Covid 19 – Drones déployés , caméras à reconnaissance faciale – Les politiques se lâchent !

Covid 19 – Drones déployés , caméras à reconnaissance faciale – IA et Big Data

Une décennie de conception se déploie au grand jour

France – Drones à Nice, Marseille – Covid 19 , les politiques se lâchent !

Reconnaissance faciale administrative – Premier pays d’Europe a lancé le programme Alicem

Singapour, Inde, Royaume-Uni , États-Unis, tous les uns après les autres créent l’identité numérique pour chaque citoyen – ne

Moscou – Plus de 170 000 caméras à reconnaissance faciale – fichage Big Data

Chine sous la dictature par commandes numériques

Monde

Déploiement d’un armement intelligent et nucléaire

Croissance de la production d’armes nucléaires

Une décennie pour concevoir la surveillance de 7 millards d’êtres humains par une bande de puissants

Ces drones ont été conçus pour être mobilisés. Leur conception est le fruit d’années d’investissements et de leur industrialisation .

Vous ne voyez que ce qui est, pas ce qui survient

Ce qui est actuellement visible par la population est ce que concevaient les États dominants, il y a une décennie. L’homme qui surveille l’homme est un système mental destructeur. Et, plus l’enrichessiment des puissants sera plus la surveillance sera.

Nous sommes au point de non retour. Pensez à la vie ! Sortez de ce labyrinthe capitaliste. Il faut réaliser un grève de la consommation. Une désobéissance citoyenne .

Ne pas plonger dans la consommation de masse de la 5 G qui n’est pas celle utilisée par les États dominants et leurs systèmes de défense. La population n’est pas au même temps d’évolution. L’accès technologique n’est qu’une égalisation numérique correspondant aux algorithmes auxquels la population obéit, que ce soit par des logiciels professionnels ou ceux des institutions publiques auxquels on se connecte. Ils opèrent un fichage constant qui sera augmenté. Ce qui est en Chine, en Russie et bien d’autres pays.

Effaccement de la mémoire de notre société

L’écriture numérique est sur un support virtuel. Quand celui-ci n’est plus, l’écriture disparaît . Il est à l’image de votre propre reflet sur les tours de verre. Nous ne voyons plus que nous-mêmes et quand le reflet disparaît, il ne reste plus rien que le sable que devient le verre.

Une civilisation qui ne fait que refléter l’humanité et non lui donner sa réalité, sa dimension de liberté. Nos sociétés, cités sont déjà enfermées. La mémoire de notre civilisation va s’effacer en devenant ce sable.

Vivre une nouvelle civilisation

Le 21 ème est la naissance d’une civilisation et non d’une société. Si cette naissance n’est pas, nos enfants vivront ce que nous avons refuser de leur offrir. Offrons la liberté à nos enfants, le droit de vivre et non d’être des prisonniers d’un système qui se veut perpétuel. Cette dimension n’existe pas car elle correspondrait à concevoir la Terre en une immensité d’espaces et d’espace temps. C’est une folie suicidaire que met en place un système conçu par des sur-prédateurs comme les nomme Aurélien Barrau, astrophysicien.

Confinement et traumatismes

Actuellement des personnes vivent seules, enfermées dans de petits logements et sans ressources financières. Il est également des enfants qui vivent cette situation. Une situation qui a été concrétisée dans un système d’état d’urgence plongeant en quelques heures des millions de personnes dans cet état . Une souffrance, des taumtismes pourront apparaître à la suite de ce confinement et d’autant pour ceux et celles en situation de vulnérabilité.

Il était pendant la guerre des personnes contraintes de se cacher dans des caves. Mais , il n’est pas à minimiser les conséquences sur des êtres humains actuellement en établissant des comparatifs de souffrance. Au Yémen , des enfants meurent de faim à ciel ouvert et c’est au 21 ème siècle. En Syrie, la guerre a plongé les civils sous les bomdardements. Chaque jour, dans le monde, des enfants n’ont pas d’eau potable pour boire. Chaque jour des femmes et des enfants subissent les violences de prédateurs et les traumatismes dûs à cette charge de violences. La pauvreté est une souffrance permanente qui n’a pas de fin . C’est cette civilisation du culte de la guerre, des maltraitances, du dominant/ dominé qui doit laisser place à une nouvelle civilisation. Il n’est pas de comparer des souffrances infligées par des prédateurs, il est de les anéantir pour que la vie ne soit pas détruite.

Aujourd’hui, c’est la Terre , les animaux, le végétal, l’air, l’eau qui sont impactés par le système mental des prédateurs. Nous devons concevoir notre humanité qui ce doit d’être en harmonie avec la Terre appelée mère, nourricière et qui fait que nous pouvons vivre. Puis, nous portons la mémoire collective des souffrances passées d’autant plus pour ceux ayant des anciens qui ont traversé des conflits, la pauvreté, la violence de ce 20 ème siècle qui est toujours. Nous portons le fardeau de ce qu’il a conçu.

D’autre part, un prédateur agit à toute échelle, au sein d’une famille, de la société, d’un pays en fonction de ses possibilités de déploiement. Des femmes et des enfants martyrisés pendant des années par un prédateur, une personne obligée de se cacher dans une cave, des enfants vivant la souffrance de la pauvreté, cela est toujours la violence conçue par des prédateurs par un endoctrinnement civilisationnel reposant sur la domination par la guerre.

Ne pas laisser faire, résister pour que puisse vivre en paix et liberté notre humanité. On ne sortira pas un rêve d’un cauchemar mais on peut réaliser un rêve. Ce qui est primordial, c’est l’épanouissement de la liberté, c’est la réalisation du rêve. Il ne faut croire qu’elle ne peut pas s’acquérir. Seul le mental des prédateurs ne peut être libre. Il font croire que la liberté est impossible car ils ne peuvent pas la vivre !

Détruire les prédateurs, la pauvreté, la violence à l’égard de ceux vulnérables, c’est accorder le droit à la liberté de vivre.

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s