11 mai – 2 prix Nobel, des scientifiques, médecins collectifs appellent à l’obligation des masques dans les lieux publics

Appel au port du masque obligatoire dans les lieux publics

Nous avons tous pu constater les incohérences graves , les « failles » du gouvernement pour citer Emmanuel Macron et parmi celles-ci, il est les files d’attente devant les grandes surfaces pour pour accéder par groupe restreint au supermarché.

L’étude scientifique de l’Université de Kyoto (Japon) a démontré des possibilités de propogations du coronavirus et donc de contaminations.

Il apparaît que le simple fait de respirer peut libérer les micro-droplets infectées dans l’air et à ce moment là, les particules infectées se propagent dans l’air et y stagnent . Il est démontré également que celles-ci se déplacent rapidement soit en 1 à 20 secondes et sur pluiseurs mètres. Ce qui fait craindre que la distance d’un mètre sans protection de masques et des yeux ne peut être considérée comme protectrice.

Hors durant toute la période du confinement et par les premières déclarations, notamment, par la porte-parole du gouvernement, il n’était pas utile de porter un masque si nous n’étions pas malades, en sachant que les masques manquaient pour les malades fragilisés et hospitalisés et les soignants, et que d’autres part, il était déclaré que les écharpes ne protégeaient pas.

Instinctivement nombreux continuaient à se protéger avec une écharpe, des filtres à café, à faire comme il pouvait pour leur santé et celle des autres.

Puis, machine arrière toute, les scientifiques demandent de se couvrir les voies respiratoires avec une simple écharpe, des masques en sytème D, car la contagion apparaît dominante d’autant dans des environnements fermés comme les galaries marchandes où toute la journée, défileront des clients qui attendront dans ces espaces pour faire leurs courses d’alimentation.

Il est également que le virus se dépose sur des surfaces tel que les emballages plastiques . Donc, il est l’hypothèse que l’environnement des grandes surfaces peut être contaminé et vecteur de propagation du coronavirus.

Le syndicat CGT- Auchan alerte sur la présence de nombreuses personnes à l’intérieur des magasins qui n’ont pas de protection et encore aujourd’hui, à quelques heures du déconfinement une grande partie de la population n’a pas de masques faute d’avoir pu en trouver et la grande majorité des mairies n’ont rien distribué et d’autant imposant des restrictions, puisque les masques sont donnés aux seuls habitants de la commune. Ainsi des personnes ne pourront obtenir de masques autrement qu’en devant les acheter et avant tout les dégoter.

Des personnes ont également passées des commandes de masques par internet, il y a près de 3 semaines pour prévenir le déconfinement, et elles n’ont toujours rien reçu des masques commandés et payés.

Puis, les masques arrivés à la mairie de Paris font tomber de haut par leur ressemblance à du Sopalin et cela adressé à des personnes vulérables, à la santé fragile et aux personnes âgées.

Des internautes et le maire du 7 ème arrondissement ont vivement réagi face à ces masques « filtre à café » aplatis.

Cela ne peut pas rassurer la population qui se passe déjà du masque gratuit promis par le gouvernement. D’ailleurs un masque à attendre jusqu’au 24 mai pour les habitants de Caen (Calvados) qui devront justifier d’être résidants de la ville et les réserver, c’est comment dire, du « foutage de gueule » dans les grandes largeurs !

Un masque gratuit par personne quand il faut en changer toutes les 4 heures.

Tous ces dysfonctionnements impactant la santé et provoquant un stress supplémentaire, une forte inquiétude et de devoir dépenser dans l’achat de masques, alors que les prix de l’alimentation ne cessent d’augmenter et que le mouvement des Gilets jaunes a martelé une vérité, des familles modestes à pauvres, qui sont plus de 4 millions en France , chiffre de base des personnes bénéficiant des 100 euros d’aide par enfant versée par la caisse dallocation familiale, ne peuvent plus s’alimenter de manière équilibrée à partir du 15 du mois !

De plus, il est, durant la fermeture des écoles, reconnu que des enfants ne peuvent sans la cantine faire un repas équilibré par jour car les parents n’ont pas les moyens financiers d’accéder au droit fondammental de se nourrir de façon équilibrée pour la protection de la santé.

Et au delà de la protection du masque, il est du devoir de l’État de veiller à la garantie de la protection de la santé de tous et notamment de ceux vulnérables et des enfants alors qu’il est clair que tel n’est pas le cas.

De ce fait, ainsi que LiberTerra l’avait déjà évoqué, outre le fait de déposer plainte contre le gouverneemnt pour ces manquements durant la pandémie de coronavirus, il serait à réfléchir à porter plainte pour mise en appauvrissement de la population, un appauvrissement qui impacte gravement la santé des enfants par une absence d’alimentation équilibrée et par la souffrance psychique qu’impose la pauvreté, le manque et pouvant provoquer des traumatismes douloureux et par l’impossibilité pour des familles de ne pouvoir assurer l’achat de plusieurs masques pour chaque personne qui compose le foyer.

