Journée mondiale de l’environnement et demain tout continue !

photo/@liberterradaily

Demain, tout continue ?

Le bouleversement climatique et la Journée mondiale de l’environnement qui demain sera oubliée et qui nous dit déjà à l’année prochaine. Demain, la production et la consommation infernales reprendra sa route. L’humain était-il à s’auto-détruire et rien ne peut changer. L’espérance et son soleil en notre cœur pourrait dire que tout est possible quand la guerre s’abat contre la nature, les plus fragiles, des femmes et des enfants.

Mais, demain Emmanuel Macron sera à ses ordres et tous obéiront allant vers le néant. La retraite à 65 ans dans cette folie consciente où il avance coûte que coûte vers la fin car il ne peut et ne sait créer autre chose que du profit, du capitalisme vert en mensonges. La transition énergétique en lobbies aux milliards de dollars de gain, et la voiture électrique en leurre qui ne créera qu’une pollution supplémentaire : nos cimetières de déchets.

Demain, tout continuera à travers le monde, les banques et l’argent en pouvoir absolu dans cette folie consciente et ce monde suivant le joueur de flûte et allant se noyer au fond des océans pollués. En quelques années, nos systèmes ont détruit la beauté de la vie en avenir pour notre humanité et de nombreux politiques continuent dans leur violence quand des millions d’êtres humains confient à un seul le pouvoir absolu comme Emmanuel Macron le possède.

Folie consciente quoi attendre d’autres dans un pays sans justice qui laisse en souffrance, en détresse des mères blessées par la violence et leurs enfants seuls à survivre au milieu des cités d’indifférence, où seuls des pseudos élites s’auto-flattent, s’élèvent elles-mêmes en nouveaux Dieux et prennent le droit de vivre en imposant aux  autres de survivre. Le titre, le nom, les apparences, les mensonges, l’argent sont plus importants que tout,  et la perversité des pouvoirs politiques fera que le monde de notre humanité s’éteint. Il restera à la fin, ancré dans le sable de nos sociétés et mémoire, un éclat d’obus avec le nom d’un marchand d’armes gravé dessus en toute-puissance. Il a détruit la première paix : tu ne tueras pas.

Vladimir Poutine tire avec les armes de milliardaires enrichis à l’obscur de gouvernements et la France est ce marchand d’armes, la paix sacrifiée. On va comme ça vers la désespérance quand la paix nous tend les bras, que la liberté met au cœur de nous la joie alors que les pires épreuves nous battent, mais on survit, on possède la force de vivre. Cette force d’aimer frappée par la souffrance et aujourd’hui un enfant a faim, un enfant pleure vendu à l’ombre des trafics humains – les puissants regardent le malheur et des millions de personnes supplémentaires basculent dans la pauvreté.

Demain, la nature continuera sa révolution et notre humanité au bord du précipice fermera les yeux, tous iront servir les ordres politiques et économiques. Les violences policières ne s’arrêteront pas et les violences politiques seront les donneurs d’ordre et l’oiseau peut s’évanouir dans un ciel assombri, ils s’en moquent, ne voient rien. L’homme en finalité, est peut-être celui qui se détruit et l’humanité va sombrer.

Les places boursières seront la seule préoccupation et donner en héritage des comptes en banque, le pouvoir donné à l’argent plus puissant que tout. Les hommes d’affaires et leur cœur de pierre à encaisser leur fortune sans conscience et se lavant leur conscience en faisant des dons pendant que la pauvreté gagne notre humanité, les crises alimentaires et le manque d’eau potable s’aggravent.

La cupidité et l’orgueil triomphent dans les salons mondains, réceptions, monde de la culture, maison d’éditions, marchands d’arts, tout est commerce et plus rien de vrai ne vit. Les médias servent les pouvoirs et dans cette tour, ils sont financés par des milliardaires qui comptent plus que la vie d’un enfant.

Alors, nos larmes tombent en vain, elles sont aux rivières le son lumineux de l’eau passant en source de vie en alliance avec la lumière énergie de vie dans l’univers. La Terre, nous donne sa générosité, sa liberté et l’humain possède cette mission de protéger la nature, de savoir pour préserver et transmettre la vie aux générations futures. La valeur du verbe posséder est celle-ci, mais nos systèmes d’inversion ont donné son verbe à la corruption des puissants en oppresseurs et oubliant leur humanité.

