Macron – L’économie en produit constant

Macron affirme la reprise de l’économie forte de devoir correspondre à l’investissement de 500 milliards d’euros pour maintenir un capitalisme en système unique et non d’union comme il en prend décision. D’ailleurs, l’union ne peut se décider par un mais par tous. Ce qui ne peut être puisqu’ une opposition forte s’exprime contre le système capitaliste et cela depuis des années et qu’il est une volonté écologiste portée depuis également des années et qui n’est pas prise en conscience par les décideurs.

Le discours d’Emmanuel Macron était hallucinant de délires qui pourrait avoir pour conséquences une aggravation du bouleversement.

Il n’a aucune conscience de la pauvreté, de sa réalité, de sa soufffrance et annonce un nombre de faillites sans comprendre , sans avoir conçu une politique de refondation, de construction active de la nouvelle étape que va vivre notre humanité. Une politique qu’il n’a jamais conçue et il a été élu par le phénomène de l’argent, par le fait qu’il ferait gagner plus d’argent. Pari perdu sauf pour des milliardaires qui de toute façon auraient fait de la même manière avec une autre marionnette politique.

Puis, il n’est pas Emmanuel Macron mais des millions de français adhérant à sa vision et s’attachant à cette idéologie de l’argent, de tout faire sur tout, sans en connaître la moindre trame, la moindre émotion humaine que ces programmes politiques impactent fortement. Des socialistes par opportunité qui chantaient avec leur masque les politiques sociales et qui ont saisi l’occasion Emmanuel Macron par un égocentrisme, un snobisme, un ennui, une incapicité grave à ne pas connaître la vie, ses épreuves, à échouer et ne rechercher que dans les biens matériels à combler un vide surprenant qui ne les quitte jamais.

Les partis du mensonge, des partis bloquant toute véritable expression de la liberté, s’attachant à leur réseau leur permettant de conserver des privilèges et leurs propriétés bancaires en tout genre. Une société qui doit affronter une urgence climatique, une crise majeure qui est sur tous les domaines qui structurent la société et nous réduisent au ridicule d’obéir aux discours d’un qui porte exclusivement sur l’argent et l’assurance que la fidélité de la police sera au pouvoir de l’État. Ce qui a toujours été et le gouvernement n’a pas à craindre que cela cesse .

Les prédateurs resteront à leur impunité et nous construisons l’avenir des enfants à l’ombre du mensonge.

Soeur Emmanuelle déclarait, « Sourit au monde et le monde te sourira« , mais le monde ne cesse de faire jaillir la joie, la chance, la paix, le bonheur. C’est le monde qui attend notre sourire, notre consentement pour être libre.

©Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s