LiberTerra – ACTION AGIR – Témoignage

Des témoignages, la force des témoignages

LiberTerra – ACTION AGIR

La force des témoignages, la vie de survivants se doit d’être respectée. Des témoignages sont et seront en action sur les supports de LiberTerra

💢Témoigner

♦️La force du témoignage

♦️ LiberTerra s’engage pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants

♦️ Contre les graves dysfonctionnements de la justice française

♦️ 14 féminicides 23 février 2020

La justice n’a jamais honte ?

Combien de plaintes en souffrance depuis des mois sans qu’ absolument rien soit fait pour protéger les victimes ?

Un prédateur impuni se balade tranquillement

Une plainte depuis septembre 2019 pour des faits graves de violences et de viols.

Un prédateur multiricidiviste, escroc professionel, des victimes de ses escroqueries et la justice n’a strictement rien fait pour le respect des victimes.
Il continue ses agressions et n’a toujours pas été entendu !
Des victimes épuisées, traumatisées qui tentent désespérément de croire au droit à la reconnaissance, à la résilience et réparation en respect des conventions internationales dont celle d’Istanbul.

Justice, tu n’as jamais honte ?

L’incompétence à son sommet, puisque depuis 1986, ce prédateur qui est un manipulateur de talent, à de faux diplômes.
Alors que la justice le connaît très bien, elle n’a jamais été en mesure de comprendre la réalité de son mental psychopathe, ni de savoir qu’il avait de faux diplômes. Et, quand depuis septembre 2019, des victimes apportent à la justice la preuve qu’il a de faux diplômes, celle-ci n’est pas choquée ! N’agit pas et laisse faire !

Donc, avoir de faux diplômes, escroquer, violer, martyriser toute une famille est un droit en France ?

Des années que la justice est informée et qu’elle a abandonné des victimes à leur bourreau !

La justice reste à ses graves dysfonctionnements dénoncés dans un rapport du Conseil de l’Europe.

Elle reste à son pouvoir d’un autre siècle, à ses lois patriarcales qui l’ont fondé.
À la caste de la notabilité car lorsqu’une victime est fille de, il est à compter que la justice n’agit pas de la même manière.

La justice devrait se juger elle-même, avoir une forte prise de conscience et cesser de générer pour les victimes une intense souffrance.

Des plaintes qui n’aboutissent jamais et des vies détruites, c’est la réalité de la justice française.

Ce sont les victimes, la force du témoignage qui doivent transpercer et exprimer ce que devra être une véritable justice si une nouvelle société, juste et bienveillante, a la chance de naître.

© LiberTerra

Ce diplôme est en faux. Enquête de LiberTerra ©

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s