Emmanuel Macron – Intervention du 13 avril – L’aveuglement prend-t-il fin ?

Annoces de déconfinement

Emmanuel Macron laisse derrière lui les termes guerriers pour annoncer aux Français que le confinement qui se poursuivra jusqu’au 11 mais « si la propagation du virus a continué à ralentir » précise t-il.

« Les règles devront être pleinement appliquées ». « Ne pas rajouter des interdits dans la journée »pour que le 11 mai soit le jour du confinement, selon Emmanel Macron.

«  Le début d’une nouvelle étape progressive » ajoute t-il.

🔸Une réouverture progressive des crèches et des écoles est annoncée pour le 11 mai.

🔸Les universités resteront fermées.

🔸Les évènements culturels, lieux culturels , rassemblements ne seront pas « au moins avant mi-juillet »

🔸À partir de mi-mai, « la situation sera réévaluée chaque semaine », selon le président.

🔸Il confirme que les personnes âgées, les personnes avec certains handicaps , les personnes fragiles resteront confinées au delà du 11 mai.

« Je mesure ce que je vous demande » déclare Emmanuel Macron

▪️Comment feront les parents seuls avec leurs enfants et ayant une fragilité ?

▪️Quel sera l’impact sur la santé physique et psychique des personnes vulnérables qui resteront confinées ?

▪️Quel respect peut-il être pour des personnes maintenues par une différence et qu’elle est la définition de fragilité après que tous les citoyens aient été confinés et subissant un fort stress ?

▪️Quel est l ‘âge qui définit une personne âgée ?

50 ans comme les chefs d’entreprises, investisseurs, banquiers le considèrent ?

Les tests Covid 19 du 11 mai

Des tests seront pour les soignants, les personnes âgées, ceux fragiles, ceux présentants des symptômes et non systématiques.

« Le 11 mai, nous serons encapacité de tester toutes personnes présentant des symptomes », déclare le président.

Depuis janvier où ces mesures de tests auraient dûs être !

Les personnes positives devront être en quarantaine et interviendra l’appli StopCovid pour ce 11 mai et qui devrait être sujet à un débat parlementaire.

Emmanuel Macron glissant l’application de surveillance qu’il dit être sur la base du volontariat mais qui sera avec une pression sociale très importante en réalité, ce qu’il ne précise pas !

La population française ne possède pas le point « d’immunisation collective » donc certainement que beaucoup seront contaminés par le covid 19 dans les mois à venir.

Frontières

« Nos frontières avec les pays non-européens resteront fermées » pour une durée inderterminée, selon Emmanuel Macron .

Il était supposé jusqu’en septembre.

Masques grand public

« Nous déploierons tous les moyens nécessaires à la protection de la population » déclare Emmanuel macron .

🔸Dès le 11 mai, les Français pourront obtenir un masque de protection auprès de leur mairie.

🔸Pour les professions exposées et pour les transports en commun, son usage pourrait devenir « systématique », selon Emmanuel Macron.

Plan après 11 mai

D’ici 15 jours, selon Emmanuel Macron, un plan des mesures « après le 11 mai » sera révélé aux français.

Un parti au pouvoir seul à décider ?

« Ensemble d’ajuster de manière régulière le choses » selon Emmanuel Macron …

Recherches médicales et traitements

Les moyens seront à la recherche pour trouver au plus vite un vaccin premettant de combattre la pandémie.

«La France a d’excellentes ressources» selon Emmanuel Macron.

Dans le monde entier les chercheurs font tout pour découvrir ce vaccin et les gouvernements souhaiteraient voir leurs chercheurs trouver ce vaccin !

« Notre pays investira encore plus massivement dans la recherche » souligne Emmanuel Macron, qui par ailleurs déclare qu’il portera dans les « prochains jours » au nom des Français une initiative pour faire accélérer la recherche.

Traitements

« Toutes les options sont explorées » affirme t-il. Il souligne que « notre pays est celui qui a engagé le plus d’essais cliniques en Europe ».

Emmanuel Macron évoque la chloroquine sans citer ce traitement et confirme que le gouvernement procède par étape d’essais cliniques, sans négliger les procédures et possiblités de traitement.

« Aucune piste ne sera négligée, je m’y engage ». Un futur, donc il n’y aura pas de prescription directe aux patients dès maintenant.

Emmanuel Macron découvre ceux vulnérables

Il ouvre en premier son discours sur l’attention qu’il souhaite porter à ceux vulnérables qu’il a toujours oublié. Emmanuel Macron est conscient de la colère légitime qui monte, il le dit et ne souhaite pas provoquer de conflit avec la population pendant le confinement.

Il reconnaît ceux souffrants « d’extême solitude », notamment les personnes âgées.

