LiberTerra – Po aime en liberT – Fais pas du monde

©LiberTerra photo 2020
Si tu savais comment on s'échoue comme la vague
Qu'aimer l'amour nous garde comme ce perpétuel de vivre
Au bout de la Terre qu'un soleil
Se couche la vie et murmure son secret
L'amour protège du malheur des haines
La souffrance n'est qu'une larme d'aimer 


Fais pas du monde 

Fais pas du monde
Un nœud d'embouteillages 
Au prix du business
Lâcher la planète 


Pleure pas petit
On encaisse l'argent 
T'auras de l'or en fumée toxique 
Les actionnaires préservent la Terre en croisière


Fais pas du monde
Un port de marchandises 
Où résonnent les discours politiques
Leurs promesses apprises par coeur
La population prise au piège des leurres 


Fais pas du monde 
Un trésor échoué aux  millards de dollars 
Économie d'air respiré 
Pour sauver l'humanité 
Le capitalisme en mort instantanée 


Fais pas du monde 
Le berceau des pleurs 
Les enfants en  jouet plastique 
À l'idéal marketing 
Courant du pétrole au charbon 


Du nucléaire aux éoliennes 
La machine tourne en rond 
C'est plus notre humanité en péril 
Que notre Terre à sauver 


Fais pas du monde 
La copie de milliardaires indifférents 
De bouffons snobs dans les colonnes de médias aux finances 
Des journalistes assis en  terrasse 
Commentant la dernière pub à la mode 


À voir nos enfants en peurs 
Leur avenir coulé dans le béton 
Est-ce qu'on sera pacifique
Pose toi des questions 
Pas sûr qu'on reste calme 
Réfléchis pas trop avec ton fric


Fais pas du monde 
La tombe de Mère Nature 
Le fachisme en raison 
Des destructeurs et leurs mensonges 
Enterrent l'espoir au bout de l'horizon 


Fais pas du monde 
Des délires de puissants, de mégalos cupides 
C'est une chimère qu'on risque
 La terrible illusion 
L'humanité posée près de l'oasis 
Sais-tu que dans le désert 
Y a pas de paradis


Fais pas du monde 
L'air pur au ruisseau clair 
Enchaîné aux ordres politiques 
"Travailler plus, produire plus" 
Qui te promettent les jours heureux 


Fais pas du monde
Transformant l'or en sable 
La vie en peau de chagrin 
Pourvu que t'y crois  
Dessine la Terre
Au bout du monde 
Un enfant ignore tes rois 


Fais du monde 
Revenir à l'innocence
Cueillir, récolter à mains nues 
Sans d'autres machines 
Que l'eau de pluie et le soleil 
Avant que souffle le dernier volcan 


Fais pas du monde 
Nos sociétés en poudrière 
Attendant l'aube et l'aurore 
La croix blanche sur nos murs 
La guerre et la paix pleurant 
Nous sommes les soldats inconnus 
Les  générations sacrifiées 
Comptons au pluriel puisque tout continu 


Pleure pas petit 
Des larmes d'enfant pour assouvir des milliers de millionnaires 
Les banques en quarantaine 
En virus de la planète 
Creuser le puits et les fossés 
Pour y enterrer le malheur 
Et, puiser à nouveau à la source du bonheur 





©Fédora Hélène 
©LiberTerra photo 2020 #SauveMoiMaTerre

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés, Tous droits réservés de reproduction, de représentation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s