Caen – Les artistes chantent en centre ville pour la liberté d’expression

Samedi 15 février 2020, avant le passage du cyclone Dennis dans le Cavaldos, était celui fort de joie de vivre et d’expression libre place Bourchard à Caen, où se réunissait le Collectif d’artistes engagés-es, Choeur de l’art mais rouge, musiciens-es, chanteurs-es de la KIC (Koordination intermittents Calvados) pour protester pacifiquement contre la verbilisation dont ils ont fait l’objet, au même endroit, le 6 avril 2019 ainsi que le public. En tout 15 personnes se sont retrouvées à devoir une amende de 135 euros pour participation à une manifestation non déclarée.
Suite à cela, sept personnes comparaissaient devant le tribunal de police de Caen en octobre 2019 et celui-ci a rendu sa décision le 22 janvier 2020, condamnant quatre personnes à une amende de 121 euros pour avoir chanté des chansons sur la liberté de manifester dans le centre ville de Caen, zone alors interdite aux manisfestations suite à un arrêté préfectoral.
Pour protester contre cette décision, le Collectif d’artistes engagés s’est de nouveau réuni place Bourchard pour entonner des chansons sous l’inspiration solidaire des mouvements d’opposition, comme les Gilets jaunes, contre la politique et les réformes du gouvernement.
Des artistes qui accompagnent également des manifestations comme ce fut le cas pour celles contre la réforme des retraites.
Un public fort de plus de 200 personnes a soutenu l’initiative artistique et solidaire qui organisait une « manche » symbolique pour payer les amendes dûes.
Un public enthousiasme qui reprenait les chansons engagées dans une démarche politique d’actions pacifiques. Des textes sans détour dénonçant les injustices sociales, la pauvreté et défendant la liberté et ses expressions tel que l’art.
L’art qui fut toujours la parole s’échappant des contraintes et interdits, et portant haut et fort la lutte de ceux qui souhaitent voir les droits humains en choeur au coeur de la société.
L’expresion des luttes a toujours exprimé la souffrance par la voix de l’art, de ses multiples langages intelligents et profondément humains. Les chants, la musique, la danse accompagnant la parole du corps, des émotions humaines, de la liberté de penser, leur donnant le droit de s’exprimer, le droit à la reconnaissance de la mémoire, de ses souffrances. Toute cette humanité qui est en chacun de nous ne demande pas de permission pour se dire, se libérer car le sens même de se libérer passe par le dépassement de l’interdit.
« Le choeur de l’art mais rouge » s’inscrit dans cette démarche bienveillante de reconnaître les injustices et de les dire avec cette sincérité puissante qu’est le langage de l’art.
C’est ainsi qu’il est légitime que les Collectifs d’artistes engagés-es accèdent au droit fondamental de la liberté d’expression, qui est juste même si elle choque ceux qui sont opposés aux positions politiques qui y sont défendues. Elles doivent pouvoir s’exprimer en toute liberté. Le caratère pacifique de la démarche de ce Collectif d’artites détermine d’autant plus fortement leur droit à pouvoir s’exprimer sur le domaine public qu’est la rue.
Le dernier rapport rendu public le mardi 26 février 2019, par la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe concernant le maintien de l’ordre lors des manifestations des Gilets jaunes, et adressé aux autorités françaises, souligne et recommande entre autres au gouvernement français de ne pas entraver la liberté d’expression réalisée en actions pacifiques. La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe invite les autorités françaises à « ne pas apporter de restrictions excessives à la liberté de réunion pacifique. »
Gageons que le coeur de l’expression de l’art ne peut en aucun cas s’interdire puisqu’il reviendrait alors à interdire la liberté et donc la vie.

©Fédora Hélène

©LiberTerra 2020
©LiberTerra2020
©LiberTerra 2020
©LiberTerra 2020
Pétillante et dynamique , Célestine

©Photos LiberTerra 2020

©LiberTerra 2020,Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s