À deux pas de la vie à coeur battant , s’aimer

À coeur battant, s’aimer

Marcher main dans la main
Tout près de nos cœurs battants
S'éloignant un moment du monde
Tout oublier au creux de tes bras
Ta tête posée contre moi
Doux le présage des rêves pas sages


Se perdre entre l'onde des passions
Des mots , ta voix résonne en mélodie
Je ne veux entendre qu'elle
Je croyais qu'un amour possible
Tu as révélé qu'aimer est cette immensité
Tu es celui que j'aurais voulu
Au passé rimer ensemble sans les peines
On aurait si bien su s'aimer


Revenir sur nos pas
Écrire une nouvelle page
Être sur la balançoire, voir le ciel à l'envers
Revoir les nuages de soleil contre l'orage
Gagner la bataille
Le temps nous a manqué
La mauvaise route au départ


Je t'aime plus que lui
Ton regard se fond dans mes pensées
Je ressens ta tristesse, tes pleurs, tes joies
Il est ce lien mystérieux
Qui nous met en équilibre
On ne s'oublie pas même au loin
Nous voilà peut être qu'une autre vie
Commence près de nous
La roue tourne, tu es mon étoile
Ton regard se fond dans le mien
Le nouveau virage de nos vies
Le parfum à l'alliance unit nos sens
La courbe de ton dos ondule sous
Mes doigts peau à peau
Sous l'eau de pluie nos douleurs
S'enfuient


Tu es mon ami, mon jardin
Aux secrets cachés de nos âmes
Tout sera après en paix
Ce nouveau soir, une naissance
On croise tant de visages
On oublie les noms
Tout n'est qu'un au revoir
Je voudrais te dire
Je sais que tu entendras
Mes mots et l'émotion
Tu te souviendras de ce soir


Derrière les miroirs, tu reverras
Ce sourire posé sur toi
L'amour venu en printemps
En secours à l'hiver
Endormis sans bouger contre nous
Nous faisons deux au clair obscur


La magie ne s'en va jamais
Sur ton épaule s'est posé l'oiseau
Au matin, tu vois et le miroir cassé
Tu as trop pleuré
Je suis partie dans ce toujours


Reviendra le jour , y croire
Dans les allées d'un parc
Au détour se rencontrer et s'aimer
À nouveau reviennent les pas
On s'endort l'un contre l'autre
Je voudrais ce tissu de roses
Couvrir les plus beaux voyages
Des secrets sculptés au marbre
Unis à l'éternité
Sèche tes larmes, je reviendrai
Lever le silence et l'oiseau s'envole


© Fédora Hélène 
Po aime en liberté
@LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s