Emmanuel Macron – Le drame du mondialisme, du pouvoir qui ne cède pas et avance vers ce qu’il conçoit : dominer, contraindre, et au final détruire

Le 10 décembre sera la Journée des droits de l’homme et des milliers de victimes de violences conjugales et sexuelles, ainsi que leurs enfants qui ont vu leur mère souffrir, et qui ont subi des violences , des traumatismes seront oubliés en France ce jour-là.

C’est si habituel d’anéantir la vie d’êtres humains, de faire en sorte de justifier l’absence de justice par la prescription des crimes commis alors qu’il était des alertes faites par les victimes. C’est habituel de renier la vie ? D’étendre sa négation et de continuer dans des palabres politiques qui donnent faussement la parole aux citoyens au cours de Beauvau, de Grenelle, de Grand débat où le président vient jouer son rôle sur la scène médiatique où les élus seront en rang à écouter le président, et la pauvreté couvrira toujours les rues et la violence mais peu importe puisqu’il est le fleuron que chérit Emmanuel Macron et  une partie de la population, le fleuron de l’industrie de l’armement .

Le nucléaire qu’annonce Emmanuel Macron fièrement sur Twitter, en puissance d’armement en premier comme il était déjà publié dans les colonnes de LiberTerra, brise  les espérances de paix et la Terre devra encore se résigner à être une marchandise. Elle ne sera que toujours modifiée pour plaire aux politiques économiques qui perdent notre monde dans des richesses éphémères quand la vie à cette éternité dans un espace temps que nous ne maîtrisons pas.

Droit de l’homme le 10 décembre et à Paris, un manifestant grièvement blessé était mutilé samedi 5 décembre . Les cinq doigts de sa main droite ont été arrachés par une grenade de la police.

« Beauvau sur la sécurité » quand tous ces mensonges, cette violence finiront-ils  ? Il suffit à Emmanuel Macron de retirer définitivement le LDB et les grenades multiples utilisées lors des manifestations.

Il suffit à Emmanuel Macron de cesser ces lois pour avancer vers un mondialisme totalitaire. La voilà la garantie de la sécurité pour la population ! Puis, réformer la police serait alors réformer la justice et le pouvoir politique donc les préfets, directeurs, et tous les donneurs d’ordres. Puis, la seule chose qu’ Emmanuel Macron devrait dire , serait « Pardon » . Pardon aux victimes mutilées, et leur donner une profonde reconnaissance ,ainsi que le droit à la résilience. Eux qui ont eu leur vie brisée, défigurée et qui ont le courage de sourire, d’avancer, de vouloir vivre, de survivre dans un système hostile, violent, cruel et ils portent ses conséquences en leur chair.

Puis, il serait également de dire « pardon » aux enfants à la rue qui n’auront pas de toit demain , mais Emmanuel préfère être fier  d’un nouveau porte-avions à l’énergie nucléaire. Quel drame !

Nous pourrions aussi prêter la plus grande attention aux enfants des pays pauvres oubliés dans l’atroce de l’injustice. On prépare des millions de doses d’un vaccin contre le Covid, ce qui représentera des millions d’euros et de dollars et envers lequel il doit être une grande prudence et dont il faudra veiller à ce que les politiques ne contraignent pas la population à être vaccinée, alors qu’il est des êtres humains qui meurent à leur domicile du Covid sans recevoir aucun soin, qu’il n’est pas les traitements qui peuvent être mis en place. Les gouvernements confinent faute de soigner réellement tous , tous et non de procéder à des expulsions forcées durant ces derniers mois comme cela a été aussi en France ce qui équivaut à mettre d’autant plus en danger les populations vulnérables qui n’auront que rarement accès aux soins.

Puis, nous savons que le vaccin n’est absolument pas le remède miracle comme nous sommes conscients qu’il sera des épidémies et qu’on ne peut infliger des multitudes de vaccins au corps humain sans en subir les conséquences.

Les lobbies pharmaceutiques révèlent toute leur puissance alors qu’il n’est pas depuis des années et des années un vaccin contre le Sida et qu’il n’en sera certainement pas car tout n’est pas acquis à l’homme et qu’il serait temps de cesser de prendre les scientifiques pour des demi-dieux mais pour ce qu’ils sont des êtres humains faillibles, manipulables et dont certains n’hésitent pas à être corrompus . Le pouvoir, maître des hommes, dominer, écraser l’autre , obtenir un poste à tout prix, les corruptions sont à tous les niveaux et à l’hypocrisie des discours, des promesses politiques faites par ceux qui contraignent une population à subir ce qu’ils n’auraient pas le courage d’affronter, la faim, le froid, la peur .

Concernant  les mesures sanitaires, les gouvernements pourraient procéder à d’autres mesures sanitaires après les fêtes de fins d’année comme la fermeture des frontières où rendre difficile l’accès à l’étranger par de multitudes de mesures prises dans chaque pays pour restreindre les déplacements hors ceux des politiques et de leurs lobbies, puissants financiers qui ne sont pas contraints de rester confiner à voir leur vie s ‘écouler, voler en permanence par un pouvoir hors norme.

 Donc ce n’est pas un « beauvau de la sécurité »  qui est utile quand il est en parallèle la loi « Surveillance Globale » et celles qui suivront, alors qu’il n’est pas un débat sur « Pandémie et liberté » , « Armement nucléaire et liberté » , « Pauvreté et liberté », « Santé et liberté », « Justice et liberté », qu’il n’est pas la fin de la 5ème République et une nouvelle constitution en naissance de la Démocratie car quand Emmanuel Macron dit lors de son interview sur Brut qu’il est celui qui donne la parole aux citoyens ce qui n’était pas avant, dit-il, il reconnaît l’absolu du pouvoir qui a toujours été, mais ne va jusqu’au bout en taisant que ces débats ne sont pas ceux en respect de la Démocratie.

Et, puisque la démocratie représentative ne fonctionne pas, pourquoi les députés conscients n’occupent-ils pas l’Assemblée pour demander sa dissolution et permettre une respiration si le peuple ne vote pas pour LREM et une droite qui devient de plus en plus fermée, vouée à un passé politique et le procès Sarkozy révèle bien de ses turpitudes.

La marche des Libertés devrait étendre ses jours et ses nuits , ne pas quitter les parvis, les rues, les places ! Il sera toujours ses veines de la vie traversant toutes les épreuves et cherchant la liberté, consolant les douleurs, recueillant les plus vulnérables. Il sera toujours la paix en un feu brûlant combattant puisqu’elle n’est que gardienne de la liberté, un combat , une flamme qui se donne de génération en génération et si les adultes d’aujourd’hui sont faibles, la jeunesse demain, prendra le flambeau pour ce combat, liberté ! 

©Fédora Hélène

©LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, tous droits réservés, tous droits de représentation et de diffusion réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s