FRANCE – Violences contre les femmes

🔺 FRANCE – Le 8 mars 2020, la journĂ©e internationale de la femme et les violences qu’elles reçoivent.

♦️Nantes des palets de gaz lacrymogènes lancés sur des manifestantes pacifistes, aucune violence de leur part, elles reprenaient la chanson
« Un violeur sur mon chemin»

♦️ Sur la vidéo, nous voyons une maman avec des enfants dont un bébé qui ne faisait que regarder en sortant avec ses enfants un dimanche après-midi !

On en parle sur LiberTerra

Après que samedi 7 mars des femmes aient Ă©tĂ© traĂ®nĂ©es dans les escaliers du mĂ©tro par les forces de l’ordre, lors d’une marche fĂ©ministe nocturne et pacifiste, voici la violence de nouveau Ă  Nantes. Le 8 mars, journĂ©e internationale de la femme

Agissant avec dĂ©mesure, aucune violence de la part des manifestantes, alors qu’elles reprennent la cĂ©lèbre chanson « un violeur sur mon chemin », elles reçoivent des palets de gaz lacrymogènes.

D’autre part, après les effets d’annonce de Marlène Schiappa lors du Grenelle des violences conjugales, des plaintes pour des faits graves de viols et violences dorment depuis des mois dans des commissariats sans que des prĂ©dateurs aient Ă©tĂ© inquiĂ©tĂ©s.

Quand les femmes françaises seront des millions dans les rues comme en Espagne ?

Des femmes françaises dont la lutte est encore aux cercles bourgeois Ă  discuter et paraĂ®tre sur les plateaux de tĂ©lĂ©vision. France, un pays fermĂ© oĂą des femmes sont toujours attachĂ©es au patriarcat et vont jusqu’Ă  dĂ©fendre des violeurs par une argumentation sans courage, sans force et qui n’aboutit qu’Ă  l’impunitĂ© de violeurs. Ce fut le cas de 100 avocates qui le 8 mars, faisaient une tribune dans le journal Le Monde, en accès payant, Ă  l’abri des regards.

La France, pays archaĂŻque, oĂą les gens sont individualistes et ne se lèvent pas d’un bloc pour faire naĂ®tre un 21 ème siècle.

On coule lentement, on est dans le dĂ©ni d’une vieille France passĂ©e, d’un prestige qui ne reviendra pas. On accepte la pauvretĂ© pendant que 41 milliardaires français regardent indiffĂ©rents la misère.

Des millions de français ne se lèvent pas contre la rĂ©forme des retraites, ils ne se lèvent jamais quoi qu’il se passe !

Les Ă©lus plus hypocrites les uns que les autres, qui rarement viennent soutenir les manifestants-es pacifistes.

Les socialistes qui derrière leurs discours, n’ont d’actes que leur majoritaire silence. Puis, leur bourgeoise s’Ă©talant dans les Ă©lections municipales dans l’hypocrisie de gauche qui est Ă  faire ses effets d’annonce comme le gouvernement Macron.

Ils n’ont aucun moyen et ne veulent en avoir ! Pour cela, il faudrait ĂŞtre sincère.

Tout est dans l’hypocrisie, la corruption, les mensonges, les lâchetĂ©s.

En pleine Ă©pidĂ©mie, les français sans civisme ont pris plusieurs produits d’un seul coup, comme se servant de multiples flacons de gel hydroalcoolique, sans avoir la solidaritĂ© de penser aux autres.

En pleine expension du coronavirus, la France n’est pas foutue, d’obtenir d’autres stocks de gel dĂ©synfectant hydroalcoolique. Les rayons restent vides !

Par contre, des prĂ©fets, chefs de police sont très forts pour envoyer des gaz lacrymogènes sur une manifestation pacifique. Comme se fut le cas, le 7 mars Ă  Lyon. OĂą un jeune de 16 ans a reçu un tir en plein visage, et qui lui a fracturĂ© la mâchoire. Un acte de violence policière gratuit. Combien de français protestent rĂ©ellement ? Combien de dĂ©putĂ©s s’indignent rĂ©ellement ?

Macron n’est pas seul et toute une mentalitĂ© l’entoure. Le modem, Ă  venir tout comme les Centristes, faire leurs flatteries pour conserver leur pouvoir d’une vieille France bourgeoise et catholique qui nous Ă©touffe ! Qui donne l’impression de faire mais qui reste fermĂ©e et Ă  faire ses jeux politiques.

Ils prennent tout leur temps Ă  faire leurs jeux et cabales, manipulations politiques, au lieu d’ĂŞtre vrais, sincères et de lutter contre ce qui est fort et demande un vĂ©ritable courage.

Les cathos bourgeois qui ont toujours accepté la misère autant que leur socialiste qui sont ces bourgeois de province qui se sont assis à gauche par intérêt de réseaux politiques mais sans aucune sincérité. Ils prennent uniquement les privilèges et placent leurs pions à la région, au département, dans les mairies, les associations.

Par contre, ils ne protĂ©geont jamais une femme victime et iront jusqu’Ă  avoir un prĂ©dateur sur leur liste de soutien. Et, c’est le cas en Gironde pour une liste pas si loin de Bordeaux.

Les mĂŞmes qui font de grands discours sur l’Ă©galitĂ©. L’hypocrisie s’Ă©tire, le mensonge est au sens politique.

Ce prĂ©dateur qui mimait un acte sexuel contre la mairesse de sa ville dont il Ă©tait conseiller de gauche. Qui tirait la langue, faisait des doigts d’honneur tout en agressant sa proie qui assistait Ă  sa violence et la subissait.

Ce prĂ©dateur est en soutien d’une liste de gauche-verte dans sa ville de notabilitĂ© de naissance, et par les redoutables mensonges.

Et, tous savent qui il est ! Tous observent cette même médiocrité à cacher leur petit scandale.

Après tout ce n’est qu’une femme qui s’est faite agressĂ©e et elle n’est pas de leurs cercles, de leur famille mais elle dĂ©range leur silence, leur confort, leur bourgeoisie, qui parle de gauche sans en croire un mot. Ils ne veulent que la place, la mairie en trophĂ©e, en orgueil.

Ils seront les derniers Ă  protĂ©ger une femme de maltraitances et d’agressions sexuelles. Ils sont juste Ă  la vitrine d’une association pour paraĂ®tre et avoir l’air de faire. La bonne conscience de gauche comme celle catholique.

Le bourgeois qui n’a jamais menĂ© un seul combat de sa vie et ronfle sous les jupes de sa mère qui en a fait un fils roi qui s’exhibe en politique avec son cortège de manipulations. Le voilĂ  le prĂ©dateur Ă©levĂ© par l’argent, tètant sa « CB » comme il dit, se dĂ©finissant lui-mĂŞme « je suis très snob et très grossier » tandis qu’il agressait, s’amusait avec un ĂŞtre humain, une femme.

Mais, silence, on détruit une vie en silence. Il ne faudrait pas déranger les hypocrites, leur liberté de confort.

Leur compte bancaire et un pouvoir voilĂ  l’intĂ©rĂŞt de leur Ă©lan politique.

Les violences faites aux femmes ont encore de beaux jours devant eux en France.

Ă€ la gauche bourgeoise , Ă  l’hypocrisie triomphante dans un coin rĂ©sidentiel bourgeois en Gironde avec leur prĂ©dateur sexuel sous le bras de leurs Ă©lections municipales.

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s