Chloroquine – Emmanuel Macron rend visite au Pr Raoult – La Suède stoppe la chloroquine

Emmanuel Macron rend visite au Pr Raoult le 9 avril pendant que les hôpitaux suédois arrêtent la chloroquine comme traitement hors essais cliniques.

Jeudi 9 avril , Emmanuel Macron s’est déplacé à Marseille pour rencontrer le Professeur Didier Raoult, microbiologiste, infectiologue et virologiste, qui dirige l’Institut Hospitalo-Universitaire ( IHU) de Marseille, et qui a révélé à cette occasion l’étude qui confirme, selon Didier Raoult, l’efficacité de l’hydroxycloroquine en traitement appliqué avant que le stade de gravité de la maladie soit atteint.


Des résultats réalisés sur 1 061 patients tant à prouver l’action du médicament puisque selon l’étude dont Emmanuel Macron à pris connaissance, 973 patients ont été guéris en 10 jours.
La Suède décide d’arrêter la chloroquine.


Début avril, les hôpitaux suédois qui avaient appliqué ce traitement pour combattre le Covid-19, constatant des effets secondaires importants et faisant part de craintes concernant son efficacité, ont décidé de ne plus utiliser ce traitement.


Le 2 avril, l’Agence Suédoise du médicament, la Lakemedelsverket, publie un communiqué estimant que « les données disponibles actuellement ne permettent pas d’aboutir à des conclusions solides concernant les effets cliniques et l’innocuité de la chloroquine et de l’hydroxycloroquine dans le traitement des patients atteints du Covid-19» Communiqué que relate également Le Monde.


Dès fin mars, l’hôpital  Sahlgrenska à Gotebirg a arrêté le traitement à la chloroquine . 
Magnus Gisslen, Professeur de maladies infectieuses à l’hôpital de Gotebirg, souligne que les médecins se sont  « rendus compte que les preuves d’efficacité étaient faibles, mis à part une étude chinoise ,  cependant réalisée sans groupe témoin, et l’étude française ou l’hydroxycloroquine est combiné à l’azythromycine, étude que nous estimons qu’elle n’est pas suffisamment bien faite pour démontrer l’efficacité. » 

De plus, les hôpitaux suédois constatent des effets secondaires importants notamment sur le plan cardiaque. 
Le spécialiste déclare  « Des collègues en Suède et à l’étranger, nous, ont fait part de cas suspicieux, même s’il est difficile de savoir si la chloroquine était à l’origine des faits observés ou si c’était une conséquence de la maladie ». 

Aujourd’hui, les hôpitaux suédois n’appliquent plus ce traitement. 

Les médecins suédois rappellent de ne surtout pas avoir recours à l’automédication. 


Le Japon s’oriente vers un autre traitement
 


Le gouvernement japonais a conçu dans son projet de  plan économique, pour affronter la crise sanitaire, le financement de l’achat de 2 millions de doses d’ Avigan, un anti-grippal qui serait efficace dans la lutte contre le Covid-19.

Traitement qui serait à mettre en place dès les premiers symptômes avant l’aggravation de la maladie. 

À l’origine ce médicament traite la grippe et celui-ci devrait faire l’objet d’une autorisation début mai pour que soit son utilisation dans la lutte contre le Covid-19 auprès de la majorité des patients.


© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s