COVID 19 – Une jeune mineure de 16 ans est décédée – Le SARS-CoV-2 garde de fortes zones d’ombre

En région parisienne, une jeune de 16 ans, Julie, est décédée du SARS-CoV-2, jeudi 26 mars, annonçait Jérôme Salomon .
Le secret médical fait que nous ne pouvons savoir si elle souffrait d’autres pathologies qui auraient pu aggraver son état de santé, selon les déclarations du gouvernement.

Mais sa mère déclarait à l’AFP que sa fille Julie « avait juste une toux ». Elle n’avait pas de problème de santé spécifique, Julie a commencé à avoir des quintes de toux et à être essoufflée. Lundi, sa mère l’a conduit chez le médecin qui décide d’appeler le Samu. Les pompiers arrivent équipés de combinaison de protection. « c’est la quatrième dimension » de l’are la mère de Julie qui est conduite à l’hôpital de Longjumeau (Essonne). Des examens doivent être faits dont un scanner pulmonaire.

Les médecins signifiant à la mère « rien de grave ». Mais dans la nuit de lundi à mardi tout bascule.

Julie en insuffisance respiratoire est transférée à l’hôpital Necker à Paris. Le test pratiqué se révèle négatif. Cela semble être une bonne nouvelle. La mère de Julie confie « On ouvre la porte de la chambre, les infirmières ne mettent plus de blouse, le médecin lève le pouce pour me dire, c’ est bon » Pourtant, tard dans la soirée, l’état de Julie s’aggrave et un autre test pratiqué à l’hôpital de Longjumeau est positif au COVID 19. La santé de Julie se dégrade très vite. Elle est placée en réanimation. Et, Jérôme Salomon annonce son décès jeudi .

Le témoignage de Sabine, la mère de Julie, est bouleversant. La perte d’un enfant est terrible, « invivable » exprime Sabine. Des conditions extrêmement douloureuses et un enterrement qui devra suivre le protocole en cas de décès par le coronavirus. Les affaires du patient décédé sont brûlées. La mère de Julie a pu conserver une chaîne de baptême et un bracelet. L’enterrement se déroulera en la présence que de 10 personnes. Le corps de Julie ne pourra être préparé du fait du coronavirus.

Une douleur, un choc extrême pour la mère de Julie et sa sœur présente lors de ses derniers instants.

85 % des français déclarent être très inquiets pour leur famille. Le COVID 19 est très inquiétant dans son évolution et ses multiples formes.

Julie a été victime d’une forme sévère du virus « extrêmement rare », selon Jérôme Salomon .

Puis, il est actuellement des malades hospitalisés qui ont  près de quarante ans et qui n’avaient pas de problème de santé.

Coronavirus, son évolution, ses mutations, des zones d’ombre persistent

De plus, il semble que le coronavirus se trouvait présent en Italie du Nord dès novembre 2019 et cela avant que l’épidémie se déclare en Chine.

« Des médecins se souviennent » , selon le Professeur Giuseppe Remuzzi, de personnes âgées qui sont décédées suite à  une « très  étrange » pneumonie. Le professeur en médecine déclarant au Parisien, qu’il était « Des cas de pneumonie très étranges, très graves, surtout chez des patients  âgées, en décembre et même en novembre  ».

Beaucoup d’inconnu demeure sur ce virus. Ses évolutions, mutations, sa persistance dans l’air.
Le décès de la première jeune mineure de 16 ans, pose question aux scientifiques et le Professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef de service d’infectiologie à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, déclare au Parisien,  « Un décès à 16 ans, du COVID 19, c’est exceptionnel» et d’ajouter  « On ne sait pas si les scientifiques chinois nous ont vraiment tout dit sur le virus. On doit apprendre au fur et à mesure. Une chose est sûre, les jeunes comme les moins jeunes, doivent prendre leur précautions et restés confinés, c’est le plus sûr».

Des coranivirus cicurlent dont des formes extrêmement graves que l’ on ne maîtrise pas.

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s