Victime – Une bouteille à la mer pour toute justice

La souffrance, dépasser, vivre et jeter une bouteille à la mer.

La justice est destructrice et elle laisse un prédateur tranquille, détruire.

Un prédateur, une victime, des victimes.

Une victime – Un message jeté à la merUne bouteille à la mer

«Prédateur, tu as terrorisé, martyrisé mes grossesses et non content tu diffames, salis, injuries et tu n’as jamais cessé ta criminalité à mon égard. Tes actes violents, cruels, traumatisants.

Tu nous regardais souffrir, avoir peur.

Tu nous voyais trembler face à tes hurlements. Pas des cris, des hurlements d’injures, de menaces de mort. Sans t’arrêter pendant des heures en pleine nuit, nous empêchant de dormir. Tu cassais, renversais les meubles, attaquais, agressais.

Toutes les alertes faites et une justice qui laisse un psychopathe détruire des vies.

Tu es monstrueux, un psychopathe cruel. Tu es l’horreur et tu n’as aucune émotion humaine. Rien ne te touche et tu recommences toujours tes actes criminels, tes manipulations, toute ta haine, cruauté. Tu es un pervers et ce depuis ton adolescence. 

C’est irréversible tant tu as dépassé toutes limites. Tu n’es plus un être humain.  Violeur cruel. Tu violes ta femme enceinte. Tu es le pire du pire.

Conscient et responsable de tous tes actes criminels. Tu continueras tes horreurs et manipulations. Tu mets la vie de tes proies en danger. Tu mets la vie en danger. 

Tu dis fier « Je suis capable de tuer ». Fier de ta haine, de ta méchanceté récurrente, et tu l’as fait.

Un viol est un crime. Tu as commis des viols. Tu m’as violée et violée enceinte. 

Tes menaces de mort un couteau à la main en hurlant « Je vais te tuer ».

La justice a fait la pire des choses en te confortant dans ta haine, en n’agissant pas pour protéger les victimes. Ton nom dans les médias car tu manipulais avec le nom de personnalités, car tu escroquais mais il n’y aura jamais un mot pour les victimes que tu as terrorisées durant des années.

La paix, l’amour sauvent la vie. C’est le miracle qui me rend vivante.

Tu m’as agressée, violentée alors que les grossesses étaient à risque et pour cause à subir quotidiennement tes violences, tes manipulations et escroqueries. Tu voles ta propre famille.

Tu as fait de ta vie, une arme, une cruauté. »

Plus jamais ça –  Ni oubli ni pardon

Article lié :

Un prédateur attaque une femme enceinte

https://liberterrajournal.com/2020/03/07/un-predateur-en-vadrouille-et-faux-diplomes/

Copyright © LiberTerra 2020 Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s