Il évoque également la possibilité qui sera désormais de dire adieu aux proches décédés du Covid-19 dans un Ehpad en donnant les possibilités de sécurité face à la contagion.

Mesures économiques

Il passe presque sous silence ou plutôt à voix basse les mesures annoncées en quelques minutes sur Europe 1 par son ministrre Bruno le Maire.

Emmanuel Macron déclare que les mesures de chômage partiel et d’aides aux entreprises « seront prolongées et renforcées » et que se sont « 8 millions de nos salariés et nombre de nos entreprises » qui bénéficient des mesures prises .

Emmanuel macron veut « accroître les aides », et ajoute « je souhaite que les banques puissent reculer toutes les échéances beaucoup plus massivement qu’elles ne l’ont faites »

Et précis t-il, « Les assurances doivent être au rendez-vous économique, j’y serai attentif »

Il dit vouloir « consilider » économiquement les Français dans cette période.

« Un plan spécifique sera mis en œuvre pour le tourisme, la culture » annonce t-il, et «  Des annulations de charges et des aides spécifiques seront mises en place ».

Emmanuel macron évoque qu’il a lu le fait que les charges lourdes continuent comme les loyers, les taxes, ce qui est dénoncé depuis des mois et qui encore une fois, doivent subir une baisse car la France est un pays trop cher.

Il faudrait dès lors des mesures pérennes avec une baisse des charges, des loyers, de l’alimentation qui a augmenté en pleine pandémie.

Des mois que le mouvement des Gilets jaunes, notamment, exprime le fait que nombre de citoyens ne mangent pas à leur faim et que des enfants vivent sous le seuil de pauvreté qui est fixé très bas et qui oublie le nombre bien plus élevé d’enfants pauvres en France. Ils sont plus de 3 millions à grandir dans la pauvreté.

Emmanuel Macron découvre les « plus fragiles, les plus démunis »

Il déclare que sera « versée sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels » ainsi qu’ « aux étudiants les plus précaires […] (qui) seront aussi aidés ».

Emmanuel Macron veut marquer ses paroles à l’égard de ceux pauvres d’actes et déclare que « dès mercredi, le Conseil des ministres décidera des moyens financiers nouveaux et le gouvernement apportera toutes les réponses nécessaires à chaque fois qui le faudra ».

Donc usons des moyens de communication par les résaeux sociaux notamment pour affirmer notre volonté à Emmanuel Macron et que celui-ci rende possible la liberté d’expression que les algorithmes ferment.

Bruno le Maire va t-il annuler ses déclartions faites sur Europe 1 ?

Des mesures à l’opposée de son discours actuel qui plaçait en premier la valeur du PIB, la valeur de la compétitivité notamment avec l’Allemagne comme une rivalité, comme une violence économique car il serait d’égaler le PIB de l’Allemagne, voire de le dépasser et de se positionner avec pouvoir au sein de l’Europe.

Emmanuel Macron abandonne t-il son but de devenir celui qui décide en Europe ?

Où prend-t-il pour ce faire son temps celui d’acheter la paix sociale ?

Après ses remerciements aux personnels soignants, aux éboueurs, ceux oeuvrant dans l’alimentation, aux journalistes, à tous ceux travaillant durant cette pandémie et vivant de ce fait une tension importante, une fatigue, un épuisement et surtout une volonté de solidarité, de présence, de partage et d’être chaque jour à donner pour un maigre salaire comme le souligne étonnement Emmanuel Macron.

Il rappelle les conditions de vie difficiles des personnes précaires dont certains des travailleurs qu’il cite font partie.

Emmanuel macron souligne les violences conjugales

Contre les violences conjugales, il est d’aller plus loin, car les prédateurs conjoints ou ex-conjoints sont les seuls de notre pays à continuer leur but de détruire, de mettre en souffrance, de traumatiser et qu’il faut donner pour cette fois justice aux victimes, aux survivants de prédateurs. Un engagement que la France en tant que membre de l’ONU ne peut ignorer et auquel , elle ne peut pas ne pas répondre.

Emmanuel macron qui fait par son discours de ce 13 avril, son « mea-culpa » en reconnaissant les erreurs de sa politique, de son gouvernement en matière de santé surtout.

« Ce moment, soyons honnêtes a révélé des failles » souligne Emmanuel macron.

Ces failles sont une politique désastreuse pour l’hôpital public, pour tout notre système de santé. Ces failles sont la violence d’un système capitalisme qui génère une société cruelle.

« Nous n’avons pas pu distribuer autant de masques que nous l’aurions voulu » dit-il et pour cause .

Pour une fois, Emmanuel macron a les conséquences de ses décisions sous les yeux. Même s’il ne les vit pas, il ne peut plus se permettre de les ignorer.

Le coronavirus ,« Il nous rappelle que nous sommes vulnérables et nous l’avions certainement oublié » Car il pourrait être lui aussi touché par le virus où ses proches.

