Joe Biden entre une élection officielle qui tarde à se prononcer et la lutte contre le Covid-19 pour laquelle Joe Biden déclare « Je ne perds pas de temps »

L’ événement des élections se poursuit sous forme de hautes tensions.

Trump refuse toujours d’accepter la victoire de Joe Biden. Trump a fait plusieurs recours pour remettre en cause le comptage. Il clame depuis le 3 novembre, le vol de votes le plaçant à 71 millions des suffrages exprimés tandis que Joe Biden en enregistre en sa faveur 75 millions.

Cependant, Trump maintient sa volonté de démontrer qu’il est le gagnant de l’élection et un « fonds des défenses des élections » est ouvert et reçoit des dons pour soutenir Trump.

Trump a déposé un recours en Pennsylvanie notamment concernant les votes par correspondance qui seraient aussi « responsables » de sa défaite, selon certains pro-Trump.

D’autre part, Emily Murphy, personnalité majeure à Washington et directrice de General Services Administration ne signe pas pour l’instant le document permettant d’ officialiser l’élection de Joe Biden.

Sans ce sésame, l’ équipe du candidat démocrate ne peut pas préparer la passation de pouvoir, ni accéder aux financements fédéraux pour constituer la nouvelle administration gouvernementale, entre autres.

Emily Murphy a été nommée par Trump durant son mandat.

Poutine de son côté n’a toujours pas félicité Joe Biden pour sa victoire et dit attendre une proclamation officielle. Le Brésil, la Chine, ainsi que d’autres pays tiennent à procéder de cette manière et ne semblent pas à se précipiter pour le saluer.

De son côté, Emmanuel Macron, selon l’Élysée, ouvre le bal et devait vers 17h 30 ce mardi 10 novembre s’entretenir téléphoniquement avec Joe Biden qu’il félicitait à l’annonce de sa victoire .

Joe Biden, confiant, n’attend pas la fin de la polémique lancée par Trump et recommande aux américains de porter le masque pour lutter contre la propagation du virus. Et, il les « implore » de le faire.

Contre la pandémie de coronavirus, Joe Biden déclare sur Twitter « Je ne perds pas de temps «  Nous sommes prêts à maîtriser le Covid-19 afin de pouvoir rouvrir nos entreprises et nos écoles« 

Une cellule de crise pour lutter contre le Covid-19 est mise en place comme Joe Biden l’avait annoncé lors de la campagne électorale.

Elle sera opérationnelle dès le 20 janvier 2021, jour de son investiture.

Une action à l’opposé de la position de Trump concernant les mesures sanitaires recommandant vivement le port du masque.

Joe Biden a aussi évoqué le vaccin mis au point par les laboratoires Pfizer et BioNTech qui serait « efficace à 90 % » contre la Covid-19.

Trump salue cette annonce comme étant une « excellente nouvelle ».

Joe Biden évoque un « espoir » et félicite l’équipe scientifique ayant travaillé à la réalisation du vaccin lors d’un communiqué

Il est plus de 237 000 morts du Covid-19 aux États-Unis qui enregistrent le nombre le plus lourd de décès dans un pays.

La lutte contre le racisme et la pauvreté

Nous devons garder l’espoir que sera l’anéantissement du racisme et qu’il sera enfin notre Humanité solidaire pouvant vivre unie sans subir la souffrance du racisme.

La lutte contre la pauvreté et le racisme aux États-Unis serait cette réalisation du rêve américain.

Joe Biden sera-t-il ce président ?

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020 Tous droits réservés, Tous droits de reproduction et de représentation réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s