Tests Covid – L’Académie nationale de médecine alerte sur les « graves complications » commençant à être décrites

L’Académie nationale de médecine souligne que les tests nasopharyngés, PCR, ainsi que la réalisation d’un test antigénique sont devenus la méthode de référence pour détecter la Covid et réaliser ainsi le diagnostic de l’infection par le SARS-CoV-2 .

En conséquence, le 8 avril, l’Académie nationale de médecine alerte sur le fait que la multiplication et répétition des prélèvements réalisés parfois dans des conditions inadaptées , comportent des « risques » et souligne qu’il « importe de rappeler les précautions à observer et les risques encourus »

Une personne ayant subi un test Covid peut ressentir des complications bénignes (désagrément, douleur ou saignement) précise l’Académie de médecine, soulignant par ailleurs que de « graves complications commencent à être décrites »  depuis quelques semaines.

Ces complications démontrent, notamment « des brèches de l’étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite », alerte l’Académie de médecine.

Le risque lésionnel est présent et il est de ne pas négliger les précautions à prendre pour réaliser un prélèvement dans des conditions de sécurité pour la santé de la personne testée.

L’Académie nationale de médecine recommande de « s’enquérir, avant tout prélèvement, d’éventuels antécédents accidentels ou chirurgicaux de la sphère ORL pouvant modifier l’anatomie des cavités nasales et sinusales » , ainsi que de faire pratiquer le prélèvement par des professionnels de santé formés pour la réalisation de gestes précis dans des conditions techniques rigoureuses .

Il est également précisé que chez les enfants , il est pour leur sécurité de privilégier les prélèvements salivaires.

Concernant les utilisateurs d’auto-tests, l’Académie de médecine rappelle que les utilisateurs peuvent obtenir de faux résultats lorsque l’écouvillonnage est trop superficiel et pouvant « devenir dangereux » lorsque celui-ci est trop profond et dirigé dans la mauvaise direction.

Nos sociétés face à leurs limites

La pandémie de Covid ne cesse de révéler les failles de notre société en nous mettant face à nos limites, et en soulignant que tout acte à des conséquences qui peuvent parfois se révéler dramatiques.

Les tests Covid sont devenus les incontournables et se déclinent en auto-test comme une évidence, comme un acte anodin pouvant se renouveler de manière régulière sans qu’il soit besoin de connaissances particulières , ni qu’il soit utile de prendre des précautions sérieuses pour l’effectuer.

Nous sommes dans la société de consommation et les décideurs politiques ont l’habitude de comprendre tout en terme de communication , de mots clés employés de manière répétitive et devenant des ordres que nous devons tous appliquer en oubliant notre sens critique, notre conscience nous appelant à la prudence, au bon sens, et nous demandant s’il n’est pas une autre possibilité.

La démocratie est là pour permettre d’échanger, de réfléchir ensemble, de pouvoir poser des questions, émettre des doutes, et avoir la possibilité de faire des choix répondant à nos objectifs de solidarité, de protéger la liberté.

Nos systèmes économiques nous influencent et nous ordonnent ce devoir de production, d’accélérer tout ce qui sert les ambitions de profits nous enfermant dans cette voie sans issue.

Les confinements brimant la liberté car nous subissons tous la casse de l’hôpital public pour favoriser les profits fait avec la santé des personnes . Puis, nous faisons face à une autre impossibilité, lutter contre la multitude des variants Covid . Et, nous ignorons les conséquences qu’ils peuvent produire, souligne l’ONU.

Les lobbies pharmaceutiques, deux nouveaux milliardaires liés au domaine de la santé entrent dans le classement Forbes en ayant augmenté leur fortune durant les premiers mois de la pandémie de Covid maintenant la moitié de notre humanité confinée.

Tout s’accélère en valeur exponentielle et aujourd’hui, c’est l’Académie Nationale de médecine qui alerte concernant les Tests Covid et sur « les risques encourus » par les personnes subissant un prélèvement nasopharyngé.

La possibilité que nous avons est de fonder une démocratie forte, une solidarité capable de rendre possible un feu d’espérance qui nous semble éteint.

©Fédora Hélène 

Copyright © LiberTerra 2021, Tous droits réservés, Tous droits de production et de diffusion réservés

Une réflexion sur “Tests Covid – L’Académie nationale de médecine alerte sur les « graves complications » commençant à être décrites

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s