Violences policières – L’insupportable, le révoltant !

Les violences policières, ce ne sont pas des faits manipulés par les victimes qui les subissent, elles ne servent que les prédateurs qui eux ne sont jamais inquiètés et se portent à merveille.

Les violences policières ne sont que lorsque sont les violences politiques.

Que la France sorte de son déni de justice !

À plusieurs policiers contre un enfant et l’État prétend qu’il n’y a aucune violence politique et policière ?

Les autres victimes

Quand un gamin qui n’a rien à se reprocher fait une nuit de garde à vue car il y aurait un joint dans l’air et que des hommes extrêment violents et connus comme tel ne sont jamais inquiètés de rien.

L’écoeurement absolu, comprendre la souffrance de ce jeune de 14 ans et savoir que de vrais criminels qui ont fait souffrir des enfants ne seront jamais entendus par la justice qui s’en fout royalement.

Après, on dit aux victimes de porter plainte, porter plainte où ?

Les rapports d’Amnesty International peuvent constater des violations des droits humains en France , ce n’est pas ce qui dérange le système français.

Victoire dans l’affaire Adama Traoré

La justice répond à la demande de l’audition de deux témoins primordiaux dans l’affaire Adama Traoré par il y a la pression médiatique, politique, et la ténacité du comité de soutien pour la vérité pour Adama et le combat de sa sœur Assa Traoré qui est soutenue, mais il ne faut pas oublier que toutes les autres victimes du système judiciaire n’ont le droit à aucun espoir et ne sont soutenues par personne.

Les politiques s’en fichent car elles sont invisibles et le resteront.

Une indifference cruelle, une hypocrisie redoutable règnent dans ce pays et pour quelques victimes entendues, mille resteront réduites au silence et ne recevront jamais le droit à la justice.

Le système se gorge d’un cas à grand renfort de communication, de publicités pendant que les autres victimes sont niées, oubliées et on crie victoire !

La justice se doit d’être pour tous et pourtant elle ne sera jamais dans son universalité.

Et, l’indifférence de la population domine. Les bars ont repris leurs flots d’alcool, des heures de files d’attente au drive de fast food, la sur consommation délirante, les vacances à crédit, les prix de l’alimentation gravement scandaleux pour en plus une qualite médiocre de la nourriture censée protégée la santé des personnes et non l’abîmer, aucun respect des victimes du Covid-19 décédées, familles endeuillées par la pandémie de coronavirus comme si elle n’avait jamais existée. Et après les applaudissements à 20 heures, c’est apéro géant sur les pelouses.

Le monde d’après n’est pas prêt de sortir de Terre !

Une société brutale, violente, barbare faisant de l’argent un dieu et du nucléaire la déesse suprême comme énergie devant dominer en premier l’armement intelligent, le progrès formidable pour s’entretuer et des sattelites polluants l’espace pour que tout ce monde perdure sur haute surveillance des uns et des autres.

Que les français ne s’inquiètent pas, la France ne brillera plus jamais !

Terminé le prestige, ici on vend la soupe des lobbies, milliards, mensonges et violences.

Le choc sera quand les français auront un peu plus la tête dans le mur, que ça les touchera personnellement et qu’il sera trop tard.

Seule la violence se soulevera car on ne peut bâtir sur des larmes innocentes jamais consolées.

Les promesses des beaux jours se tiennent à la force des cœurs pas du tapage médiatique, politique, et des rivalités entre eux tous et des syndicats de police !

On attend que les syndicats de police prennent conscience et interdisent d’eux mêmes l’usage du LBD, du plaquage ventral. On attend qu’ils soient soucieux de la souffrance humaine des victimes, de toutes les victimes. Qu’ils soient attentifs à la douleur qui brise un être humain. Que la punition à coup de pieds est uniquement un rappel aux victimes de la violence qu’elles dénoncent seules, uniquement avec leurs forces humaines.

Comment avoir confiance, se libérer de traumatismes qui peuvent tuer, comment concevoir la démocratie avec autant de souffrances réelles, intenses, invivables ?

Garder l’énergie positive pour secourir une victime de violence, lui donner le droit de vivre et arrêter les véritables prédateurs qui assombrissent la paix, étouffent la liberté dans cette folie suicidaire de notre société.

Les femmes, les enfants, des jeunes en punching ball de gens nocifs, violents, haineux, ça suffit !

Puis, tous les discours politiques et syndicalistes, tout ça brasse le vent de la colère et non de la paix, tout cela ne portera jamais un avenir serein et respectueux des droits humains.

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020 Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s