Ce constant alarmant fait écho à l’étude de l’AP HP, qui fait l’hypothèse que le déconfinement sans les masques protecteurs et efficaces pour toute la population, il serait à craindre qu’au mois d’août, il soit au moins 165 000 morts du coronavirus.

Un chiffre glaçant et on peut espérer que cette hypothèse ne se réalisera pas.

En tout cas, ce déconfinement du 11 mai pour rejoindre les rangs du capitalisme, laisse à penser comme le sénateur Philippe Bas, ou le sénateur Fabien Gay le déclarait dans une inteview exclusive donnée à Liberterra , que le gouvernement n’est pas prêt pour le 11 mai.

Deux tendances politiques opposées et pourtant un constat identique sur le « flou » et la « forte inquiètude » qu’inspirent le gouvernement et son Premier ministre présentant le plan déconfinement.

Cependant le déconfinement est actif ce lundi 11 mai et le projet de loi d’urgence sanitaire adoptée

Une forte inquiétude plane sur les mesures sanitaires prises

C’est en réponse à cette forte inquiètude que 2 prix Nobel, dont le prix Nobel de physique Gérard Mourou, le chef de service des maladies infectieuses de la Pitié Salpétrière Éric Caumes, plus de 50 médecin, des scientifiques, ainsi que l’ancien président de l’École Polytechnique Bernard Bensaïd, et 4 collectifs français et internationaux dont le collectif Covid Alsace, dans une tribune publiée dans Le Point, demandent le port du masque obligatoire dans les lieux publics et déclarent, « Il est certain qu’aujourd’hui, il n’y aura de sortie du confinement et de victoire contre le Covid-19 qu’avec un port du masque ou écran anti-postillons généralisé. Et, ce port généralisé ne peut être qu’obligatoire ».

L’obligation du port du masque est « un devoir pour le bien commun de tous sans distinction, un devoir de clarification et de détermination, un devoir de cohérence »

Cette cohérence qui manque fondammentalement depuis le début puisqu’Emmanuel Macron était prévenu de l’épidémie de coronavirus dès fin décembre, selon le Canard enchaîné et qu’aurait été un cas positif à Mulhouse le 3 décembre.

Puis, l’eétude scientifique de l’AP HP poursuit qu’avec le port du masque dans les lieux publics, il serait au mois de septembre 85 000 morts du coronavirus . Alarmant et glaçant car de toutes les façons, le 11 mai , la question que nous pouvons nous poser, c’est où sont les millions de masques annoncés et pourquoi autant de restriction avec l’éxigeance de la carte fidélité pour un magasin et de l’autre de devoir justifier d’être habitant d’une commune pour obtenir un masque alors qu’il est de protéger tous sans distinction.

Des brigades sanitaires, une haute surveillance numérique, des personnes âgées prisonnières dans des Ehpads alors que la base , les masques, demeure la grande absente.

Nous pouvons fabriquer des masques nous-mêmes mais c’est à l’État, et la constitution est claire, de garantir la protection de tous.

Les signataires de la Tribune rappellent d’ailleurs ce que nous avons été plusieurs à dire et à écrire, il est « quatre principes fondamentaux de notre constitution : le principe de précaution, de liberté, de fraternité et d’égalité ». Donc pour les signataires le port du masque est « un acte politique et citoyen »

Pourtant ce 11 mai sonnant, les masques ne sont pas au rendez-vous de la protection de base et primordiale pour toute la population.

En n’oubliant pas l’impact fort de la pollution qui tue chaque année en France 67 millions de personnes.

Une pandémie qui est chaque année et pourtant la pollution continue son chemin et aucune application algorithmique ne nous protègera d’un air contaminé car c’est ce que nous respirons et là pas de masques H24 7/7 jours pour protéger ceux vulnérables commes les enfants, les personnes asthmatiques, les femmes enceintes.

L’incohérence demeure tenace même si de grandes et vertueuses sigatures sont sur des tribunes légitimes.

De nouvelles annonces de plaintes contre le gouvernement

LiberTerra a reçu le message d’un médecin Spécialiste Santé au travail, le Dr Wendling qui indique qu’il serait des plaintes portées contre le gouvernement et les enseingnes alimentaires à compter du 11 mai pour « mise en danger de la vie d’autrui » si des clients sont autorisés à entrer dans des « surfaces alimentaires » sans protection EAP (écran antiprotection ou anti-postillons qui peut-être une simple écharpe qui couvre le nez et la bouche).

Le médecin déclare, « Je déposerai des plaintes et j’invite tous les scientifiques signataires #coronaheros de cette tribune à faire de même pour « mise en danger de la vie d’autrui » si des clients restent autorisés à rentrer dans des surfaces alimentaires sans EAP »

Des plaintes à pleuvoir contre les incohérences et « failles » !

© LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s