LiberTerra – Instant manif – 16 janvier – Mouvement déterminé !

Grosse manif ce jeudi 16 janvier.
La mobilisation est là !
Déterminés les manifestants répondent présents.
Avocats, enseignants, soignants, étudiants, lycéens, artistes, précaires, chômeurs, cheminots, écologistes, retraités, un peuple dans la rue par ce nous, nous tous ensemble.

Bravant l’épuisement, présents chaque jour sur le terrain dès 5 heures du matin se sont les cheminots, les soutiens, les soignants tractant de jour comme de nuit, et ce sont aujourd’hui plus de 1000  médecins dont 600 chefs de service  qui signent une lettre collective adressée à Agnès Buzin menaçant de démissionner de leurs fonctions de chef administratif.

Ce sont 29 médecins du CHU de Caen qui lançait un SOS géant sur la façade de l’hôpital qui ont signé ce collectif France.

Rien n’est fini, tout continu !


Le gouvernement et Emmanuel Macron avancent sans se préoccuper ni respecter tout un mouvement qui pacifiquement par le droit respectant les règles démocratiques lui dit Non !

Sans consentement  Emmanuel Macron !

Sans compromis, retrait définitif d’une réforme qui manipule le sens d’universalité et a modifié le sens du Conseil de la résistance tout en disant s’y référer.

L’art de la politique des masques, un jeu auquel le gouvernement a prouvé à plusieurs reprises son véritable visage.

Au charme des Centristes qui  depuis le mouvement des Gilets Jaunes, revendiquent d’avoir apporter leur pierre pour sauver la République en venant au secours d’ Emmanuel Macron.
Lequel ne peut à présent qu’être qu’à la bonne entente de circonstance en revenant au berceau de sa culture qui l’a positionné pour être à l’ambition du pouvoir politique.

Le ton de l’indifférence qui brise l’équilibre du bien être du peuple est résolument en marche et la loi travail de 2016 en a été le déclencheur.
Même si le ton du mépris et de la violence a été érigé en 2002,  son escalade totalitaire a pris le chemin par ce flux accéléré de réformes dans tous les domaines construisant l’équilibre de la paix et de liberté.

Des réformes qui ne sont au chemin des crêtes qui était aux  résistants.
Ceux qui étaient au cœur de la lutte, sur le terrain, dépassant la fatigue, l’idée que tout était impossible et ne voyant que du ciel accompagnant leur chemin, la liberté.

La métaphore du chemin est à la dualité de celui qui conduit au reniement et de celui qui conduit à la reconnaissance.

La détermination sur le chemin est celle de la liberté.

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s