SOS – LE CHU DE CAEN LANCE UN SOS DANS LA NUIT

SOS

La lumière d’un phare dans la nuit, des lettres s’inscrivent en signal de détresse SOS sur la façade du CHU de Caen
Des mois de grève, de désespérance, une souffrance intense est dans notre pays . Des alertes lancées, répétées au delà de tout puisque seront des suicides de soignants, de médecins, de jeunes internes.
Il sera sept soignants qui feront la grève de la faim durant la grève de l’hôpital psychiatrique du Rouvray à Rouen.
Un drap blanc et ces lettres écrites « Ici on crève« .
Il sera encore des grèves et le fabuleux courage des soigants qui camperont près de leur hôpital durant des semaines de grève.
Il y aura ceux hospitaliers grévistes logeant sur le toit d’un bâtiment de leur hôpital durant des semaines bravant leur épuisement.
Seront le 3 juillet dernier, des grévistes du collectif Inter-urgence qui s’injecteront de l’insuline devant le ministère de la santé.
Il y aura Agnès Buzyn accompagnée de Belloubet qui feront appeler le forces de l’ordre contre des hospitaliers à Lille.
Il y aura Martine Aubri qui viendra faire face à ces deux ministres En Marche.
Il y aura le mépris d’Agnès buzyn, du gouvernement et du président E-mmanuel M-acron.
Il y aura des patients qui décèderont aux urgences car les soignants ne peuvent plus tout assumer.
Il y a la souffrance qui continue. Intense, grave, tuant des êtres humains.
Il y a les manipulations politiques et l’Assemblée nationale qui est leur théâtre.
Du ton moqueur, froid, on y prend celui ému. On y prononce le mot compassion et Agnès Buzin est à cet art comme ils le sont pratiquement tous de droite, au centre et à gauche.
On parle nouveau plan pour l’hôpital, à grands renforts de millions qui sortent à chaque nouvelle réforme annoncée.
Et, la souffrance, elle, elle frappe, tue, et les cris de souffrance se font entendre.
Les pleurs, les appels au secours que les politiques n’entendent pas ni leurs technocrates, ni leurs bourgeois si contents d’être actionnaires.
Car qui lâcherait ses actions pour sauver la vie ?
Personne .
Ils regardent leur portefeuille en bourse, ça leur suffit à se croire au-dessus des autres, au-dessus de la vie.
Ils sont protégés de tout car ils ont l’argent.
Pour eux, ça ne sera pas les cinq heures d’attente aux urgences.
Edouard Philippe n’ira pas avec sa CMU faire plus de 50 kilomètres en pleine nuit et campagne car son enfant est malade et qu’il a besoin de soins.
Il ne sera pas cette personne âgée qui sans moyen de transport se fera dire par le médecin des urgences à 2 heures du matin qu’elle peut rentrer chez elle sans droit à un transport alors qu’elle a une retraite de misère.
Il ne sera pas ce papa avec son petit garçon de 2 ans, handicapé, qui répète en pleurant « mal », « mal » et qui vomit dans une salle d’attente où deux heures après il sera toujours à attendre.
Ni Edouard Philippe, ni aucun du gouvernement ni leur famille privilégiée, ni leur cour qui se revendiquera de ses titres et apparences.
Ils peuvent être de pierre, froids, ils ne souffrent pas.
Alors, il y a plus loin ces jeunes qui se suicident. Ce jeune qui a tenté de s’immoler par le feu et qui nomme des politiques sur une de ces pages virtuelles qui écrivent pourtant la vie.
Des SOS qui s’écrivent, se multiplient et l’indifférence persiste.
Il nous faut quoi de plus pour comprendre ?
On peut aller au delà de la mort ?
Le chaos est là, il n’est plus à l’attendre.
SOS quand un jeune manifestant pacifique reçoit un coup de matraque et que des prédateurs connus sont à leur cruauté et impunité.
SOS quand des parents continuent à sourire, à avoir du courage même s’ils ne savent comment offrir des jouets à Noël à leurs enfants
SOS quand demain nous ne seront pas des millions dans les rues pour offrir à nos enfants le plus des cadeaux, la liberté.
SOS quand la tarification, l’éco-médecine a lentement tout tué. L’hôpital doit-être gratuit pour tous. L’argent ne doit pas ternir ce lieu où la souffrance est prédominante par la maladie.
SOS quand à l’entrée de l’hôpital les papiers priment et la facturation .
Facturation d’un tarif au passage : ATU
Financement spécifique dans les ZTCD, les tarifs sur la base des GHS de la CM 24
« Aux fins de tarification est associé à chaque GHPC un indice de pondération »
À tout acte médical correspond un tarif. Tout est devenu un acte d’argent .
SOS quand l’homme devient cet animal puissant par l’argent
SOS quand la solidarité quitte notre monde car la force ne vient que de la fraternité.
La vulnérabilité d’un être humain unie à la vulnérabilité d’autres forment la force d’être en société dans ce droit à vivre, à survivre, à se développer. Sans cela l’homme n’aurait jamais survécu dans son environnement.
La solidarité blessée, brisée, c’est la destruction, l’auto destruction. Ce que vit notre société aujourd’hui.
L’innocence de croire qu’un autre système est possible est très souvent moquée, définie d’utopie pourtant l’innocence est la survie.
L’innocence de l’eau font ses vertus pour nourrir la Terre. Naturellement, elle permet la vie. Lorsqu’elle est pollué, elle tue la vie.
La corruption politique, se savoir mentir, manipuler détruisent la vie.
L’innocence de la liberté donnerait naissance à une société de bientraitance mais nous sommes tous à boire une eau polluée comme nous votons une politique corrompue .
Et, ce sont les politiques corrompues qui ont pollué l’eau.
L’économie circulaire comme l’eau circule sur toute la Terre.
Cette économie de l’ultra de l’argent qui circule dans le monde entier appauvrit la résilience de l’innocence.
SOS la solidarité a besion de nous , de nous tous pour retrouver un équilibre
SOS un signal de détresse dans la nuit pour que le bateau arrive à bon port, ne le lâchons pas, ne l’abandonnons pas.
La lumière d’un phare dans la nuit, des lettres s’inscrivent en signal de détresse, SOS, c’est pour que l’hôpital soit sauvé.

©Fédora Hélène

2 réflexions sur “SOS – LE CHU DE CAEN LANCE UN SOS DANS LA NUIT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s