12 mai – Retour à l’école pendant la pandémie de coronavirus

Olivier Véran annonce au micro de Bourdin ce lundi 11 mai, où nous rappelons qu’une partie de la population dont des personnes vulnérables, n’ont pas de masques, que ce lundi matin où des personnes sont basculées du confinement à leur retour au travail sans transition ni possibilité de se ressourcer, que de nouveaux foyers de contamination au coronavirus sont apparus ces derniers jours en France.

Des foyers étant sur la Dordogne et notamment près de Périgueux à Église-Neuve-de -Vergt, dans la Vienne et dans les Hauts-de-Seine dont à Clamart. À Chateaubriand en Loire-Atlantique, un agent municipal serait positif au Covid-19. De ce fait, les écoles y resteront fermées jusqu’au 12 mai.

Mais concernant les autres écoles sur le territoire, il est impossible de savoir quelle personne est positive ou pas puisqu’aucun test à grande échelle a eu lieu. En sachant, que les tests ne sont pas des garanties à 100 % !

À propos de ces nouveaux foyers de coronavirus, Olivier Véran, déclare « Je ne dirais pas que ça m’inquiète, je dirais que ça ne me surprend pas. C’est pour ça qu’on dit que le déconfinement n’est pas un retour à la normale et qu’on va devoir vivre avec le virus »

Puis, Olivier Véran déclare sur BFMTV toujours ce lundi 11 mai, « Si il y a 10 malades aujourd’hui, ils contamineront 6 malades la semaine prochaine » ce qu’on appelle le RO – 0,6 R0 actuellement selon Olivier Véran.

« On le sait quand on va lever progressivement le confinement, il y aura une réascension du RO » Olivier Véran

« Nous faisons extrèmement attention » déclare Olivier Véran. Il suffit de voir les transports en commun et les files d’attente devant les magasins en moins de 24 heures pour avoir confiance en les propos d’Oliver Véran !

Nous pouvons donc penser que le gouvernement est informé d’un réel risque de contaminations et d’une possibilité qu’un RO supérieur à 1 qui obligerait à un nouveau confinement même différencié selon les points d’impacts de la pandémie de coronavirus sur le territoire.

Les scientifiques alertent sur les symptômes du coronavirus

Un coronavirus toujours présent et qui touche le corps entier, des personnes jeunes et des enfants en bonne santé, peu lui importe comme l’avait annoncé le Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, le coronavirus peut toucher tout le monde et se fiche du PIB et ajoutant qu’il est très important de prendre soins des personnes vulnérables et que «  si nous devons répandre quoi que ce soit répandons la gentillesse » une parole véritable et vertueuse dont les autorités de notre pays devraient s’inspirer.

Et cette parole doit être en acte vers les enfants et il n’est de ne prendre aucun risque à leur égard.

Le croronavirus garde ses mystères et le monde scientifique apprend à le connaître et découvre qu’il touche le corps entier et des nouveaux symptômes apparaissent, de nouvelle conséquences et des séquelles que nous ne pouvont actuellement maîtriser .

Le Professeur Raoult évoque le fait qu’il est particulièrement inquiet sur les séquelles pulmonaires qui pourraient être même chez les personnes n’ayant pas eu une forme grave du Covid-19.

Nous pensions que les enfants ne pouvaient développer des formes graves du coronavirus et des enfants positifs au coronavirus ont été hospitalisés en réanimation à l’étranger et en France.

Il est à rappeller que c’est le Directeur médical du NHS England qui le 27 avril avait lancé une alerte urgente et ce même jour les cinq services de réanimation pédiatre de l’Île de france lançaient également une alerte sanitaire.

Il était recensé en région parisienne plus d’une vingtaine de cas d’enfants en réanimation. Alors qu’il était le confinement depuis plusieurs semaines et que les écoles étaient fermées ainsi que toutes les activités culturelles et sportives. le risque de contagion peut être donc condidéré comme élevé.

Le centre de référence des malformations cardiaques congénitales complexe (M3C NECKER) déclarait que des enfants de tous âges étaient « hospitalisés dans un contexte d’inflammation multi-systémique associant fréquemment une défaillance circulatoire avec des éléments en faveur d’une myocardie ».

