Macron – Nomination de nouveaux préfets

Heureusement que Macron se veut progressiste ! La bonne vieille politique à pépé où on nomme les copains politiques, arrivistes, technocrates, et où l’on fait de la modernisation avec des serviles sous fond d’égalité Femmes  Hommes pour la galerie. 
Pendant ce temps là, le drame du patriarcat continue pour des milliers de victimes loin du cinéma politique, des calculs pour occuper la population. Comme ce cher Darmanin qui savait très bien les critiques, polémiques que souleveraient sa nomination tout comme ces odieuses phrases d’ « ensauvagement » et « je m’ étouffe ». 

À ce niveau politique tout est calcul et manipulation, difficile de croire à une maladresse de sa part. 
En tout cas, quand Macron sera en manque d’idée pour occuper la scène de ce lamentable théâtre qui se joue du destin de millions de vies, des citoyennes et citoyens, subissant leur narcissisme d’un pouvoir politique d’un autre âge, nous verrons le Darmanin de service à poil sur un rond point pour distraire l’attention pendant que Macron avance vers son capitalisme en étoile filante qui s’éteint en une économie qui a leur sens n’a pas suffisamment détruit et mis en souffrance la vie. 


Nouveaux préfets et le sarkozysme en ombre et son bouquin de supermarché près du bac réfrigéré des promos de saison  dans l’allée centrale d’un hypermarché. Vu, il y a quelques jours en comptant pour manger dans cette politique qui taxe la nourriture et qui n’a pas le sens de justice pour concevoir la gratuité des droits fondamentaux universels. 
L’impôt taxant la nourriture en dominant politique de César à l’endoctrinement par la religion qui nous dit que les pauvres seront premiers quand ils seront morts, de valeur boursière sur le droit de manger  et de boire de l’eau en grande nouvelle société  où l’augmentation des prix sur l’alimentation est constante. 
Ensemble, disait Macron ! 

Mais champagne dans les salons dorés pour les préfets nouveaux de rien puisque tout reste tristement identique à tout par la domination de l’art politique. Les Nouveaux en balle rebondissant de cercles en cercles politiques et bourgeois , dont des ex-conseillers de bureau politique de moins de 40 ans, son grand truc à Macron, comme si l’âge avait une valeur de pouvoir, de Start-up en matrice.

Puis il demeure ce toujours, ceux que Mitterrand détestait, les « arrivistes » qui seront comme les autres 40 ans en politique et qui on tout intérêt à maintenir La République Emmanuel Macron en marche pour continuer dans le système jusqu’à leur 80 ans.

Soyons rassurés Sibeth dégote de nouveaux talents LREM ! « Nouveau », c’est leur « nouveau » truc de communication publicitaire.

« Nouveau » Dupond-Moretti, « nouveau » patriarcat, « nouveau » corrida, « nouveau » chasse ! Allez, on se fait une « nouveau » partie de chasse à courre pour se détendre entre riches !

Puis, il est ceux que le prince remercie et qui sont nommés haut fonctionnaire comme d’habitude.

Puis, bientôt 4 ex présidents que les françaises et français vont devoir entretenir à vie. 

Giscard, Hollande et Sarkozy ont coûté aux citoyennes et citoyens 3, 8 millions d’euros en 2018


Chacun se prive durant des années de sa vie, ne peut donner à ses enfants comme il le souhaiterait de tout son cœur, mais on va servir jusqu’à notre mort ces gens là. 
La belle idée que cette république mais pour qui ?

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020 Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s