CHOC ! LA CONFIANCE EN LA JUSTICE BRISÉE

Il n’était pas d’attendre la médiatique affaire du maire de Cabourg où son épouse a été à son tour condamnée pour l’avoir mordu en acte réflexe pour s’être défendue comme le déclare son avocate.
Un autre histoire …
Puis étonnant quand une femme porte plainte contre un agresseur sexuel de la métropole bordelaise qui du haut de ses 1 m 95 et plus de 80 kilos s’est jeté sur sa proie de moins de 50 kilos, et que le policier déclare à la victime « pourquoi vous ne l’avez pas mordue et griffée ? « , en sachant que la victime assommée par la violence du prédateur a perdu connaissance sous son poids.

Puis, prenant conscience de l’état de choc, de la souffrance que subit la victime sous ses yeux, ce policier lui déclara concernant le prédateur : « il mérite qu’on lui pète les couilles. »

Alors victime tu mords ou tu mords pas ?
En l’occurrence, là ce fut le prédateur qui mordit la victime !
Lequel est aussi du milieu politique … Et, se repose sur son canapé.
Mais pas besoin d’avoir le bras long quand, en France, on est un homme violent.
Et, quand l’affaire n’est pas médiatique, les victimes restent dans l’ombre malgré des procédures graves avec des faits de viols conjugaux, violences conjugales et violences sur femme enceinte qui restent dans les tiroirs durant de nombreux mois.
Et peut-être pour toujours …

Enfant, ne pleure pas !

Puis, il est un fait gravissime qu’il est à rappeler, ce que LiberTerra a déjà écrit, est que lorsque la femme agressée est une mère, les enfants vivent la souffrance de comprendre, de savoir, de voir leur mère souffrir, d’autant plus quand la violence se déroule sous leurs yeux et que la justice informée ne fera jamais rien pour protéger la femme et les enfants.
Il faut savoir de plus, qu’un homme violent peut menacer l’école de ses enfants à Bordeaux , mobiliser plus de 10 policiers pour surveiller l’école et les environs, mettre les élèves en protection dans l’école, puis arrêter celui-ci à St Lô dans la Manche, le condamner à une simple amende, sans que la justice protége les enfants et leur maman à qui il voulait nuire, sans leur apporter ni reconnaissance ni réparation, oublier un long témoignage relatant des faits graves de violences conjugales et de menace de mort avec arme contre son épouse, en plus des faits de menaces envers une école .

Faits d’agressions contre son ex épouse devant ou dans des écoles qui étaient une « habitude » pour cet homme violent, mais la justice l’a oubliée …

La justice qui ne lèvera pas le petit doigt pour les victimes et la presse n’ écrira pas une ligne sur la souffrance des victimes et ne relatera que discrètement et localement l’information .
Les souffrances en silence en France, les survivants-es, enfants et leur mère, oubliés, ignorés, niés quand le médiatique n’est pas au rendez-vous.
Aux centaines de victimes affrontant entièrement seules avec leur force de vivre dans une France d’indifférences et d’une justice de la Honte.
Des victimes qui ne reçoivent aucune reconnaissance aucune réparation aucun soutien à la résilience.
Quitter les pages médiatiques et voir la douleur qui pleure, femmes et enfants, victimes oubliées, France qu’as-tu fait de ton coeur ?
©Fédora Hélène

Une réflexion sur “CHOC ! LA CONFIANCE EN LA JUSTICE BRISÉE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s