France – Nouveau gouvernement – De Charybde en Scylla !

La France, tu l’aimes ou tu la quittes ? Et, bien tu la quittes ! De décadences en manipulations, la France sombre, creuse le fossé du « nouveau chemin (qui) doit dessiné » la France, déclarait Macron le 5 juillet en chantant sa victoire d’un capitalisme vert.

Macron qui définit sa nouvelle « reconscruction » par « un gouvernement de mission et de rassemblement »

Il annonce sur Facebook les priorités pour la rentrée politique « Relance de l’économie, poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l’environnement, rétablissement d’un ordre républicain juste, défense de la souveraineté européenne »

Facebook qui disait qu’il ne souhaitait pas devenir un site politique !

L’espoir vient de prendre fin à la découverte du nouveau gouvernement à rallonge : 30 ministres !

Les autres restent en place en politiciens et politiciennes rodés-es qui ressembleraient à ces pièces de boulevard où le banal bourgeois tourne en rond et se revêt des atours de ministre comme un noble se coiffe d’une perruque !

Pompili, ancienne EELV, députée macroniste, en la nommant Macron faire un pied de nez aux écologistes pour répondre à leur refus d’entrer dans le gouvernement. Depuis 2017, elle brassse du vent à l’Assemblée , ça ne la changera pas trop.

Darmanin accusé de viol ministre de l’Intérieur, quelle honte !

Dupond-Moretti, misogyne fier, nommé ministre de la « justice », si on peut encore l’appeler ainsi et nous pourrions nous demander jusqu’où ira l’ignoble !

Les avocats se déclarent contents dans leur microcosme où au 21 ème siècle, ils découvrent pour beaucoup les violences conjugales, la Convention d’Istanbul, et que le viol est un crime.

Les prédateurs sont rarement face à leurs actes si ce n’est face au néant de leur être et vie. Ce qui en somme est bien plus dur à assumer que de jouir des manipulations qu’ils pourraient faire face à une justice issue du patriarcat, de l’abominable de nier la moitié de l’humanité.

Les psychopathes violeurs, dans le sordide de ce que certains hommes cultivent à devenir, feront dans leur esprit morbide, les flatteries de circonstances qu’ils ne manqueront pas de verser pour cette nommination. Sans envisager qu’ils nient leur propre naissance en haïssant son corps et leur corps qui est intrinsèquement lié à leur vie jusqu’à leur dernier souffle. À chaque pas de leur existence, ils portent le poids de leur haine en leur propre corps.

La mysogine est le stupide des faibles et malheureux. Une forme de lâcheté qui se remplit de fierté.

Un gouvernement de rassemblement pour les capitalistes et manipulateurs de tout bord. Macron et ses discours où il disait défendre la cause juste des femmes …

C’est parfois dans l’hypocrisie d’une apparence que l’on crie justice alors que l’on souhaite et recherche le contraire.

Il était cette femme perdant connaissance quand elle a appris que l’homme qui l’avait violée était relaxé. Ce n’était pas Dupond-Moretti le grand avocat de l’ex-maire qui massait les pieds ?

France info écrivait alors en 2018, « Dupond-Moretti s’en est d’abord pris à l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, (AVFT) » alors partie civile et Dupond-Moretti déclarait « C’est bien la parole qui se libère, mais vous préparez un curieux mode de vie aux générations futures »

Abjecte  comme réponse car fausse à un point qui frôle la non-connaissance de la valeur d’aimer, de la femme et de l’enfant qui est le futur.

Et, cela mérite une réponse précise à ce triste personnage qui sera dans un prochain article non pour lui, mais pour les enfants souffrant de traumatismes car ils ont vécu l’atroce d’un prédateur. Pour eux et non pour le théâtre éphémère gesticulant en foire devant les médias et la cour mondaine.

Jusqu’où ira l’ignoble ?

Loin, très loin quand il n’y a aucune empathie à l’égard d’enfants pauvres ainsi que l’écrivait LiberTerra.

Si nous n’avons pas le cœur meurtri à savoir un enfant souffrir de pauvreté, des nouveaux nés à la rue en France au 21 ème siècle , ce n’est pas avoir une quelconque considération pour l’humain.

La colère légitime en ouvrant les yeux sur la réalité politique de notre pays au delà de Macron.

Bachelot revient à la gamelle , et Monsieur 200 000 euros, Castex qui s’achète la moralité, la réussite virtuelle par l’archaïsme d’un État, par le costume qui fait le moine, le titre artificiel d’énarque. Nous sommes bloqués aux croyances mythologiques de César et ses gouverneurs. Il suffit de revêtir la toge des empreurs pour jouer le théâtre antique et jeté le peuple dans l’arène.

L’arène de la réforme des retraites, de la réforme de la sécurité sociale, de la relance de l’économie et d’une écologie qui s’arrêtera devant les exigences des lobbies dont Macron connait en ancien banquier des très riches, l’ouvrage des fortunes et de leur démence.

L’homme auto-destructeur et la fable de l’argent et du pouvoir se joue !

©LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020 , Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s