21 ème siècle. Le patriarcat qui a constitué nos codes, nos éducations doit prendre fin. Tous nous devons veiller à cela pour offrir aux femmes et aux enfants, le juste, le premier des droits, la liberté.

Une femme, un enfant doivent pouvoir vivre en paix et sécurité sans peur de subir la barbarie. Un homme n’a pas le droit d’être inhumain, cruel à l’égard d’une femme et d’un enfant. Il n’a pas le droit de les humilier, de les faire souffrir.

Les Conventions internationales et les lois sont pour protéger les victimes et doivent s’appliquer contre la culture patriarcale. Nous ne devons pas accepter qu’un être humain car il est une femme soit maltraité.

« Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. »
Nelson Mandela

© Fédora Hélène

Aller plus loin :

https://liberterrajournal.com/2020/02/06/6-fevrier-journee-internationale-de-tolerance-zero-a-legard-des-mutilisations-genitales/

© LiberTerra vidéo 2020

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés