Crise climatique –  » Sortez-nous de ce gachis » – appellent les participants à Stockholm+50 – Éviter une triple crise planétaire est l’urgence

photo/@liberterradaily

Une triple crise planétaire menace l’humanité

« Aujourd’hui, j’appelle les dirigeants de tous les secteurs : sortez-nous de ce pétrin » a déclaré Antonio Guterres de l’événement Stockholm+50, où le 3 juin des centaines de participants ont lancé un appel pour notre humanité en alliance avec notre Terre, pour que soit des engagements véritables pour un changement radical répondant à l’urgence climatique mondiale, et une économie juste, équitable, durable pour tous.

Stockholm+50 – deux jours de réunions, quatre plénières appelant à des actions environnementales importantes pour réaliser au plus vite l’Agenda 2030 du développement durable. Dans ce même temps, se sont déroulés des centaines d’événements parallèles, dont plusieurs actions menées par des jeunes à l’honneur à Stockholm+50.

Ces deux jours de dialogues internationaux ont donné lieu à une déclaration des co-organisateurs, la Suède et le Kenya, prenant en compte les interventions des États membres et des parties prenantes lors des plénières et différents dialogues. Une déclaration élaborant des recommandations pour un programme d’actions pour mettre en œuvre des points fondamentaux : le bien-être humain au cœur d’une nature respectée et la prospérité pour tous. C’est-à-dire réaliser l’objectif premier : pas de pauvreté.

Mais, ces actions doivent s’inscrire dans notre système économique actuel, le capitalisme en adoptant la transition énergétique dans les industries polluantes. Pouvons-nous véritablement y croire et penser que ce qui a détruit notre environnement va devenir vertueux ?  

La ministre suédoise du climat et de l’environnement a déclaré à la clôture, « Nous pensons que nous avons – collectivement – mobilisé et utilisé le potentiel de cette rencontre. Nous avons maintenant un plan d’accélération pour aller plus loin », ajoutant « Stockholm+50 a été une étape importante sur notre chemin vers une planète saine pour tous, ne laissant personne de côté ».  

Mais, nous savons que le système économique, qu’est le mondialisme a aggravé la pauvreté et par ses profits, la cupidité : le réchauffement climatique, la déforestation par notamment l’industrie du tabac, la pollution des océans, et la production d’armements toujours plus puissants et destructeurs.  

Pourtant, lors de cet évènement, les jeunes ont été particulièrement actifs, sincères et engagés et cela devrait inspirer les dirigeants à travers le globe et les populations à soutenir toute une jeunesse pleine d’espérance et qui affronte un bouleversement climatique sans précédent. On donne la vie pour l’aimer et comment pourrions-nous dire à la jeunesse que les choix des décideurs politiques et grands patrons, milliardaires iront contre leur avenir, contre la construction d’un avenir serein et que les peuples laisseront faire ?

Des réunions internationales existent depuis des années, et la COP 26 a été un échec. L’ONU a rappelé les mensonges de certains gouvernements, dirigeants et la crise climatique menaçant des millions de personnes. La sécheresse, les sols en souffrance depuis plusieurs années, des cultures malades, la guerre en Ukraine et les crises alimentaires s’aggravent de jour en jour. L’insécurité alimentaire sur tous les continents, y compris en Europe et en France.

Même si en France, c’ est l’indifférence des dirigeants, des très riches et soutiens à Emmanuel Macron – des enfants grandissent dans la pauvreté, comprennent la détresse de leurs parents. Et, ce sont des mères isolées dans le silence des médias qui feront leur une sur la pauvreté, pour le jour suivant la faire sur la croissance économique, vantant Emmanuel Macron et ses ministres.

