L’égalité est un droit humain – Tous égaux Tous libres !

TOUS ÉGAUX ET LIBRES – L’égalité est un droit humain

©️LiberTerra vidéo

En France comme dans de nombreux pays, il est  cultivé par les pouvoirs:  une hypocrisie, la violence des préjugés, un archaïsme souvent portés par ceux se servant de la religion comme d’un pouvoir et de leur bourgeoisie pour privilèges oubliant leur propre humanité, interdisant le respect véritable des droits humains.

Ils  n’argumentent qu’un faux humanisme de salons mondains récitant leur littérature et ne vivant que par le pouvoir donné à l’argent et ne considérant qu’un monde où il est les dominants et dominés – ce terrifiant mensonge ! Nous sommes tous égaux et libres !

Ceux cultivant le patriarcat sont violents et il faut l’être pour soutenir les hommes violents commettant des violences à l’égard des femmes et traumatisant des enfants en faisant souffrir leur mère sous leurs yeux .

Puis, quelle épouvantable lâcheté ! Toutes ces personnes malintentionnées , ces femmes et hommes misogynes, cachés derrière leurs apparences, titres, réseaux d’influences, religion, col blanc, ne distillant que la haine, entravant les droits humains. Ils sont contre le progrès pour ne satisfaire que leurs intérêts de pouvoir d’un 19ème siècle révolu !

La manif pour tous, une violence de plus à l’égard de l’égalité qui est un droit humain.

Être contre l’égalité, c’est être contre le progrès .

Commettre des violences contre des femmes, contre des personnes LGBTIQ+ – c’est être un barbare , c’est refuser à des êtres humains de vivre , de vivre libre !

La force de témoigner par la force de vivre – la lutte est par le courage de témoigner. Des victimes qui avancent pendant que des personnes malintentionnées, malveillantes stagnent dans leur médiocrité rampante comme le disait François Mauriac de ceux ne luttant jamais pour la liberté, les droits humains.

Témoigner, c’est résister

« Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent  » Lucie Aubrac

Mettre fin aux violences faites aux femmes , aux violences conjugales et sexuelles. « Tout être humain  à le droit à un foyer sûr et aimant » ONU

Un conjoint violent est similaire à un ravisseur qui ôte tous droits, toute liberté, tous choix à son otage qu’il brise par la violence.

Quand un conjoint violent décide, légitimé par le patriarcat et son acceptation d’être un ennemi des siens, de ce que tu manges, comment tu t’ habilles, décide de ta vie ou de ta mort par sa violence inouïe, menaçante, harcelante, quotidienne, multidimensionnelle, cette violence qui brise un être humain et qu’indifferent , il s’amuse à mettre sa proie en état de choc, détresse, part et revient là il a laissé sa proie comme s’il était cet animal psychopathique déshumanisant ceux qu’il traumatise, il est contre l’humanité, contre notre fraternité universelle.

La violence détruit. Violer sa femme enceinte dans ce temps où un être humain est extrêmement vulnérable, c’est un acte de barbarie . Des hommes violents, les viols conjugaux, sont des actes criminels, des violences contre l’humanité.

Que peut respecter un homme capable de tels actes, recommençant ses actes cruels et sans aucun affect est fier de sa puissance à détruire qui lui donne l’impression d’exister ?

Conscient et responsable, méchant, pas malade ! Agresseur usant des mensonges destructeurs pour arme comme il use du viol pour arme.

Les dysfonctionnements de la justice, une culture patriarcale, du viol, une indifférence qui ne signifie qu’inhumanité, font que ces prédateurs restent majoritairement impunis par un système d’impunité voulu, conçu.

Les personnes soutenant une telle violence à l’égard des femmes , reniant, effaçant les victimes , sont ce sombre qui alimente la haine et éloigne de notre humanité, la paix.

Ces gens misogynes sont cette âme médiocre et face à eux des millions de belles âmes œuvrent pour le développement durable, pour réaliser les engagements pris par l’ONU pour éliminer les violences faites aux femmes et qu’il soit zéro tolérance pour les agresseurs .

La mémoire traumatique, un homme violent blesse profondément un étre humain, il tue .

Le viol est un crime – dans 94 % des situations de violences sexuelles, l’agresseur est un proche.

1% des violeurs condamnés en France en 2019. 94 000 viols et tentatives de viol chaque année en France. Un chiffre en-dessous de la réalité tant les victimes sont invisibilisées comme lors de viols conjugaux.

Mettre fin aux violences conjugales

« Tout être humain a le droit à un foyer sûr et aimant  » ONU

Un prédateur se fait du bien , ne pense qu’à son bien- être en défoulant ses pulsions de violences sur un être humain, une femme par cette légitimité du patriarcat qui blesse, traumatise, tue un être humain car il est une femme.

©️ LiberTerra

Copyright ©️LiberTerra 2021, Tous droits réservés, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s