Ce texte sera cette goutte dans l’océan et les milliardaires seront dix mille fois plus écoutés comme Emmanuel Macron et sa cour cupide. C’est ainsi, nous sommes de petites lumières, de petites âmes et nous portons l’amour en nous que nous partageons auprès des nôtres, auprès de notre sourire à la vie en partage en alliance avec notre Terre mère.

C’est une immense peine d’avoir que nos enfants auront un avenir difficile par les mensonges de gouvernements, d’Emmanuel Macron, de ces milliardaires et marchands d’armes qu’il flatte sans cesse. Comme, il est certains faux journalistes voués au pouvoir et à sa corruption. Ceux qui enterrent la parole de ceux vulnérables qui restent au silence de quartiers et de la pauvreté. Depuis, plus de 30 ans ces pouvoirs dominent et sont aussi servis par des voyous en barbouzes satisfaisant leur mental psychopathe auprès des affaires politiques. Leur folie briller entre sexe, alcool, drogue et pouvoir politique. Sans compter les milliardaires en héritiers pour certains, ces dynasties de corruptions parlant de paix quand ils la tuent.

Un enfant est peu de chose dans leur monde de manipulations à ses imposteurs, faux prophètes, faiseurs d’argent et leur sale politique laissant des millions d’enfants grandir dans la pauvreté, comme ils laissent des prédateurs martyriser des femmes, car ils sont comme eux. La violence faite aux femmes est un jeu dan les milieux de pouvoirs, où des femmes acceptent, soutiennent excusent et confortent des hommes violents dans leur cruauté. L’omerta est toujours puissante.

C’est la nature qui arrêtera l’homme et ses violences et nous nous n’avons que nos yeux pour pleurer et qui nous disent que c’est l’amour qui pleure.

La France n’est pas un pays de paix, mais aux artifices des violences économiques et politiques, à l’absurde de violences policières obéissant aux ordres politiques et tout continuera. Les très riches ont oublié leur humanité et pire ceux cultivant le patriarcat, de droite extrême, à leur violence sous leurs apparences à coût de beau par l’argent et la culture est enfermée dans ce sérail où ils contrôlent, dominent tout !

Les Gilets jaunes, ce sont des personnes qui ont exprimé leur liberté, cela a été un élan de la liberté et Emmanuel Macron y a répondu par la violence, incapable de paix, d’apaiser. Soutenu par les Républicains, anciens RPR et les affaires du tout fric des années 80 et 90 commençant sous Mitterrand. Tout a empiré et ce sont les mêmes qui décident, font les choix pour l’avenir de millions de citoyens pour qui ils n’ont aucun respect. Ces politiques et leur cœur de journalistes, de philosophes, d’auteur-es dans les cercles de pouvoir où les contrats, articles de presse, mensonges, corruptions se signent entre cigares et champagne dans leurs salons privés où s’écoulent les larmes de ceux à qui ils font subir la pauvreté pour s’enrichir.

@liberterradaily

S’il n’est pas une révolution pacifique des citoyens, tout continuera et la nature en souffrance sous nos yeux appellera dans le néant. Quel gâchis par la cupidité, la lâcheté, l’indifférence terrifiante, la monstruosité de certains puissants, très riches insensibles à tout dans leur folie consciente. Faisant subir aux plus fragiles des violences qu’ils seraient incapables de supporter, de dépasser, d’y survivre !

Honte aux marchands d’armes, honte à jamais aux vendeurs de canons et leurs milliards sans scrupule, sans foi et ces gouvernements faisant leur puissance à la valeur de bombes nucléaires à anéantir. L’armement n’est pas le fleuron de l’industrie, mais le terrible échec de nos civilisations.

Nous avons construit ce qui détruit et la Terre, notre maison, notre seul refuge, nous la mettons en péril pour faire perdurer cette guerre : notre humanité contre elle-même.

Voter Emmanuel Macron, continuer à briser la paix, la nature et il n’oubliera pas le pouvoir qui lui a été donné en vendant des armes pour satisfaire l’Hydre capitaliste et afficher une croissance virtuelle, pendant que les hirondelles ne chantent plus au printemps.

Se libérer des politiques et mettre en place une démocratie véritable : le Conseil de la Résilience. Une utopie, les trois ans sont écoulés. La guerre en Ukraine, les crises alimentaires, l’accélération de la révolution climatique, l’eau douce en détresse –  il serait tant d’instaurer l’universalité de la paix et de désobéir aux politiques, à leur administration, à leur justice dépendante des pouvoirs et ne sauvant rien ni personne de la pauvreté, ni la nature, ni les femmes, ni les enfants victimes de violence ! Révolution par la paix ! 

Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2022 – Tous droits réservés – Tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s