Lutter contre toutes les violences faites aux femmes pour un 21 ème siècle de paix

♦️ Les Nations-Unies, les victimes, notre avenir à tous ont besoin de vous, de vous Tous.

🌈 ONU ➡️ Objectif 2030

Anéantir les violences faites aux femmes et aux enfants

🕊️ LiberTerra s’engage

La force du témoignage vivant de vérité, de courage à dépasser la peur, la souffrance. Témoigner pour vivre, pour la paix, pour ne pas laisser faire et ne pas concevoir possible une société de violences.

Témoigner pour ne pas oublier la souffrance intense des victimes car il est humain, juste, qu’elles reçoivent un droit à la reconnaissance, à la résilience et réparation.

Il s’agit de la vie, de sa liberté, de ce qui rend notre humanité possible. Sans cela, elle se détruit.

Un prédateur inculquant à sa proie, le fait qu’elle doit mourir, qu’il va la tuer et la victime doit lutter seule pour vivre, porter sa vie au delà de ce qui la tue.

Des violences conjugales qui sont dans une ampleur de cruauté faisant subir des violences sexuelles, physiques, psychologiques et financières à une femme doivent être par humanité dénoncées.

Qui peut laisser un prédateur détruire un être humain ?

Témoignage d’une victime concernant un prédateur qui se détruit en détruisant les autres et en se détruisant lui-même par l’alcool et les crimes qu’il commet.

Quand un prédateur dépasse toutes limites pour entrer dans la cruauté de violer une femme enceinte, peut-il être toujours en humanité ?

Croire qu’on rencontre l’âme sœur et il s’agit d’un prédateur.

« »Si j’ai bu, c’est de ta faute. Tu es une araignée. »
Un prédateur à sa victime en lui hurlant dessus de plus en plus fort, de toutes ses forces.
Puis saisissant des objects qu’il lance en direction de sa proie en essayant à chaque fois de viser sa tête.
Puis continuant ses hurlements et cassant tout ce qui est autour de lui.
Il y mêle des menaces de mort.
Elles deviendront continuelles. « Je te brûlerai dans ton sommeil« , « je vous brûlerai tous dans la nuit » en sont des exemples. Il avait un visage d’une haine froide, forte, extrême.
Son regard était glaçant, terrorisant. »

Des témoignages qui impliquent la souffrance de la victime. Témoigner est une charge mentale lourde qui épuise . Il est alors de respecter les victimes traumatisées. Le contraire serait de continuer à briser un être humain. L’écoute des victimes doit toujours être avec bientraitance.

La force du témoignage pour lutter contre toutes les violences faites aux femmes et aux enfants.
Anéantir la cruauté des prédateurs, goutte d’eau après goutte d’eau, pour vivre un 21 ème siècle de paix.

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s