Info – Comment bénéficier du Fonds de Solidarité pour les indépendants , auto-entrepreneurs, artisans, … ?

Le gouvernement annonce, suite aux déclarations faites par Emmanuel Macron pour aider les entrepreneurs, indépendants, TPE, micro-entrepreneurs par le versement d’une aide émanant du Fonds de Solidatiré , que ceux -ci devront dès le 31 mars faire une demande d’aide auprès de la DGFIP . Le gouvernement faisant paraître une information ce dimande 22 mars sur son site Twitter.

Le gouvernement annonçait une aide de 1 500 euros financée par l’État et les régions.

Ce sont environ 400 000 entreprises qui sont concernées par les mesures d’aides annoncées par le gouvernement correspondant au versement spcécial de 1 500 euros.

Une aide qui doit concerner les entreprises faisant moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires et qui devrait se concentrer sur les petites entreprises. Seront considérées également les entreprises faisant l’objet de fermetures administratives comme les commerces hors alimentation et impactés dans leurs activités comme les entreprises liées au tourisme.

Le gouvernement adresse cette aide aux auto-entrepreneurs, microentreprises, TPE/TPI, indépendants, associations employeuses, sous la condition de justifier d’une perte de chiffre d’affaires de plus de 70 % au mars 2020 par rapport à mars 2019.

Une aide qui devrait être versée en numéraire et non en avoir fiscaux. Un aide qui permettrait d’assumer des charges de loyer en autres.

C’est donc à partir du 31 mars que les demandes seront ouvertes auprès des services de la DGFIP. Un formulaire simplifié serait à remplir en ligne pour en faire la demande. Concernant les difficultés rencontrées par les entreprises, et qui ne sont pas prises en compte par ce formulaire, il est recommandé par le gouvernement de se rapprocher des DGFIP.

Par ailleurs, le gouvernement indique que l’impôt sur le revenu reste dû et qu’il ne sera pas compté de pénalités de retard en cas de souci pour effectuer sa déclaration et qu’il est la possibilité de la modifier en fonction des changements rencontrés lors de la période de l ‘épidémie.

Cependant, il demeure la question du chiffre d’affaire de 2019 en évaluation des pertes enregistrées durant l’épidémie 2020 en comparatif, pour pouvoir bénéficier d’une aide, lequel est inexistant pour les entreprises de moins d’un an, et qui semblent être oubliées. Les plus pauvres ne pouvant investir suffisament dans leur entreprise pour la développer et ayant la nécessité d’un développement sur la durée, risquent de devoir encore une fois ne compter que sur eux-mêmes pour faire perdurer leur entreprise et ne pas tout perdre.

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s