Oublier cette conscience de ressentir l’autre souffrant par sa responsabilité. Oublier les stress post traumatiques qui sont par la violence des choix politiques car ceux mis en détresse ne reçoivent jamais de reconnaissance, car les puissants ne reconnaissent pas leur vie et qu’ils sont comme inexistants.

Les pauvres que l’on accuse , montre du doigt, les familles pauvres gardant leur force chaque jour et qui affronte chaque jour la douleur, et qui chaque jour la dépasse.

Ne fais pas ce qui fait souffrir un être humain, est la phrase que je veux toujours retenir pour participer au fondement d’une nouvelle civilisation car nous devons tous être à bâtir notre avenir .

L’élite n’a pas à être dominante car devant le virus nous devons tous avoir les mêmes chances de le combattre, les mêmes chances de pouvoir recevoir des soins.

Ce qu’Emmanuel Macron ne devra pas oublier car il possède les possibilités de décider et que ses actes ne doivent être de donner, parce qu’il aurait dû donner depuis le départ, et que cela n’est pas une faveur mais un droit humain. Un droit que les politiques ne devront pas reprendre ensuite.

Apporter une aide éphémère à ceux vivant la précarité, alors qu’il serait que chacun puisse vivre, construire sa vie, ses rêves en toute liberté par une réelle conscience qu’un être humain a besoin d’être respecté, aimé, et non humilié et maintenu en pauvreté par un mental de domination des uns envers les autres, par une conception du loup au lien d’être frères.

« Sachons nous réinventer, moi le premier » exprime Emmanuel Macron . Alors il devra se faire frère et non ennemi.

« Éprouver notre humanité, bâtir un autre projet dans la concorde », « une raison de vivre ensemble » et cela dit avec une voix se voulant fraternelle.

La confiance est à batir par les actes car les politiques se sont séparés du peuple, c’est eux qui ont fait ce choix.

La souffrance bat au cœur de ceux qui ont déjà été tant éprouvés et ils ne tendront pas la main à ce qui les as mis en situation de vulnérabilité, à ceux qui les ont fait culpabiliser, à ceux qui les ont humilié.

Ce qui est le système d’inversion que nous connaissons et qui est dangereux car il tue une victime, ne doit être et les paroles prononcées en cette situation de pandémie doivent être à engager une profonde sincérité de la part des politiques.

« Je tâcherai de dessiner ce chemin qui rend cela possible » Emmanuel macron souhaite une valeur spirituelle à son engagement, ce qu’il appelle « sa mission ».

Sa mission sera alors de défaire ses projets capitalistes, de changer ses ministres et d’inviter autour de la table ceux qui ont prouvé leur pensée, leur envies d’humanisme, ceux qui ont écrit ce qui demeure et non les paroles qui partent.

Ceux qui ont écrit car ils connaissent la souffrance et les médecins lors des manifestations, de la mobilisation durant des mois avec les militants, les journalistes engagés, tous ceux anomymes, les petits retraités descendus dans la rue et certains pour la premier fois et qui n’ont pas été respectés et qui ont subi des violences policières et il serait lâche d’oublier.

Hôpital en souffrance

Un hôpital en souffrance qui ne peut accueillir faute de moyens , de personnels ceux ayant une autre pathologie que le Covid 19 et qui sont les victimes des politiques appliquées pour rendre l’hôpital rentable.

Des personnes décèdent certainement non du Covid 19 mais d’autres maladies qui là sont encore moins prises en compte, comme ceux qui peuvent basculer dans le drame car une souffrance psychique se fait trop intense et qu’elle ne reçoit pas de reconnaissance, d’assistance pour que la vie d’une personne soit sauvée. Ce sont des maltraitances graves que les politiques font subir à des personnes vulnérables par les choix qu’ils font.

Emmanuel Macron en a là aussi conscience et déclare « Le renoncement a d’autres soins peuvent être aussi dangereux »

Cet aveu d’Emmanel macron est car ce qui se passe dans notre pays est extrêment grave .

Le drame de la pandémie a revélé ce jour, la vérité et c’est elle que les politiques affronte aujourd’hui, celle qui leur fera toujours face par la volonté humaniste, celle qui ne cèdera jamais.

Ce Nous Tous Ensemble. Un but qui ne cèdera jamais car il est sens de vie et que c’est lui qui est la seule valeur aujourd’hui pour nous tous, sans en perdre aucun, sans laisser de côté un de nous.

Ce Nous qu’Emmanuel Macron n’a pas encore conquis car il lui demandera des actes forts de solidarité, et il lui demandera surtout de renoncer à ses ambitions de pouvoir, de richesse de PIB .

