Violences conjugales – Mémo de vie – La plateforme de la mémoire

Mémo de vie , la plateforme qui garantit et protège la mémoire traumatisée des victimes de violences conjugales et sexuelles.

Sur cette plateforme numérique et innovante fondée par France Victimes,  les femmes victimes de violences , ainsi que les témoins peuvent y déposer gratuitement et  en toute sécurité leur témoignage, documents , certificats médicaux, notes pour garder précieusement les preuves. L’histoire des victimes et le dossier constitué peuvent être accessibles à tout moment lors d’un procès ou autres.

Les victimes y créent un compte et enregistrent ce qu’elles souhaitent y déposer en toute circonstance puisque le site est doté d’une sécurité « je te quitte » qui s’affiche en permanence et alors une page de Météo France apparaît en remplacement.

Il est également de rappeler aux victimes de violences conjugales et sexuelles qu’elles peuvent alerter en cas d’urgence le 17 – 112 – et par sms le 114. Il est également la plateforme #Arrêtonsles pour contacter de manière anonyme un policier-ère pouvant répondre et faire un signalement. Lorsque la victime quitte cette plateforme, les messages écrits s’effacent automatiquement pour sa sécurité. 

Les violences conjugales peuvent être particulièrement graves et sont des violences criminelles qui peuvent impacter le cerveau de la victime tant la violence d’un homme faisant le choix, conscient et responsable , d’être cruel est un acte de volonté d’anéantir un être humain.

La mémoire des victimes est souvent cassée, brisée et il peut être des phases d’amnésie, de souffrance intense et il est alors important de pouvoir écrire , laisser trace, empreinte de la violence subie pour que soit une reconnaissance et non l’oubli d’une vie, l’oubli de la criminalité extrême de certains prédateurs pervers qui pourront être mis face à leurs actes par la justice. La numérisation permet de recueillir la parole libérée, la force du témoignage, et d’avoir ce support disponible lorsque un souvenir revient, lorsque le traumatisme rappelle des évènements douloureux.

En écrivant la victime décrira aussi le prédateur qui a souhaité détruire sa vie . Les victimes peuvent revenir sur le site quand elle le souhaite, peuvent plus tard relire, comprendre des éléments si tel est le besoin de la victime qui doit s’exprimer en toute liberté, et accéder de même aux contenus qu’elle a souhaité déposer.

Exprimer en mot le son de la peine, l’intelligence , la mémoire du corps humain qui peut retranscrire physiquement une souffrance. Lui donner le droit de s’exprimer et la victime pourra sur cette plateforme exprimer tout ce qu’elle souhaite et prendre le temps d’y revenir, et écrire également dans l’urgence pour ne pas oublier.

Mémo de vie, mémoire de vie et il est également de dire aux victimes qu’elles sont précieuses, importantes ,que leur vie mérite tout le bonheur, le droit à la liberté et qu’aucun homme n’a le droit d’être cruel , de blesser un être humain, d’attenter à sa vie, de vouloir anéantir psychiquement et physiquement un être humain.

Les victimes ne sont pas coupables et un homme qui fait le choix d’être cruel doit être face à ses actes et punis pour les violences, crimes qu’il a commis et il n’est pas d’oublier que le viol conjugal est un crime, un acte extrêmement grave.  

Les menaces, manipulations, humiliations , violences récurrentes et tentatives pour pousser sa victime au suicide dans une optique du crime parfait, ne peuvent rester à l’oubli et les hommes commettant ces actes doivent savoir qu’ils ne resteront pas impunis.

Ces prédateurs calculent en premier leur impunité, par la force du témoignage, du recueil de la parole et de tous documents, il est de dire à la victime, tu existes, tu as des droits humains qui doivent être respectés, un homme violent attaquant ta vie ce n’est pas normal, tu n’es pas seule et ensemble on va plus loin.

Mémo de vie, le livre de la mémoire traumatique car la vie est précieuse.

©Fédora Hélène

Copyright ©LiberTerra 2020, Tous droits réservés , Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s