En trois mois des symptômes « mystérieux » et « graves », selon les scientifiques se sont déclarés au fur et à mesure que la pandémie de coronavirus progressait. Il est également depuis avril 2020, une alerte sur l’hypoxie silencieuse que peut provoquer le coronavirus. Un manque d’oxygène qui peut se révéler grave alors que la personne infectée par le Covid-19 semble bien aller.

Les symptômes et les cas augmentent à travers le monde et Ouest-France reprenait les déclarations de Babak Javid, spécialiste des maladies infectieuses du centre hospitalier universitaire de Cambridge, qui indique que les 4 millions de cas déclarés dans le monde « pourraient atteindre des dizaines, voire des centaines de millions » de personnes. Il précisait, « Si une personne sur mille, même sur dix mille, développe des complications, cela fait comme même des milliers de gens »

Nous sommes encore en présence du coronavirus et les politiques répètent qu’il « faut vivre avec », donc remettre les enfants à l’école sans avoir de recul sur les résultats du déconfinement est prendre un risque inutile pour ce qui représente le plus précieux, les enfants.

Les académies font parvenir aux parents les consignes concernant les gestes barrières

Éternuer dans le coude peut être très aléatoire pour un enfant et un éternuemant peut être non prévisible comme tousser soudainement.

De plus les études scientifiques et notamment celle de l’Université de Kioto au Japon, nous ont appris que le simple fait de respirer fort, de parler fort permettait au virus de se propager.

Il est également le distance de protection d’un mètre

Premièrement l’étude scientifique de l’Université de Kyoto a démontré que les particules infectées qui stagnent dans l’air, se déplacent sur plusieurs mêtres et jusqu’à 10 mètres en 20 secondes dans une pièce fermée quand une personne tousse.

Deuxièmement, comment en maternelle obliger des petits à rester à un mêtre les uns des autres et de ce fait de jouer seul , de ne pas communiquer heure après heurer et jour après jour alors que les enfants vont naturellement les uns vers les autres pour jouer , apprendre, découvrir. Puis, les consignes recommandent aux enfants d’éternuer et de tousser dans leur coude. Depuis quand le coude est une protection face à une pandémie ?

Suite à l’ étude réalisée par Kazuhiro Tateda, Président de The Japanese Association for infectious Disease, les scientifiques japonais reommandent le port du masque, seulement difficile de contraindre des enfants de porter un masque toute une journée.

Sachant que les enfants peuvent être présents dans l’école dès 7h30 pour la garderie du matin et jusqu’à celle du soir, soit près de 10 à 11 heures au sein d’un établissement scolaire, il n’est pas tenable pour un enfant de supporter autant de temps un masque couvrant le visage.

Puis, les mesures sanitaires prises par le gouvernement, interdisent à un enfant d’aller aux toilettes pendant le temps de classe.

De ce fait les enfants seront contraints de se retenir ce qui n’est absolument pas bon pour la santé.

Pratique qu’impose parfois des enseignants et qui est à proscrire.

Ce retour garderie à l’école comme de provoquer des foules sur des quais de métro par une gestion catastrophique des transports et des décisions prises à l’envers qui provoquent un blocage au lieu de fluidifier la circulation des personnes, peuvent faire craindre de nouveaux cas de contaminations .

Le ministre de l’Éducation Blanquer a déjà démontré l’échec et l’inutilité de ses réformes, il ne poursuit que sur la même voie en décidant la réouverture des écoles avec l’approbation du MEDEF.

Concernant le fait que des enfants n’ont que la cantine pour faire un repas équilibré, il est en première urgence de bloquer les prix sur l’alimentation, d’annuler les taxes sur l’essentiel de devoir manger et qui est un droit humain fondammental.

© LiberTerra

Article lié : https://liberterrajournal.com/2020/04/05/covid-19-les-masques-protegent-ils-du-coronavirus/?fbclid=IwAR2FmpljxERjWrOPW0WifxkgfMBjNuJga9r4Zktim5Cs6hqnVsTe5L9AmxE

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s