Un jour, la marche de Nous toutes et demain

Courage aux survivantes qui ce soir savent que demain se lèvera sans reconnaissance pour elles.
J’entends loin des marches qui nous portent plus haut dans l’espèrance, ces marches où la solidarité donne de la force, celle d’y croire, cette femme, cette maman qui ferme un instant les yeux en regardant les jours heureux qui oublient les peurs, les chagrins et les douleurs.
L’injustice laisse son fardeau posé sur les épaules de toutes celles qui ne recevront jamais de reconnaissance, de réparation, de soutien à la résilience.
Et, c’est peut être quand les pleurs en silence lèveront leurs cris que les violences cesseront contre la vie.
Une femme, un enfant, la nature, tous blessés, laissés en souffrance même si les cœurs de bonne volonté veulent les sauver.
Il était samedi une jeume maman en larmes son bébé près d’elle et cette douleur de vivre car elle a été frappée enceinte.
Il est ces plaintes dans des commissariats qui restent aux tiroirs des silences. Les survivantes y sont venues déposées leur espérances et leurs yeux n’ont vu encore une fois que leurs larmes. Elles continuent d’espérer, d’aimer, de rire et croient dans la lumière de la nuit que l’homme qui a volé un temps de leur vie, a profondément blessé leur mémoire, leurs rêves, leur liberté, trouvera un jour loin de la nuit, cette lumière que porte tous les cœurs même si pourtant l’espoir n’est souvent que pour les survivantes qui elles ne veulent pas éteindre la lumière qui gardent vivante leur liberté, qui garde vivante leur vie.

©Fédora Hélène

https://liberterrajournal.com/2019/11/24/choc-la-confiance-en-la-justice-brisee/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s