Niger – Six jeunes humanitaires assassinés ainsi que deux nigériens

L’immense peine – Le 9 août, au Niger dans la réserve des girafes près de Kouré, une attaque meurtrière a eu lieu tuant huit personnes.

Six jeunes humanitaires français oeuvrant avec force, courage et coeur au nom de l’ONG ACTED, ainsi que le chauffeur nigérien, Boubacar, employé de l’ONG ACTED, conduisant le 4×4, qui selon le Parisien avait 50 ans ,était père de 4 enfants et son épouse attend leur cinquième enfant, ainsi que Kadri , 51 ans guide du parc des girafes à Kouré ont trouvé la mort dans une attaque terroriste.

Ils se trouvaient en zone jaune « vigilance renforcée » pour aller observer les girafes , quand en quleques instants, la barbarie , le terrorisme les a assassinés. Des assaillants à moto tuant par balles les victimes.

Des ONG portent seules l’aide humanitaire au coeur des populations en souffrance. Ses six jeunes fabuleux venaient donner une aide précieuse, venaient partager, venaient avec la richesse de leur coeur, de leur sincérité être à ce sens du mot, vie. C’est injuste, terriblement injuste, que ces si belles personnes aient été si horriblement tuées.

La barbarie, la lâcheté ont armé ceux qui ont assassiné .

Le premier ministre Jean Castex rendra hommage aux victimes vendredi 14 août.

L’ONG ACTED déposera plainte à Paris pour que toute la lumière soit faite, que des réponses puissent être apportées aux familles des victimes.

Puis, une plainte contre X a été déposée le 12 août par l’Association française des victimes du terrorisme suite à la diffusion sur les réseaux sociaux des images des corps des victimes par des réseaux identitaires, suivis de messages véhiculant la haine contre les musulmans, expliquent l’AfVT


La peine


Pourquoi ce sombre
Reprendre la plume et écrire
Six jeunes beaux comme le soleil
Au cœur si grand
Leurs yeux fermés
Et, nous orphelins
Ils sont morts


Huit d'entre nous
Leur humanité vêtue de bonté
Donnant à la noblesse de l'humanitaire
Ont été assassinés
La barbarie frappant sans relâche
L'encre dessine les déchirures
D'un trait tremblant
Sur la feuille se dessine leur visage
Ils nous sont si frères
Que la peine coule dans nos veines


Niger aux mille beautés
Où des enfants souhaitent la paix
Où ils voudraient sans peur
Construire leur avenir
Nous voir tous unis
Chanter ensemble
Les mots des rires , de la douceur
Et, vivre


La cruauté s'abat , tue
Nous n'avons que la poussière
D'un peu de terre entre nos mains
À travers les continents
À prendre dans nos mains
Pour ensemble honorer leur mémoire


Agenouillée, je pense
À toi aussi dans le silence
Étoile Yémen
Tant de violences sous le ciel
Que portent les étoiles d'espérance
Et, nous pleurons notre impuissance
Quand le terrorisme, les conflits et politiques
Tracent la ligne des drames
De notre Terre et des famines
Nous sommes perdus
Dans ce dédale, prisonniers innocents
Seuls les humanitaires
Abandonnés donnent leur force
Leur amour pour sauver


Pourquoi ne finit pas la cruauté ?
Combien de siècles allons-nous encore pleurer
Avant que l'homme éteigne la guerre
Que l'horreur n'accable plus
Que le sang des justes ne coulent plus
Que les milliards disparaissent
Le morbide de l'argent, du pouvoir
Périssent pour que soit libérée
La vie


Voir un jour
Le soleil se lever sans chagrin
Et, retrouver le sourire
De ces jeunes partis vers l'infini
Je voudrais toucher ces contrées rayonnantes
Sentir l'air de leur paix
Caresser mon visage et celui d'un enfant




©Fédora hélène


Charline, Nadifa, Myriam, Stella, Léo et Antonin , six jeunes humanitaires français âgés entre 25 et 30 ans. Ainsi que deux Nigériens,  Kadri , guide du parc des girafes et Boubacar, chauffeur, employé ACTED. 
Toutes nos condoléances à leur famille
LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s