FLASH – 7 mars Manifestation féministe à Paris

Manifestation féministe – Paris – Place de la République

Dans la soirée de samedi 7 mars au Dimanche 8,  métro place de la République, se déroule une  manifestation féministe au solgan :
« Nous sommes féministes, fières, radicales et en colère »

Sur les marches du métro, des femmes ont été traînées par les forces de l’ordre.
Il serait également des gaz lacrymogènes qui auraient été utilisés et une charge des forces de l’ordre. Durant celle-ci, il y aurait eu des jets de projectiles.

En ce moment, les manisfestantes restent mobilisées à l’intérieur du métro où raisonne le refrain des guerrières pacifistes
   « Nous sommes féministes, fières, radicales et en colère. »

Il est une nasse retenant les manifestantes à l’entrée du métro avant l’accès aux quais.

Les manifestantes reprennent le solgan
  « Laissez nous sortir »

Il eut de fortes tensions durant cette nasse et des  papier ont été lancés contre les boucliers pour signifier le rapport de valeur.

D’un côté des femmes défendant les droits de la  femme, luttant contre toutes les violences faites aux  femmes et de l’autre, la réponse des autorités, des boucliers, une nasse et des femmes qui ont été traînées alors que des policiers les portaient brutalement pour leur faire descendre les escaliers. Les manifestantes se trouvaient à l’extérieur du métro.

La manifestation a pris fin vers 00h30  en donnant rendez-vous à toutes et tous demain, grande journée de mobilisation féministe pour lutter contre les prédateurs, violeurs.

LiberTerra s’engage dans la lutte contre les violences faites aux femmes, contre les violences sexuelles et sexistes.
Une lutte pour anéantir les prédateurs et le droit pour toutes les femmes de vivre libres, en paix et sécurité.

Des témoignages forts sont publiés sur LiberTerra dans une action  «Agir – Témoigner»  pour donner tout son  sens à la force du témoignage des survivantes.

Un objectif en accord avec la Convention d’Istanbul contre toutes les violences faites aux femmes et contre les violences domestiques.

Un objectif – ONU 2030 – l’anéantissement des violences à l’égard des femmes.

Toutes et tous mobilisés-es contre les prédateurs, violeurs.
Contre des injustices dangereuses qui blessent des vies et laissent des prédateurs dans l’impunité, leur donnant ainsi une puissance et un droit à recommencer.

Les femmes ont depuis longtemps libéré la parole et maintenant elles la portent et la font connaître pour que toutes les femmes et fillettes puissent vivre en paix.

Donner tout son sens,  toutes leurs forces aux  témoignages,
au respect de l’être humain, des victimes.
Il nous faut pour construire une société bienveillante, pour que les femmes  de demain n’est pas cette marche obligatoire de la violence d’un prédateur, à franchir dans leur  vie de femme.

© Fédora Hélène
© LiberTerra


© LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s