Olivier Véran – Nouvelle polémique autour du traitement à la Chloroquine

Olivier Véran, ministre de la Santé répondant à une question du sénateur d’Indre-et-Loire, Pierre Louault (Union centriste) , relance la polémique sur le traitement préconisé par le Professeur Raoult.

S’inquiètant des résultats des études faites sur la chloroquine, Pierre Louault s’enquit auprès de ministre de la Santé et lui posa la question « Comment expliquer que deux mois après les expérimentations du Professeur Raoult sur la chloroquine, on ne sache toujours rien sur l’efficacité de ce traitement alors qu’une expérimentation massive aurait sans doute apportée des réponses depuis un mois ? »

Olivier Véran répondant « La france est le pays des études cliniques » précisant que « beaucoup sont en cours sur l’hydroxychloroquine » , évoquant également les études sur la nicotine et argumentant sa réponse en citant l’étude américaine sur la chloroquine publiée mardi .

Olivier Véran insiste sur les résultats de l’étude américaine, notamment et déclare que « Les dernières études qui ont été publiées et validées ne sont pas en faveur, hélas, mais clairement pas en faveur de l’utilisation en pratique courante de ce traitement en mono ou bithérapies , associé à l’azithromycine ».

Olivier Véran indique que « les études continuent sur l’ensemble du territoire national, sur les hôpitaux » et précise que les réponses viendront « également d’études françaises ». Puis, Olivier Véran s’attache aux résultats publiés par l’étude américaine et insiste en invitant le sénateur le questionnant à lire « la publication américaine » .

Le ministre de la Santé adopte alors un ton appuyant sa confiance en l’étude américaine, et souligne « Je vous invite à beaucoup de prudence (quant au traitement du Pr Raoult). Encore plus qu’avant, encore beaucoup … » sans achever sa phrase, le ministre surenchéri en précisant « Les publications qui sortent, si vous m’en trouvez une qui est validée, et qui permet d’étendre la prescription , je serai, encore une fois, le plus ravi des ministres de la Santé parce qu’on aura un traitement efficace. Ce n’est pas le cas aujourd’hui et c’est mon rôle de le dire. »

Les critiques se font jour face aux affirmations du ministre de la Santé

La communauté scientifique se divise de nouveau et des voix critiques s’élèvent à l’égard de l’étude américaine qui a évalué l’hydroxychloroquine avec l’antibiotique pulmonaire azithromycine et sans sur 368 hommes âgés en moyenne de 65 ans.

Selon les chercheurs, leur étude n’apporte pas la preuve de l’efficacité de la chloroquine et constate une augmentation de la mortalité des patients traités à l’hydroxychloroquine.

Le professeur Raoult réagit sur twitter et qualifie l’étude américaine de « Fake news » et affirme que « le groupe témoin a été traité avec de l’azithromycine. Les patients mourants atteints de lymphopénie ont été traités par l’hydroxychloroquine. Étude fraduleuse. »

Actuellement, la pétition en ligne lancée par le professeur Douste-Blazy et le Collectif 3 avril, #NePerdonsPlusDeTemps a dépassé l’objectif des 500 000 signatures et comptabilise plus de 558 000 signatures.

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020 tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s