Une planète saine pour une humanité en bien-être dans un futur durable, c’est peut-être l’utopie, l’impossible puisque tout perdure et la folie politique continue sa route malgré les événements vertueux donnant une déclaration commune pour un plan mondial d’urgence. Tout se confronte aux murs des banques créant une dette inventée puisque l’argent n’existe pas. Il est en virtualité dans l’interprétation que nous faisons de notre humanité et le monde que nous fabriquons en prenant les ressources de la Terre, sa générosité pour des richesses au service d’une minorité. C’est un système inhumain imposé à l’humain ! Les économistes capitalistes sont absurdes et les gouvernements suivent en pensant un capitalisme vert en solution.

Nous savons que tout doit changer, et qu’il est de faire table rase des systèmes destructeurs, comme les dirigeants dans leur déni et responsabilité le savent.

Mais, l’espérance est là, « Nous sommes venus à Stockholm 50 ans après la Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain en sachant que quelque chose doit changer. Sachant que si nous ne changeons pas, la triple crise planétaire du changement climatique, de la perte de la nature et de la biodiversité, de la pollution et des déchets ne fera que s’accélérer », a déclaré Inger Andersen, Secrétaire générale de Stockholm+50 et Directrice exécutive du Programme des nations Unies pour l’environnement.

Alors, en France, on est à côté de la plaque en ayant élu pour cinq ans la même dérive qui commence par l’aggravation des lois contre la justice sociale par des lois travail, et la retraite à 65 ans, alors que tout par le mouvement du bouleversement planétaire et que des millions de personnes à travers le monde sont menacées par l’impact climatique, par des conflits et crises humanitaires, insécurité alimentaire.

Emmanuel Macron veut décider pour l’avenir de toute une jeunesse et imposer aux travailleurs-ses actuels une augmentation de leur temps de travail, pour certains qui se prolongera jusqu’à 70 ans ! Pendant que dans le monde les conditions de vie des plus pauvres, de ceux fragiles sont de plus en plus éprouvantes ! On atteint des choix économiques suicidaires et ceux soutenant ceux-ci portent une grave responsabilité, un mépris de la démocratie, des plus fragiles.

Changer profondément nos systèmes

« Maintenant, nous devons faire avancer cette énergie, cet engagement à l’action pour façonner notre monde », a souligné Inger Andersen et Keriako Tobiko, Kenya Secrétaire de cabinet chargé de l’environnement, a souligné « Nous ne sommes pas seulement venus ici pour commémorer, mais pour construire de l’avant et mieux, sur la base des mesures prises depuis 1972. »

Un espoir grâce à la communauté internationale, à toute une jeunesse et loin le gouvernement français n’ayant pas de grand ministère de l’écologie, mais sous la dominance de ministres, conseillers n’ayant pas défendu au cours de leur carrière : le climat, une économie de partage pour le bien-être et la prospérité pour tous.

Pour le moment, en France, ce sont des millions de personnes qui sautent des repas faute de moyens financiers, des personnes subissant des charges lourdes et craignant de perdre leur logement. Ce sont des emplois précaires, des jeunes restant sur le carreau, des étudiants pauvres, des familles isolées et en détresse, des petits retraités et des décideurs dans leur monde, entre-soi, voulant dominer l’Assemblée nationale et tous les pouvoirs comme ils l’ont toujours fait.

On compte sur les marchands d’armes pour soutenir la politique d’Emmanuel Macron et les affairistes, milliardaires qui seront comblés. Le climat, on verra ça demain, après les profits, mensonges et le luxe d’une minorité se gavant et se faisant donneurs de leçons de droite extrême entre wokisme et islamo-gauchisme pour occuper leur terrible ennui, opulence, indécence et haine. 

Demain, l’espoir si aujourd’hui les actions audacieuses pour l’environnement sont mises en oeuvre , si le courage de choisir la vie est présent, si dire non aux décideurs avançant sans conscience dans la folie capitaliste continuent sans scrupule ce que les plus pauvres subissent, leur vie menacée. C’est la vie que nous devons protéger, pas l’argent en veau d’or par des politques destructrices.

Fédora Hélène

Copyright © liberTerra 2022 – Tous droits résevés – tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s