Le président de la République annonce sa volonté d’annuler la dette de l’Afrique, c’est une décision juste et ce sont les larmes, la souffrance de millions d’enfants d’Afrique qui portent cette volonté.

Ce que nous ne devons jamais oublier.

Dette à zéro – Solidarité avec l’ Afrique

« Nous devons aussi savoir aider nos voisins d’Afrique contre le virus plus efficacement»

Et, « À les aider aussi sur le plan économique en annulant massivement leurs dettes » déclare Emmanuel Macron.

« De bâtir dès aujourd’hui des solidarités et des coopératives ».

Combien d’années de souffrances il aura fallu pour que l’Afrique vive, pour que l’Europe décide enfin de reconnaître les peuples d’Afrique ?

Il aura fallu que l’Europe soit menacée par le coronavirus pour qu’elle pense à aider l’Afrique car elle ne peut y laisser la pandémie y trouver son foyer durable à cause de la pauvreté.

Qu’en sera t-il pour les pays qui vivent une crise humanitiare majeure, pour les pays où persiste une grande misère ?

Que se passera t-il pour ceux vulnérables vivant en Inde ?

Le virus touche tout le monde quelque soit la nationalité, la richesse ou la pauvreté mais il s’attaque durablement à ceux vulnérables par la maladie elle-même et toutes ces cons équences.

La dette mise à zéro, LiberTerra la souhaite pour tous

« Car nous pleurons les morts d’un même vivrus » pour reprendre les propos d’Emmanuel Macron et nous pleurons les morts d’une même pauvreté.

« Il est aujourd’hui de bâtir des solidarités, des coopérations nouvelles » déclare Emmanuel Macron.

Car le risque, le drame qui se tient dans l’ombre, est qu’il peut y avoir durant les mois à venir, des millions de morts.

Ce matin était une publication de LiberTerra « Renaissance- Dette à zéro », comme il était l’article sur les épidémies qui sévisent en RDC et qui imposent aux enfants une souffrance qui pouvait depuis des années être combattue avec l’aide de nos pays riches.

Nous sommes au cœur d’un bouleversement planétaire, civilisationnel, nous ne pouvons pas nous diviser. Cette position de division laissera la faille ouverte et il est à devoir un refondement profond et Emmanuel Macron en a conscience.

Ce refondement profond, c’est la naissance d’une nouvelle civilisation. Elle ne pourra être que si elle est Une.

C’est Un est la chance que notre humanité soit vivante et le vocabulaire d’Emmanuel Macron reprend ces termes de « vivant », de « créativité» pour refonder notre pays.

Cette dette zéro doit être pour l’ensemble des pays.

Il y a l’ultime zéro, celui qui construit la renaissance et celui qui détruit si nous courons vers l’expansion des plus riches, vers un PIB toujours plus élevé qui obligatoirement créera un appauvrissement des populations et projettera certainement le bouleversement vers une accélération redoutable.

Je l’écris de nouveau, ne soyons pas la génération du Chaos.

Maintenir, une frénésie industrielle, un mental de rentabilité seront des faits destructeurs qui useront nos chances de perdurer, d’être ce village vivant à travers les millénaires, notre humanité.

Il est véritablement d’être dans un avenir de progrès considérables pour acquérir la liberté, la fraternité, notre universalité.

Rénoncer aux richesses de l’argent pour vivre les richesses de notre vie, de notre Terre.

C’est l’assurance de savoir que nos enfants vivront libres, vivrons sans la crainte d’affronter obligatoirement ce qui détruit.

« Notre peuple se tient debout solidaire, dans un but commun »,

«  Nous voilà tous fraternels, solidaires, unis »,

« Cela doit nous remplir d’espoir, c’est nous » affirme Emmanuel Macron qui veut fidéliser sa pensée, assurer que son aveuglement n’est plus, même s’il croit que produire encore et encore nous sauvera et nous donnera une indépendance vis à vis des autres puissances.

Mais notre avenir ne doit pas être en rivalité avec les autres puissances car l’homme reste à ce culte marchand et guerrier ; notre avenir doit être tourné vers notre Terre car c’est elle qui porte notre vie.

Emmanuel Macron évoque de refaire ce qui était, cette France qui produisait tout elle-même et en étant dans l’excellence.

Il serait heureux que la dictature qui est en Chine n’est plus le soutien des pays censés affectionner les droits de l’homme et pour que la population chinoise puisse être libérée d’un système nocif, destructeur de l’homme surveillant l’homme.

L’aveuglement des politiques

L’application StopCovid est l’entêtement et il faudra attendre encore que les yeux s’ouvrent entièrement.

L’aveuglement du pouvoir étouffe le cœur et détruit la vie. Le cœur s’ouvre mais il devra épanouir ce qui le constitue sa fraternité, ce Un, ce Nous Tous Ensemble

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s