Elizabeth II – 70 ans de règne – La reine est décédée – L’histoire sera ce témoin d’une vie exceptionnelle

@liberterradaily

Elizabeth II – Histoire d’une vie exceptionnelle au coeur d’un siècle fulgurant – L’histoire est en premier notre vie, celle de millions d’êtres humains – le témoin d’elles

Elizabet II – L’histoire sera le temoin de sa vie exceptionnelle – Un 20 ème et début 21 ème siècle, nous faisant les témoins de 70 ans de son règne, de sa volonté pour les droits humains. Sa silhouette en mémoire aux images aux écrans en noir et blanc, sa jeunesse, Elizabeth II formant son devoir à l’épreuve de la seconde guerre mondiale dont nous portons toujours les cicatrices. Elle a porté l’espérance, la confiance pour ceux combattant pour la résistance . Celle devenue la résilience en survivance dans un monde basculant dans l’épreuve des crises, de la révolution climatique, de notre monde en survie.

Une histoire, celle de notre humanité, est cette page à notre mémoire, à notre futur, les créant, les imaginant, vies après vies de millions d’espérance, de chance, de rêves venant au monde à chaque naissance.  

Elizabeth II a vécu cette histoire, celle de la résistance, des combats pour la liberté, de l’amour pour les droits humains unis aux droits de la Terre, aux droit de la liberté de vivre en plénitude. 

La sincérité, la volonté – les mots justes dits par Elizabeth II et de millions d’êtres humains à travers le monde 

La sincérité et la volonté qui ont manqué aux politiques qui ont fracturé les nations par les conflits armés, par les fortes inégalités, discriminations, injustices imposées à notre monde. 

La vie d’Elizabeth II a été exceptionnelle, a été une force pour nombreux espérant un monde meilleur. Sa présence était ce repère de confiance, nous disant que le monde pouvait encore tenir le coup. 

Son décès est cette peine, ce monde nous échappant sous nos yeux. Un symbole fort qui est le lien entre les êtres humains inspirant à la paix, au droit de vivre en bien-être, de réaliser un monde de partage par la sincérité, la volonté de réaliser ce travail de réconciliation. 

Elisabeth II, une vie difficile, de drames, d’espérance – la vie merveilleuse, sa force au sourire profond d’un enfant. Ces vies exceptionnelles de résistance, celles d’enfants mis en état de vulnérabilité par l’ absence d’amour régnant au sein de certains politiques, gouvernements, Chefs d’ État, et quelques milliardaires, qui ne manqueront pas, de tirer une phrase de leur cœur de pierre à l’annonce du décès d’Elizabeth II.

Le monde continue, la prochaine vague se pose doucement sur la lumière du jour se levant. Cet or à la Terre, sans prix, que celui que nos yeux lui accordent par l’émotion sincère, par amour de la vie, de nos enfants, de nos amis, de la fraternité, de la nature . L’amour qui ne se limite pas, relève de toute souffrance, est ce que signifie la résilience. 

La sincérité, la volonté d’ aimer, ce cœur spontané s’élançant vers l’inconnu de sa vie, dépassant les coups qui auront voulu le tuer, dépassant sa liberté traumatisée à jamais, et se faisant chaque jour, la renaissance. 

Nous avons ensemble plein de choses à accomplir, les futurs à imaginer, un travail éprouvant au cœur du bouleversement planétaire qui est notre présent et façonne le monde futur.

Une reine, sa volonté, sa sincérité, sa notoriété mondiale, n’auront pas pu arrêter ce mouvement destructeur de tout ce qui tient le monde en équilibre, en vie.

Nous sommes les derniers témoins d’ avant, ceux de ce 20ème siècle, de ce début du 21ème siècle si fatal à notre humanité.  

La première fois – La folie économique et politique, la course à une technologie avancée toujours plus forte, tout s’enchaînant à la violence, notre monde bascule dans les crises que nos systèmes ont créées. 

Ce sont nos systèmes qui ont mis la Terre en souffrance. Cette intelligence économique destructrice, et ceux la portant au sommet des puissances, de l’argent.  C’est l’esclavage qui a porté les fortunes des pays occidentaux, des royaumes d’Europe, qui porte toujours la richesse de nombreux hériters, comme il est les vendeurs d’armes en dynastie. 

Un être humain qu’ils auront mis en état de vulnérabilité sera toujours à leurs yeux ce peu de chose, et ils seront à donner un prix à la vie, créant ce qu’ils nomment des dons pour combler la faille de la pauvreté qu’ils ont creusé de leurs mains.

La sincérité, la volonté humaine de renverser l’ordre établi, quand celui-ci tient en force et révèle l’assommoir des guerres pour perpétuer sa toute puissance.  

La vie est oubliée en chemin, sa poésie aux prières, cette espérance en chant du cœur, à l’amour témoignant par les larmes en transparence sur le sourire d’un enfant, de sa mère à la souffrance des mondes que ceux puissants ont construit en mur. Les populations riches, sans un mot de résistance, se laissant couler dans leur coffre fort,  ont acheté leur paradis , fermé leurs yeux et tout continue. 

La guerre en Ukraine, la famine risquant d’ éprouver la Somalie, la guerre de la faim sur tous les continents, les mots de la reine Elizabeth II, prononcés à l’ONU en 2010, ont été si vite oubliés. 

Si, on oublie la vie d’un enfant pauvre, de sa famille, la souffrance de sa mère, on oublie l’amour et aucune sincérité ne pourra être des actes politiques.  

Il n’est pas que l’excuse du manque de moyens financiers, invoquée par les différents institutions de pouvoir, ceux qu’ils retiennent dans leurs banques, il est avant tout une volonté humaine absente au cœur des puissants, de ceux s’érigeant en dieux. La volonté de résister, de militer pacifiquement pour le désarmement, pour mettre fin aux systèmes qui dominent encore et toujours sans répit et chaque jour, un enfant meurt de faim et des mères isolées, abandonnées, se consument par le chagrin et ont la volonté de donner à ce jour naissant la sincérité de leur sourire, l’amour.  

Elizabeth II – La confiance, le soutien à la résistance durant la seconde guerre mondiale, elle fut cette volonté de changer le monde en guerre en une île en paix. L’épreuve ayant forgé un règne, un devoir, sa mémoire reconnaissant que le monde se faisait de plus en plus difficile, se jettait dans un précipice toujours plus vaste, et son souhait était de travailler pour que les nations soient unies – cette volonté réalisée pas à pas par tous les artisans de paix à travers le monde, se trouve confronter à l’absolu danger, notre terre nourricière en détresse.

Fédora Hélène

Elizabeth II – Une grande dame repose en paix

Copyright © LiberTerra – Tous droits réservés – Tous droits de production et de distribution réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s