Rassemblement – Marche nocturne – Violences policières à l’encontre des manifestantes pacifistes

Hier soir, samedi 7 mars, LiberTerra publiait un Flash sur ce qui se passait place de la République à Paris lors de la marche nocturne féministe pour dénoncer les violences faites aux femmes et les prédateurs, violeurs.

Des femmes ont été traînées brutalement dans les marches du métro et les forces de l’ordre ont bloqué les manifestantes opérant une nasse à la bouche de métro. Une violence policière honteuse, scandaleuse, choquante. Ce sont les violeurs qui doivent être arrêtés et non des femmes pacifistes traînées au sol dans des escaliers.

Marlène Schiappa, Anne Hidalgo dénoncent ses violences à l’égard de manisfantes pacifistes et le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, a ouvert une enquête concernant ces faits. Par ailleurs, Didier Lallement, préfet de Paris, pose problème et à Bordeaux était un rapport de L’OGLP 2019 dénonçant sa politique qui aurait considérablement provoqué une aggravation de la violence à Bordeaux. Ce qui se fait écho à Paris actuellement .

Paris, capitale se devant d’honorer la liberté d’expression et le droit de manifester sans recevoir une violence gratuite. Le rapport 2019 de la commission des droits de l’homme du Conseil de l’Europe le rappelait à la France. La présence de ce préfet ne correspond pas à l’ambition du 21 ème siècle de fonder une société bienveillante sans la violence à l’égard de la liberté des droits des femmes, de ceux plus vulnérables et aux manifestations vertueuses luttant contre la haine, la violence, la pauvreté et inscrivant une volonté de solidarité et de paix.

Les femmes poussées brutalement, tirées, traînées, une femme ne doit plus jamais être agressée. La culture des maltraitances faites aux femmes, ce culte patriarcal en « Pandémie » comme le rappelle les Femen lors de leur action à Paris ce dimanche 8 mars, doit prendre fin.

Des décennies de luttes et tout continue, 2020, plus fort plus loin contre toutes les violences faites aux femmes, contre les prédateurs, violeurs.

© LiberTerra

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s